Oberliga (football allemand)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Oberliga (au pluriel Oberligen) est un terme générique employé dans le monde sportif allemand en général et dans celui du football en particulier. Il signifie ligue supérieure.

Ce terme est employé depuis les prémices de la création du football en Allemagne, mais il est dans un premier temps employé dans un cadre général, un synonyme en quelque sorte.

Introduction[modifier | modifier le code]

Jusqu’aux années 1930, la structure hiérarchique du football allemand resta exclusivement inféodée aux Fédérations régionales. Chacune organisait sa propre compétition et pouvait posséder sa propre oberliga (dans le sens la plus haute), mais son nom officiel fut rarement Oberliga (avec une majuscule). Au contraire, la terminologie usitée faisait état de Bezirksliga, Verbandsliga ou Kreisliga. De plus, pendant longtemps, presque toutes les fédérations organisèrent des championnats locaux ou sub-régionaux et le titre régional n’était attribué qu’après un tour final et très souvent une finale.

Reprise des compétitions[modifier | modifier le code]

Après la Seconde Guerre mondiale, la Deutscher Fussball Bund retrouva ses prérogatives (dès l’arrivée au pouvoir des Nazis, en 1933, la DFB fut vidée de sa substance. Elle n’eut plus aucun pouvoir décisionnaire et fut réduite au rang "d’autorité honorifique", pour finalement cesser de fonctionner à partir de 1940.

Les clubs et associations furent dissous par les Alliés (voir:Directive n° 23), mais ils se reconstituèrent en "Sportgruppe" (SG). On rejoua assez rapidement à Berlin (Berliner Stadtliga) dans les régions Sud (Fussball Oberliga Süd) et Sud-Ouest (Fussball Oberliga Südwest).

Après deux saisons « officieuses », les compétitions reprirent officiellement sur l'ensemble du territoire allemand en vue de l'exercice 1947-1948.

Football professionnel ou pas[modifier | modifier le code]

Le débat concernant le « football professionnel » (arrêté sous le régime hitlérien qui le bannissait) reprit en même temps que les compétitions. Une décision tranchée tarda à être prise. Les « pour » restèrent longtemps en équilibre avec les « contre ». Mais surtout les Fédérations régionales ne voulaient pas perdre de leur influence. C'est pour ces raisons qu'il fallut attendre 1963 pour voir la création d'une ligue fédérale unique et professionnelle (Bundesliga).

Néanmoins, le camp des « pour » gagnait progressivement du terrain. Le côté pragmatique des Allemands les incita à mettre en place, dès 1947, un système de "licences" devant être obtenue par qu'un club pour pouvoir participer aux ligues supérieures.

Oberliga: Division 1 (1947-1963)[modifier | modifier le code]

Le terme "Oberliga" reçut ses lettres de noblesse, en 1947. Pour la première fois depuis sa création, la Deutscher Fussball Bund restructura ses compétitions de manière importante. Elle créa cinq ligues régionales qu’elle baptisa Oberligen (en Français: ligues supérieures).

Il s’agissait de:

Zweite Oberliga[modifier | modifier le code]

En 1949-1950, fut créée une 2. Oberliga West directement en dessous de l’Oberliga West. Ensuite, les régions Sud et Sud-Ouest étabirent aussi une 2. Oberliga. La région Nord et Berlin ne le firent jamais.

Article détaillé : [[2. Oberliga]].

Oberliga: Division 3 (1974-1994)[modifier | modifier le code]

Après la création de la 2. Bundesliga en 1974, le terme Oberliga refit son apparition mais fut alors appliqué aux séries du 3e étage de la pyramide.

De 1974 à 1978, il n’ y en eut que deux:

En 1978, six autres ligues régionales vinrent s’ajouter:

Après la réunification allemande de 1990, l’ancienne DDR-Oberliga (Division 1 est-allemande) fut rebaptisée Oberliga Nordost (Nord-Est). Elle fut partagée en trois séries Nord, Centre et Sud.

Oberliga: Division 4 (1994-2008)[modifier | modifier le code]

En 1994, la DFB ajouta un étage à sa pyramide, en récréant un niveau nommé Regionnaliga qui prit le rang de 3e division. Le terme Oberliga fut alors consacré aux séries du niveau 4.

Il y eut dix séries différentes:

En 2004, les deux séries Oberliga Hamburg/Schleswig-Holstein et Oberliga Bremen/Niedersachsen fusionnèrent pour former la Oberliga Nord.

Oberliga: Division 5 (2008-2012)[modifier | modifier le code]

En 2008, la DFB créa la 3. Bundesliga. La Regionalliga devint alors le 4e niveau et l’Oberliga le 5e.

Seules sept séries Oberliga furent conservées. Les clubs de la région « Nord » décidèrent de ne plus composer de ligue commune (Oberliga Nord) mais de disputer la compétition sous forme de cinq séries plus régionalisées (appelées Verbandsliga) et conclues par un tour final.

Les sept Oberligen qui restèrent :

  • Oberliga Nordrhein/Westfalen (Rhénanie du Nord/Wesphalie), qui fusionna les deux homonymes précédentes.
  • Oberliga Südwest (Sud-Ouest)
  • Oberliga Hessen (Hesse)
  • Oberliga Baden-Württemberg (Bade-Wurtemberg)
  • Oberliga Bayern (Bavière)
  • Oberliga Nordost/Nord (Nord-Est/Nord)
  • Oberliga Nordost/Süd (Nord-Est/Sud)

Oberliga: (2013-....)[modifier | modifier le code]

Nouvelle formule avec quatorze séries Oberliga

  • Oberliga Baden-Württemberg
  • Bayern-liga en deux groupes (Nord et Sud)
  • Bremen-Liga
  • Oberliga Hamburg
  • Hessen-liga
  • Mittelrhein-liga
  • Oberliga Niederrhein
  • Oberliga Niedersachsen
  • Oberliga Nordost en deux groupes (Nord et Sud)
  • Oberliga Rheinland-Pfalz/Saar
  • Schleswig-Holstein-Liga
  • Oberliga Westfalen

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]