OICETS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kilari.

Kirari / OICETS (Optical Inter-Orbit Communications Engineering Test Satellite)

Caractéristiques
Organisation JAXA
Domaine Télécommunications
(Test de communication par satellite optique)
Statut Mission achevée
Masse 570 kg
Lancement 24 août 2005 à 17h10:00 UTC
Lanceur Dnepr
Fin de mission 24 septembre 2009
Puissance électrique 1220W
Orbite Orbite terrestre basse
Altitude 610km
Index NSSDC 2005-031A
Site http://www.jaxa.jp/projects/sat/oicets/index_j.html

Kirari, alias OICETS (Optical Inter-Orbit Communications Engineering Test Satellite), est un satellite artificiel experimental japonais de l'Agence d'exploration aérospatiale japonaise (alias JAXA). D'une masse de 570 kg, il est lancé le 24 août 2005 par une fusée Dnepr depuis la base de Baïkonour, à une altitude de 610 km, avec pour mission de tester les possibilités de communications entre satellites par voie optique par rayon laser. Il parvient à établir un tel lien avec le satellite Artemis le 9 décembre 2005, puis avec une station au sol japonaise en mars 2006. Bien que sa mission soit alors terminée avec succès, il continue de fonctionner pendant quatre ans, trois de plus que prévu, avant de cesser d'émettre le 24 septembre 2009[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Kirari (OICETS) était initialement prévu pour un lancement sur le second lanceur J-I. Malheureusement, en raison de problèmes avec ce lanceur, le lancement a dû être mis en attente. L'utilisation du H-IIA a été écartée, car ce modèle est surdimensionné pour envoyer un satellite 570 kg en orbite basse. Enfin, afin d'être en mesure d'effectuer les tests pendant la durée de vie du satellite européen Artemis, Kirari (OICETS) a été lancé avec succès sur un lanceur Dnepr.

Résultats[modifier | modifier le code]

  • Le 9 décembre 2005, la JAXA a réussi à établir des connexions optiques entre les satellites Kirari (OICETS) et Artemis.
  • En mars 2006, une connexion entre Kirari (OICETS) et une station au sol au Japon a été créé. C'est la première connexion optique entre une station terrestre fixe et un satellite en orbite terrestre basse.
  • Le 7 juin 2006, la JAXA a établi une communication entre Kirari (OICETS) et une station mobile au sol exploitée par le Deutsches Zentrum für Luft- und Raumfahrt (DLR) allemand.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) « 光衛星間通信実験衛星「きらり」(OICETS)の運用終了について », JAXA,‎ September 24, 2009 (consulté le 24 septembre 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]