Obaku Dokuryu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Obaku Dokuryu (15961672) est un poète, peintre, moine et érudit japonais de la période Edo.

Né en Chine, Dokuryu s'enfuit au Japon durant la conquête Mandchou résultant du manifeste des Seven Grievances (en). Après s'être installé dans un temple Zen Ōbaku et s'être fait moine, il produit de nombreuses calligraphies. Il meurt en 1672[1]. Quelques-unes de ses œuvres sont exposées au Indianapolis Museum of Art[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]