Oblivion (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Oblivion.

Oblivion

Titre québécois L'Oubli
Réalisation Joseph Kosinski
Scénario Joseph Kosinski
William Monahan
Karl Gajdusek
Michael Arndt
Acteurs principaux
Sociétés de production Chernin Entertainment
Radical Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre science-fiction
Sortie 2013
Durée 124 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Oblivion, ou L'Oubli au Québec[1], est un film de science-fiction post-apocalyptique américain écrit, produit et réalisé par Joseph Kosinski, sorti en 2013. Le scénario est basé sur le Comics du même nom. Les acteurs principaux sont Tom Cruise et Olga Kurylenko. Selon Kosinsky, Oblivion est un hommage aux films de science-fiction des années 1970.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 2077, après des décennies de guerre contre la terrible menace des Scavs (pour « scavengers » ou « charognards », appelés les « chacals » en version française[2] ou les « rapaces » en version québécoise), les humains ont quitté la Terre. Jack Harper vit dans une station au-dessus des nuages et a pour mission de réparer et d'entretenir les drones présents à la surface de la Terre, afin de protéger les stations chargées d'extraire de l'eau de mer (cette dernière étant ensuite transformée en énergie pour les humains expatriés dans une colonie spatiale, en orbite de la Terre, qui doit aller sur Titan, une des nombreuses lunes de Saturne).

Un jour, témoin du crash d'un vaisseau spatial, Jack décide de se rendre sur les lieux, et découvre les caissons de tout un équipage en biostase. Parmi eux, il trouve un caisson contenant une inconnue, elle aussi en biostase. À sa grande stupéfaction, il a déjà vu cette inconnue dans ses rêves. À ce moment-là, un drone arrive et tire sur les caissons. Jack réussit malgré tout à sauver l'inconnue, nommée Julia, et à la ramener à la station. Ressentant pour Jack une attirance et une affinité qui défient toute logique, Julia déclenche par sa présence une suite d'événements qui pousse Jack à remettre en question tout ce qu'il croyait savoir.

Il comprend que les scavengers sont en fait des humains survivants de la guerre, et qu'il reçoit ses consignes de l'envahisseur. Il se rend alors dans le « tet », l'immense station orbitale sensée abriter les humains, avec une bombe nucléaire qu'il fait exploser.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : version française (VF) sur AlloDoublage[4] et Voxofilm[5] ; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[6]

Production[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Les scènes du film ont été tournées avec la nouvelle caméra Sony CineAlta F65[7] en extérieur à travers les États-Unis et en Islande[8]. À partir de mi-mars 2012 l'équipe a tourné six semaines en Louisiane : un mois dans la capitale Bâton-Rouge et environ deux semaines à La Nouvelle-Orléans[9].

Selon le réalisateur, l'ensemble du montage avait à l'origine une durée de plus de trois heures mais, au final, le film ne dure plus que deux heures[7].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Oblivion
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale par M83Susanne Sundfor
Sortie 9 avril 2013[3]
Genre Synthpop
Compositeur Anthony Gonzalez
Joseph Trapanese
Label Back Lot Music
Liste des titres de l'album[3]
  1. Jack's Dream
  2. Waking Up
  3. Tech 49
  4. StarWaves
  5. Odyssey Rescue
  6. Earth 2077
  7. Losing Control
  8. Canyon Battle
  9. Radiation Zone
  10. You Cant Save Her
  11. Raven Rock
  12. I'm Sending You Away
  13. Ashes Of Our Fathers
  14. Temples Of Our Gods
  15. Fearful Odds
  16. Undimmed By Time Unbound By Death
  17. Oblivion (featuring Susanne Sundfør)

Le réalisateur a choisi Anthony Gonzalez, le leader du groupe électro français M83 pour diriger la musique de film[7]. Il dévoile, en mars 2013, le premier morceau de la bande originale intitulé StarWaves, qui sortira avant le film[10]. Joseph Trapanese compose également quelques thèmes pour le film[3].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Box-office arrêté le… Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis 89 107 235 $[11],[12] 27 juin 2013 10
Drapeau de la France France 1 331 599 entrées[12] 28 mai 2013 7
Monde Monde 286 168 572 $[11] 28 juillet 2013 -
  • Budget du film : 120 000 000 $

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'oubli - Cinoche.com
  2. Oblivion : Critique du film - Millenium, 18 avril 2013
  3. a, b, c et d (en) Stream the Oblivion Soundtrack - Mashable.com
  4. « Fiche du doublage français du film » sur AlloDoublage, consulté le 31 mars 2013
  5. « Deuxième fiche du doublage français du film ' » sur Voxofilm, consulté le 4 octobre 2013
  6. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage.qc.ca, consulté le 1er juin 2013
  7. a, b et c Steve Weintraub, « Joseph Kosinski Talks Oblivion, Working with Tom Cruise, Getting M83 to Compose the Score, the Film's Unique Design, the IMAX Release & More », sur Collider,‎ 30 décembre 2012 (consulté le 7 mars 2013)
  8. Anonyme, « Oblivion », sur Universal Pictures,‎ 2012-2013 (consulté le 28 février 2013)
  9. Stacey Plaisance, « Tom Cruise movie headed for Louisiana », sur Deseret News,‎ 3 février 2012 (consulté le 7 mars 2013)
  10. Jonathan Hamard, « M83 dévoile le titre "StarWaves", premier extrait de la B.O. du film Oblivion », sur Charts in France,‎ 6 mars 2013 (consulté le 7 mars 2013)
  11. a et b « Oblivion », sur Box Office Mojo
  12. a et b « Oblivion », sur JP's Box Office

Liens externes[modifier | modifier le code]