Obélisque « muré »

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

41° 00′ 19.43″ N 28° 58′ 29.44″ E / 41.0053972, 28.9748444

L'Obélisque « muré » de Constantinople.

L'Obélisque « muré » est le nom traditionnellement donné à l'obélisque bâti au IVe siècle sur la spina de l'Hippodrome de Constantinople.

Cet obélisque, haut de 32 mètres et constitué de blocs grossièrement taillés, a probablement été érigé sous le règne de Constantin Ier le Grand (306-337)[réf. nécessaire].

Constantin VII Porphyrogénète (912-959) en fit couvrir les faces de plaques de bronze doré sur lesquelles se trouvaient des bas-reliefs représentant des fermiers et des pêcheurs. Ces plaques furent enlevées lors de la quatrième croisade (1204) pour fabriquer des pièces de monnaie.

Hippodrome de Constantinople. Au premier plan, l'obélisque « muré ».

Articles liés[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Alexander Kazhdan (éd.), The Oxford Dictionary of Byzantium, 3 vols., Oxford University Press, 1991 (ISBN 0195046528), s. v. Obelisk of Theodosius, vol. 3,
  • Jean-Pierre Sodini, « Images sculptées et propagande impériale du IVe au VIe siècles : recherches récentes sur les colonnes honorifiques et les reliefs politiques à Byzance », Byzance et les images, La Documentation Française, Paris, 1994 (ISBN 2-11-003198-0), 43-94.