OÜI FM

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Oui.

OÜI FM

alt=Description de l'image OuiFM-Aout2014V2.png.
Présentation
Pays Drapeau de la France France
Siège social 2, rue de la Roquette 75011 Paris
Propriétaire AWPG
Slogan Faites du bien à vos oreilles.
Langue Français
Statut Privée
Site Web ouifm.fr
Historique
Ancien nom Ça bouge dans ma tête
Création 1987
Diffusion
AM Non Non
FM oui Oui
RDS oui Oui (_OUI_FM_)
Numérique oui Oui
Satellite oui Oui
Câble oui Oui
ADSL oui Oui
Streaming oui Oui
Podcasting oui Oui

OÜI FM (ou OUI FM[1]) est une radio rock nationale faisant partie du groupement de radio « Les Indés Radios » et du SIRTI. Elle émet sur la bande FM sur 23 fréquences et 4 fréquences en RNT (Paris, Nantes, Marseille et Lyon).

Depuis le 16 décembre 2008, OÜI FM est détenue par la holding AWPG d'Arthur[2],[3]. La station était détenue jusque là par le groupe Virgin de Richard Branson. Le président de la radio est Emmanuel Rials[4],[5].

OÜI FM peut être écoutée aussi à partir du site Internet de la station ou de son site MySpace. En France, les programmes sont diffusés grâce aux chaînes radio de Canalsat, de la Bbox de Bouygues Telecom, de la Freebox, de la Neufbox de SFR, de la DartyBox et de Numericable mais aussi sur les smartphones avec l'application dédiée. La station a aussi lancé sur Internet les webradios OÜI FM Alternatif, OÜI FM Collector, OÜI FM Indé, OÜI FM Blues et (anciennement) OÜI FM by Dj Zebra.

Histoire[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

La station a vu le jour à l'automne 1986, mutation de « Ça bouge dans ma tête », la radio de SOS Racisme, après une brouille avec l'association. Elle a été lancée par Pierre Raiman, Philippe Mazière, Bertrand Jullien et Éric Mettout. C'était alors une radio à la programmation plutôt underground. Son slogan était alors « Le son qui a du sens. » Elle parsemait la programmation musicale, résolument rock, de sujets sur la littérature, le cinéma, la peinture ou la photographie.

OÜI FM a été l'une des premières stations FM à utiliser la programmation assistée par un ordinateur, baptisée Régis[6], une aide à la direction des programmes mais aussi à la diffusion. Parmi les premiers journalistes on peut citer, Emmanuelle Debaussart, Nicolas Saada ou Rémi Bouton. Sur le premier logo en noir, gris et blanc de OÜI FM, le tréma était plus nettement sur le « I » qu'aujourd'hui.

Polygram[modifier | modifier le code]

En 1991, la station est rachetée par Polygram. Bruno Delport en prend la direction. La programmation des titres automatisée est abandonnée pour une diffusion plus classique avec des animateurs et des réalisateurs. Dans les années 1990, Maurice anime C'est la nuit, Mélanie Bauer présente Ketchup et Marmelade, Kad et Olivier se rencontrent à la radio et conçoivent ensemble l'émission Rock'n Roll Circus qui les rendra célèbres. Le logo actuel de la radio est créé en 1991 par Yan Leuvrey de l'agence Bronx.

La nouvelle programmation musicale est beaucoup plus commerciale, quoique restant toujours axée sur le rock. OÜI FM est par exemple une des premières radios françaises à diffuser Nirvana qui va exploser quelques mois plus tard. En 1999 le groupe Muse, remplisseur de stades, a été connu en France grâce à OÜI FM.

En 1997, Virgin rachète une part du capital de Polygram, et la radio entre donc dans le giron de cette société. Durant cette période, Frédéric Martin anime pendant cinq ans Le Monde de monsieur Fred en soirée et DJ Zebra le Zebramix 100 % bootlegs.

Changement de nom abandonné[modifier | modifier le code]

En septembre 2006, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) accepte que la station se renomme en Virgin Radio, à condition que le nouveau logo de la station se différencie de celui de la marque Virgin, que les émissions ne fassent pas référence aux produits Virgin et n'organisent pas d'opérations de parrainage avec ces mêmes produits.

Cependant, la situation a évolué avec le droit d'exploitation de la marque « Virgin TV » et « Virgin Radio » par le Groupe Lagardère pour son pôle Lagardère Active pendant une période renouvelable de dix ans pour la France, Andorre, la Belgique, Monaco, et la Suisse.

Le CSA a ainsi autorisé Lagardère à rebaptiser Europe 2 en « Virgin Radio » et Europe 2 TV en « Virgin 17 ». Le changement a eu lieu le 1er janvier 2008, ce qui logiquement entraîne l'abandon de l'adoption de la marque Virgin Radio par OÜI FM.

Arthur[modifier | modifier le code]

Après la cession de la marque « Virgin » à Lagardère, Richard Branson, ne voyant plus d'intérêt à garder la station, la revend à Arthur en décembre 2008.

Arthur déclare alors vouloir « réveiller une belle endormie ». Pour cela, une nouvelle équipe de direction arrive avec, à sa tête, Emmanuel Rials mais aussi Jean Isnard et Bruno Witek qui sont tous des professionnels expérimentés de la radio, ils sont par exemple tous passés par Skyrock et Fun Radio ; l'ancien directeur Michaël Gentile reste, lui, comme conseiller d'Arthur, tandis que le Directeur de la musique, Jean-Patrick Laurent, qui avait contribué à relancer la radio avec Michaël Gentile à la reprise par Virgin, reste à son poste et continue de donner son identité musicale à OÜI FM[7]. L'équipe d'animation est également remaniée avec les départs de Sandrine Vendel, d'Adrien Viot, de Gibé et de Christophe Crénel, ce dernier arrête le Spoutnik pour rejoindre Le Mouv'.

