Obésité aux États-Unis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Évolution du taux d'obésité aux États-Unis entre 1960 et 2004.

L'obésité aux États-Unis est l'un des problèmes de santé les plus cités dans les dernières décennies aux États-Unis. Tandis que de nombreux pays développés ont vu leurs taux d'obésité augmenter, les États-Unis sont parmi les plus élevés au monde[1]. Les estimations ont régulièrement augmentées passant de 19,4 % en 1997, 24,5 % en 2004[2] à 26,6 % en 2007[3], à 33,8 % pour les adultes et 17 % pour les enfants, en 2008[4].

Développement de l’obésité durant la seconde moitié du XXe siècle[modifier | modifier le code]

En 1985, l’obésité ne dépassait pas les 15 % dans chaque État recensant les cas d'obésité[5]. En 2010, la moyenne de prévalence de l'obésité chez les adultes est estimée à 35.7%, et chez les enfants et adolescents à 16.9%[6], soit 78 millions d'adultes et 12.5 millions d'enfants et d'adolescents, sur une population totale de 308 millions[7]

Conséquences dans la société[modifier | modifier le code]

Article connexe : Obésité.

On estime qu'en 2005, 9 millions d'adultes âgés de 17 ans à 24 ans, soit 27 % de cette tranche d'âge de la population, est trop grosse pour pouvoir servir dans l'armée[8].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Les pays du monde des plus obèses sur Forbes.com »
  2. Early Release of Selected Estimates Based on Data From the 2004 National Health Interview Survey, CDC NCHS, 2005-06-21 sur ce PDF.
  3. Early Release of Selected Estimates Based on Data From the January–June 2007 National Health Interview Survey (12/2007), CDC NCHS, 2007-11-19 sur ce PDF
  4. « U.S. Obesity trends, Center for Disease Control, 23 juin 2011 »
  5. (en) U.S. Obesity Trends, Centers for Disease Control and Prevention, 21 juillet 2011 (données du CDC de 1985 à 2010)
  6. Site de la CDC sur l'obésité
  7. Site de calcul de la population des Etats-Unis
  8. (en) John M. Shalikashvili et Hugh Shelton, « The new national security threat: obesity », The Washington Post,‎ 30 avril 2010, A19 (ISSN 0190-8286, lire en ligne)