Objecteering

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Objecteering
Développeur Objecteering Software
Dernière version 6.1 (20 décembre 2007)
Environnement Windows, Linux
Type Outil UML/MDA
Licence Objecteering Software
Site web [1]

Objecteering est un outil de modélisation UML avancé, développé et commercialisé par Objecteering Software, une filiale de Softeam.

Objecteering offre un support complet de l'UML2. Il est bien connu pour le support étendu MDA qu'il fournit, ses fonctionnalités de travail en groupe avancées, ses générateurs de code, et ses paradigmes de synchronisation code-modèle.

Historique[modifier | modifier le code]

SOFTEAM est née en décembre 1989, avec pour objectif de fournir des solutions dans les domaines du conseil, des produits et de la formation sur la modélisation et la méthodologie de développement d’applications avec de nouvelles architectures. Elle a créé en 1990 la méthode Classe Relation, méthode Objet qui permettait de modéliser les applications. Dès 1991, l’atelier Objecteering a été mis sur le marché. Objecteering était l’atelier support de la méthode Classe Relation. Il supportait cette méthode en s’appuyant sur un formalisme graphique et syntaxique, et permettait de générer automatiquement la documentation et le code C++ associé.

En 1994, l’atelier s’est enrichi d’une technique précurseur de l’approche MDA, appelée « Hypergénéricité » . Objecteering exposait son métamodèle, et permettait de manipuler ce dernier avec un langage dédié appelé « H ». Le livre “Object Engineering - The fourth dimension - Addison Wesley – 1994 – Ph Desfray" a été publié à cette occasion.

L’atelier Objecteering a connu un grand succès commercial, du fait de ses capacités de génération de code, étendues ensuite à SQL, Java, puis C#, ainsi que ses capacités de génération dédiée à des plates-formes spécifiques. Par ailleurs, ses qualités de support de travail de groupe ont assis sa renommée.

En 1996, SOFTEAM est devenue membre contributeur de l’OMG pour participer à la définition du standard UML. SOFTEAM s’est affirmée ensuite comme un contributeur majeur au standard UML et à d’autres standards, par exemple en définissant le mécanisme des profiles dans UML1.3, puis dans UML2, en introduisant des aspects importants dans UML comme les protocol state diagrams, ou comme les Information Flows. Objecteering est devenu un atelier majeur supportant UML, en permettant de manipuler son métamodèle, et en offrant une couverture complète du standard.

En 2000, Objecteering a supporté en avant première la notion de profile UML, avec un atelier innovant et unique sur le marché : UML Profile Builder. Objecteering a été précurseur dans les technologies MDA, en se focalisant sur l’approche MDA à partir de UML et de ses extensions avec le mécanisme des profiles.

Depuis lors, l’atelier a étendu ses capacités de modélisation, avec le support de la définition des exigences, du dictionnaire, puis enfin avec le couplage avec l’IDE Eclipse.

La société SOFTEAM a créé la société Objecteering Software, dédiée à la diffusion de l’atelier en 2004. La société SOFTEAM a connu une croissance continue, pour atteindre 230 personnes en 2007. Les fonctions de l’atelier Objecteering couvrent dorénavant la modélisation de l’architecture d’entreprise, les processus métier avec BPMN, les architectures SOA, et la production d’applications complexes à partir de ces modèles.

Principales fonctionnalites[modifier | modifier le code]

  • Modélisation selon les standards OMG (UML2, BPMN, SysML, MDA…)
  • Ergonomie & productivité dans la construction des modèles et des diagrammes
  • Gestion du dictionnaire et des exigences intégrée à la modélisation
  • Editeur de diagramme sémantique, contrôle en temps réel de la cohérence des modèles
  • Cohérence globale et traçabilité (exigences, modèles, documentation, code…)
  • Référentiel central des modèles (métiers, logiques, techniques, logiciels, physiques…)
  • Gestion du travail en groupe et collaboratif (multi-users, muti-projets)
  • Automatisation de la production du code applicatif (Java, C#, C++, SQL…)
  • Adaptation et extension aisée de l’atelier avec la technologie MDA (profils UML,
  • Extensibilité et ouverture : API en Java, intégrations aux outils tiers (GCL, RME, IDE…)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]