Oberthur Cash Protection

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Oberthur Cash Protection

Création 26/03/1985
Forme juridique SA à conseil d'administration
Siège social Drapeau de France Paris (France)
Direction Thomas Savare (PCA), Marie De Laitre (DG), Patrice Rullier (DGC)
Actionnaires François-Charles Oberthur
Activité Fabrication d'équipements de communication (2630Z)
Produits SANBB
Filiales 2
Effectif 66
Site web www.oberthurcp.com
Chiffre d’affaires 17 769 900 €
Résultat net 2 247 400 €


SANBB pour le transport de fonds - ATV
Billet de banque maculé par un SANBB (système antivol de neutralisation des billets de banque)
Autocollant indiquant que les fonds à l’intérieur de l’équipement ou du local sont protégés par un SANBB (système antivol de neutralisation des billets de banque)


Oberthur Cash Protection est un fabricant français de SANBB (systèmes antivol de neutralisation des billets de banque) pour protéger l’argent liquide, basé à Dijon, France. Fondée en 1985, la société détient l’un des premiers brevets sur les SANBB pour protéger les valeurs fiduciaires reconstituables en les neutralisant avec de l’encre indélébile[1] et, depuis 2011, elle est le plus important fabricant de SANBB dans le monde, avec plus de 60 000 systèmes installés.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1983, Oberthur Cash Protection (alors Axytrans, qui faisait partie du groupe Axytel - société spécialisée dans la conception et la fabrication de cartes de crédit et de chèques[2]) a inventé le tout premier SANBB pour protéger le transport de fonds, en utilisant de l’encre comme agent de neutralisation. L’invention a été réalisée en collaboration avec l’un des clients d’Axytrans, la société française de transport de VALTIS[3], qui cherchait une manière alternative de protéger les valeurs fiduciaires reconstituables au cours du transport de fonds[4]. Ce conteneur SANBB - ATV (Axytrans Transport de Valeurs) - a été conçu pour fournir aux entreprises de transport de fonds un autre moyen de transport des valeurs fiduciaires reconstituables. Il a tout d’abord été utilisé en 1990 par la Poste belge pour ses opérations de transport de fonds vers ses bureaux de Poste. En septembre 1991[5], la législation française a été modifiée pour permettre l’utilisation des SANBB à titre expérimental et dès la publication de l’arrêté autorisant l’utilisation des SANBB conçus et commercialisés par Axytrans, la société de transport de fonds française VALTIS a commencé à l’utiliser pour desservir trois banques régionales[3]. Même si l’expérience a été couronnée de succès, les ATV n’ont pas été bien acceptés par de nombreuses entreprises de transport de fonds qui estimaient que les armes à feu et le blindage fournissaient une meilleure protection aux objets de valeur et valeurs fiduciaires reconstituables. Néanmoins, la société est devenue très connue en France et en Belgique, et jusqu’à ce jour "Axytrans" est souvent utilisé comme un terme générique pour décrire les SANBB. En 1990, la Poste Belge s’est officiellement adressée à Oberthur Cash Protection à travers le ministère de l’Intérieur belge pour la mise en place des SANBB dans le transport de fonds en véhicules non blindés[6]. La raison à cela étaient les attaques fréquentes et violentes contre des véhicules blindés.

En 1991, la société de transport de fonds française VALTIS a commencé à utiliser un ATV pour desservir trois banques régionales.

En 1993, Axytrans a été rachetée par le groupe François-Charles Oberthur[7].

En 2003, Oberthur Cash Protection, sous le nom d’Axytrans, a présenté son premier SANBB pour protéger l’argent liquide à l’intérieur des DAB (distributeurs automatiques de billets).

En 2004, Oberthur Cash Protection, sous le nom d’Axytrans, a reçu la certification de son système Qualité[6].

En 2007, Oberthur Cash Protection, sous le nom d’Axytrans, a fait l’acquisition de Fluiditi, qui faisait partie du groupe NCR[8], Axytrans change de nom pour devenir Oberthur Cash Protection.

Produits[modifier | modifier le code]

Fabricants Oberthur Cash Protection SANBB – Systèmes de Neutralisation de Billets de Banque. Les systèmes de sécurité qui protègent les objets de valeur et les valeurs fiduciaires reconstituables. en les marquant comme volés avec une encre de sécurité indélébile lors du transport de fonds, à l’intérieur des distributeurs de vente au détail, et des DAB (distributeurs automatiques de billets). Ces systèmes sont souvent dits « intelligents » parce qu’ils sont auto-surveillés et agissent en toute indépendance en fonction d’un certain nombre de critères et de modes pré-programmés[9],[10],[11],[12].

Domaines d’activité[modifier | modifier le code]

Protection de l’argent liquide dans les distributeurs automatiques[modifier | modifier le code]

Les systèmes de protection de l’argent liquide dans les distributeurs automatiques protègent l’argent liquide à l’intérieur des DAB (distributeurs automatiques de billets) contre les attaques physiques. Ces attaques sont généralement réalisées avec l’intention d’accéder à l’argent liquide dans le coffre-fort du distributeur ou l’enceinte de sécurité du distributeur par des moyens mécaniques ou thermiques avec comme objectif ultime de pénétrer dans le distributeur et d’en retirer l’argent. Le marché visé pour ce type de protection est celui des entreprises qui conçoivent et fabriquent des distributeurs automatiques.

