Observatoire européen de l'audiovisuel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Entrée de l'Observatoire européen de l'audiovisuel à Strasbourg

L'Observatoire européen de l'audiovisuel (OEA) a été créé en 1992 et fait partie du Conseil de l'Europe qui a son siège à Strasbourg, France. Le budget de l'Observatoire est principalement financé par les contributions directes versées par ses États membres et la Communauté européenne, représentée par la Commission européenne. Une partie de son budget est réalisée par la vente de ses produits et services.

L'Observatoire fournit des informations fiables, actualisées et pertinentes dans les domaines suivants : cinéma, télévision, vidéo/DVD, services audiovisuels des nouveaux médias et politiques publiques relatives au cinéma et à la télévision.

Champ d'action[modifier | modifier le code]

L'Observatoire collecte, traite et diffuse des informations relatives au secteur audiovisuel dans ses États membres ainsi qu'à l'action des organisations internationales. À l'occasion, il suit également les développements dans d'autres parties du monde.

L'information fournie par l'Observatoire européen de l'audiovisuel est destinée aux professionnels du secteur audiovisuel : les producteurs, les distributeurs, les exploitants, les radiodiffuseurs et les autres fournisseurs de services audiovisuels, les organisations internationales du secteur, les décideurs au sein des organismes publics responsables des médias, les législateurs nationaux et européens, les journalistes, les chercheurs, les juristes, les investisseurs et les consultants.

Ces informations sont disponibles sous forme de rapports, statistiques et analyses financières des marchés ainsi que sur l'actualité juridique. L'information diffusée par l'observatoire est fournie sous forme de publications et services, dont certains sont disponibles à la vente et un grand nombre d'entre eux gratuitement: publications, informations en ligne, bases de données et répertoires, conférences et ateliers.

L'Observatoire européen de l'audiovisuel a constitué et gère un réseau européen d'information auprès duquel il collecte ses informations. Ce réseau se compose d'organismes et d'institutions partenaires, d'entreprises spécialisées dans la mise à disposition d'informations professionnelles et de correspondants spécialisés.

Les langues de travail officielles de l'observatoire sont le français, l'anglais et l'allemand.

Composition[modifier | modifier le code]

Direction

Le Directeur exécutif de l'Observatoire européen de l'audiovisuel dirige une équipe multiculturelle dont les membres sont issus de différents pays européens. Structurellement, l'observatoire se divise en deux départements chargés de la collecte et du traitement de toutes les informations fournies par l'Observatoire sous forme de publications et services :

  • Département Informations sur les marchés et les financements,
  • Département Informations juridiques,

L'Observatoire héberge également le secrétariat de la plate-forme européenne des instances de régulation (EPRA)[1], permettant ainsi une collaboration entre les deux organismes dans la collecte d'informations.

Conseil exécutif

L'Observatoire européen de l'audiovisuel compte 40 États membres, l'Union européenne étant elle même un membre représenté par la Commission européenne. Les membres de l'Observatoire sont représentés au sein de son Conseil exécutif. Celui-ci se réunit deux fois par an en vue d'adopter le plan d'action et d'approuver le budget de l'Observatoire. Les représentants du Conseil exécutif sont généralement issus de ministères et d'institutions nationales actives dans le domaine de la politique culturelle ou audiovisuelle.

Membres de l'Observatoire européen de l'audiovisuel[2]

Drapeau de l'Albanie Albanie, Drapeau de l'Arménie Arménie, Drapeau de l'Allemagne Allemagne, Drapeau de l'Autriche Autriche, Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine, Drapeau de la Belgique Belgique, Drapeau de la Bulgarie Bulgarie, Drapeau de Chypre Chypre, Drapeau de la Croatie Croatie, Drapeau du Danemark Danemark, Drapeau de l'Estonie Estonie, Drapeau de l'Espagne Espagne, Drapeau de la Finlande Finlande, Drapeau de la France France, Drapeau de la Grèce Grèce, Drapeau de la Hongrie Hongrie, Drapeau de l’Irlande Irlande, Drapeau de l'Islande Islande, Drapeau de l'Italie Italie, Drapeau de la Lettonie Lettonie, Liechtenstein Liechtenstein, Lituanie Lituanie, Drapeau du Luxembourg Luxembourg, Drapeau de la Macédoine Macédoine, Malte Malte, Maroc Maroc, Monténégro Monténégro, Drapeau de la Norvège Norvège, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas, Drapeau de la Pologne Pologne, Drapeau du Portugal Portugal, Drapeau de la République tchèque République tchèque, Roumanie Roumanie, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni, Drapeau de la Russie Russie, Drapeau de la Slovaquie Slovaquie, Drapeau de la Slovénie Slovénie, Drapeau de la Suède Suède, Drapeau de la Suisse Suisse, Drapeau de la Turquie Turquie, Drapeau de l’Union européenne Union européenne,

Comité consultatif

Le Comité consultatif de l'Observatoire se compose de représentants des principales organisations professionnelles européennes, ainsi que des organisations partenaires de l'Observatoire. Il se réunit régulièrement de manière à faire part à l'Observatoire des besoins des professionnels du secteurs audiovisuel en matière d'information.

Siège[modifier | modifier le code]

La Villa Schutzenberger

L'Observatoire est installé dans la Villa Schützenberger, joyau de l'Art nouveau construit en 1900 par les architectes Julius Berninger (1856-1926) et Gustave Krafft (1861-1927) au 76 allée de la Robertsau, soit au cœur du quartier européen de Strasbourg. Ces locaux sont mis à sa disposition par la Ville de Strasbourg. L'édifice héberge également d'autres organisations, telles que l'Assemblée parlementaire européenne, le Mouvement européen Alsace ou l'EPRA.


Produits et services[modifier | modifier le code]

Informations sur les marchés et les financements[modifier | modifier le code]

  • Publications:
    • L'annuaire[3] - Film, télévision et vidéo en Europe
    • FOCUS[4] - Tendances du marché mondial du film
    • Des rapports thématiques[5]
  • Bases de données/Répertoires:
    • LUMIERE[6] - Base de données sur les entrées réalisées par les films distribués en salle en Europe.
    • KORDA[7] - Base de données sur les aides publiques au secteur cinématographique et audiovisuel en Europe.
    • MAVISE[8] - Base de données sur les entreprises et les chaînes de télévision dans l'Union européenne et les pays candidats.

Informations juridiques[modifier | modifier le code]

  • Publications :
    • IRIS Observations juridique[9] - Lettre d'information mensuelle
    • IRIS plus[10] - Supplément à IRIS qui offre une comparaison thématique des systèmes juridiques nationaux en Europe, ainsi qu'une vue d'ensemble du cadre législatif européen
    • IRIS Spécial[11] - Rapports consacrés à un thème d'actualité juridique dans le domaine audiovisuel


  • Bases de données/Répertoires:
    • IRIS MERLIN[12] - Base de donnés d'informations juridiques relatives au secteur audiovisuel en Europe.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site de l'EPRA
  2. « Les Membres », sur obs.coe.int (consulté le 25 juin 2011)
  3. L'annuaire
  4. FOCUS
  5. [1] Exemples de rapports : Les aides publiques aux œuvres cinématographiques et audiovisuelles en Europe - Une analyse comparative, Les entreprises de distribution cinématographique en Europe, La télévision dans la Fédération de Russie, La vidéo à la demande en Europe
  6. Base Lumière
  7. Base Korda
  8. Base Mavise
  9. IRIS Observations juridique
  10. IRIS plus
  11. IRIS Spécial
  12. Iris Merlin