Protection de l’argent liquide dans le transport de fonds[modifier | modifier le code]

Les SANBB (systèmes de protection de l’argent liquide dans le transport de fonds) protègent l’argent au cours du transport et du stockage, aussi bien que lors du réapprovisionnement des distributeurs automatiques (argent liquide ou cassettes) contre les attaques physiques (perçage, découpage, coups, produits chimiques, froid et chaleur extrêmes, explosifs, etc.) et les attaques basées sur des facteurs humains (vols internes, enlèvements, chantage, corruption, négligence, etc.). Les clients typiques sont les entreprises impliquées professionnellement dans la manipulation et le transport de l’argent liquide soit sous contrat de service soit en interne.

Protection de l’argent liquide dans la vente au détail[modifier | modifier le code]

Les systèmes de protection de l’argent liquide dans la vente au détail, protègent l’argent liquide à l’intérieur des caisses de dépôt et pendant son stockage contre les attaques physiques et le vol. Les clients typiques sont les entreprises qui mettent en production et fabriquent des appareils de dépôt de billets pour les commerces de détail "vending", "gaming", "amusement", "transportation", "retail", et "kiosk".

Oberthur Cash Protection est connu pour collaborer avec les Polices Nationales, Vigie Billet et Banknote Watch, banques centrales nationales, et avec la Commission européenne de normalisation pour communiquer et promouvoir la technologie de l’altération de l’aspect des billets de banque par l’encre, ainsi que pour faciliter la résolution des crimes impliquant un SANBB. Oberthur Cash Protection joue également un rôle en tant qu’expert judiciaire dans les enquêtes, arrestations et poursuites judiciaires conduites dans tous les pays où ses systèmes sont utilisés. Oberthur Cash Protection est un membre d’EURICPA (Association européenne de la protection intelligente de l’argent liquide)[13] et d’ATMIA (Association de l’industrie des distributeurs automatiques)

Clients[modifier | modifier le code]

Oberthur Cash Protection a pour clients les principales entreprises de transport de fonds (G4S[14], Loomis[15], Brinks, Prosegur), banques (Travelex, HBOS, Crédit agricole, BNP Paribas, Crédit du Nord, BPCE, La Banque postale, Banque de France, Barclays, Royal Bank of Canada, CIBC, Swedbank, Raiffeisen Zentralbank, et d'autres), et fabricants de distributeurs automatiques de billets de banque (NCR, Wincor Nixdorf, Diebold, détaillants[16], et autres)

Chiffres clés[modifier | modifier le code]

La société compte plus de 60 000 SANBB en exploitation dans plus de 15 pays en Europe, Afrique et Océanie (Australie, Nouvelle-Zélande). En 2011, la société emploie 66 personnes sur trois sites : Paris, Dijon et Dundee (Grande-Bretagne).

Environnement[modifier | modifier le code]

En contrôlant le cycle de vie des SANBB (systèmes de protection de l’argent liquide) dans toutes les phases de conception, fabrication, utilisation, recyclage et maintenance, Oberthur Cash Protection est engagé depuis sa création dans une démarche environnementale volontaire. Deux actions majeures sont respectées :

  1. La mise en œuvre de la norme DEEE qui rend obligatoire le recyclage des déchets. L’entreprise recycle les SANBB ATV, les distributeurs automatiques et les autres produits afin de réutiliser les différentes pièces pour fabriquer d’autres produits ;
  2. La mise en œuvre de la norme R.O.H.S. (Restriction of the use of certain Hazardous Substances) qui impose de bannir certains produits toxiques (dont le plomb) dans les cartes électroniques.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Link to original IBNS patent comme agent de neutralisation, enregistrement du brevet AU 582732 du 05/08/1983.
  2. Les Échos, Perruchot, Christiane. Transports de fonds: Axytel s’allie à Monts Jura. Le 14 novembre 1991
  3. a et b VALTIS, co-founder and one of the very first customers of Oberthur Cash protection, VALTIS, French Cash-in-transit company.
  4. Strategic Innovation Case Study of VALTIS, Moingeon, Bertrand. Lehmann-Ortega, Laurence. Strategic Innovation is accessible to all. HEC Paris. Avril–mai 2010
  5. [http://www.senat.fr/rap/l99-427/l99-4271.html Senate Information Report
  6. a et b LESOIR, Belgian newspaper, DU BRULLE, CHRISTIAN. NOUVELLE PROTECTION POUR LES FONDS DE LA POSTE : EN CAS DE VOL TOUT EXPLOSE. Le Soir. 31 juillet 1990
  7. Francois Charles Oberthur Mergers and Acquisitions
  8. Oberthur acquires Fluiditi from NCR, HUGUE, DIDIER., spécialisée dans la protection de l’argent liquide dans les distributeurs automatiques. Le 19 mars 2007
  9. Libération, DENIS, DELBECQ. La parade du container à jet d’encre. Ce système réduit les risques et le personnel. Libération. 13 mai 2000.
  10. L’Express, Nouvelles parades antibraquages. L’Express, 13 juin 2002.
  11. LESOIR, Belgian newspaper, OLIVIER, VAN VAERENBERGH. L’ERE DES VALISES INTELLIGENTES. April 20, 1996
  12. CAPITAL, Romanian newspaper, Mocanu, Cristina. O nouă tehnologie în transportul de valori în România. 13 juin 2007
  13. About EURICPA
  14. G4S starts using RS Collect in Belgium once it has been approved by The Ministry of the Interior, Official G4S news.
  15. Loomis uses intelligent systems to protect cash, Official Loomis info.
  16. RS Collect has been approved by Ministry of Interior in Belgium and can now be used in retail stores, TF1.


Voir aussi[modifier | modifier le code]