Princesse Jade, ancienne complice d'Arthur sur Skyrock, Europe 1 et Europe 2, arrive le matin et Sacha s'occupe de la soirée avec une émission intitulée Le buzz du net. Le concept d'interaction entre Internet et la radio est développé ainsi Bob, autre ancien de Skyrock et Fun Radio, est appelé pour une émission interactive, OÜI Love MySpace, où des artistes indépendants provenant du site communautaire MySpace sont présentés au public mais aussi avec OÜI Love Deezer animé par Julien où les playlists créées sur le site de musique en ligne Deezer par les « audinautes » sont diffusées sur l'antenne. D'après Arthur, ce concept sera encore développé pour atteindre les 50 % de la grille de la radio.

D'autres changement sont opérés : le 3 avril 2009, la rédaction est totalement supprimée, les journalistes et chroniqueurs comme Philippe Audoin ou Peter Fondu sont licenciés, les journaux, la revue de presse et les chroniques jeux vidéo ou bandes dessinées sont enlevées de la grille. Le matin, le Service après-vente des émissions d'Omar et Fred est diffusé, la matinale est renommée La Grande Chpougnette et remaniée avec l'arrivée de nouveaux animateurs et chroniqueurs autour de Josquin, ainsi la chronique cinéma est confiée à Paolo et le point circulation à Manuel depuis Lilichcoptère. L'après-midi des best of du Rock'n Roll Circus puis de la "Baston à la maison" sont diffusés pendant une heure durant deux mois. En mai 2009, Arthur réussit à faire revenir à l'antenne l'animateur Maurice pour une libre antenne. Plus aucun animateur ne s'occupe de l'antenne, entre le départ de Maurice et 6 heures, la radio reste cependant sans publicité sur ce créneau horaire. Les concours et les parrainages de films sont développés. Enfin, le slogan de la radio est modifié en « Plus libre, plus rock », les animateurs répètent également souvent bientôt numéro 1 à Paris ce qui correspond au souhait déclaré d'Arthur. Durant l'été 2009, une émission culte de la radio rock, L'Odyssée du rock présentée par Gilles Verlant, disparait de la grille après plus de huit ans à l'antenne.

En novembre 2010, OÜI FM est créditée d'une audience cumulée de 3,2 % en Île-de-France, soit 308 000 auditeurs franciliens quotidiens. Selon les résultats intermédiaires de l'enquête 126 000 Radio Île-de-France de Médiamétrie, OÜI FM s'impose comme l'une des stations locales les plus écoutées, devant Voltage, Radio Nova, Radio FG, et talonne Ado FM et Latina, créditées de 3,3 % d'audience cumulée. La radio rock souligne également qu'elle devance Virgin Radio, sa principale concurrente musicale, sur tous les critères, et qu'elle se rapproche de RTL2, à 3,5 %. Soulignant qu'elle est "en très grande forme", OÜI FM indique également que, avec 19 000 auditeurs à l'écoute chaque instant, elle enregistre une progression de 90 % de son quart d'heure moyen sur une vague, soit 9 000 auditeurs supplémentaires. Sa part d'audience s'établit à 1,6 %, soit une progression de 77,8 % sur une vague, réalisant la 3e meilleure progression des musicales sur une vague. Sur ce critère, OÜI FM devance Virgin Radio, Ado FM et Voltage.

En août 2011, l'audience de OÜI FM a progressé de plus de 20 % par rapport au moment où Arthur a repris la radio, cette hausse s'explique en grande partie par l'obtention de nombreuses nouvelles fréquences.

À la rentrée 2011, DJ Zebra fait son retour à l'antenne avec une émission de bootlegs chaque vendredi pendant deux heures. Thomas Caussé revient également pour animer les grands événements présents à l'antenne de la station ainsi que la tranche 9h-13h en semaine sur la Radio de la Mer.

Développement, rachat et syndication[modifier | modifier le code]

Arthur souhaite développer la radio sur la bande FM, pour cela il tente de racheter le 24 mars 2009 Parenthèse Radio qui possède un réseau national mais pour des questions de respect de convention, il n'obtient pas l'agrément du CSA. Un dossier est déposé pour obtenir des fréquences dans le cadre de la Radio numérique terrestre française (RNT) à Paris, Lyon et Nice. En septembre 2009, Arthur toujours via AWPG décide de racheter Nice Radio cependant la demande de syndication avec OÜI FM est refusée par le CSA.

Arthur a aussi déclaré vouloir « ajouter un petit studio télé et faire un peu plus de Web »[8]. Arthur précise sa pensée en avril 2009 en parlant de OÜI FM Rock TV un hybride de web TV et de radio filmée qui aurait pu être lancé le 1er janvier 2010.

Début mars 2011, le CSA autorise une reprise de La radio de la mer et de ses 8 fréquences dans l'ouest et le nord de la France par OÜI FM (AWPG) sous la forme d'une syndication des programmes. La Radio de la Mer conservera son identité marine et un fort programme local mais devra apparaître comme « La Radio de la Mer programme OÜI FM ». La mise en service des émetteurs prévue le 16 mars 2011 est reportée, celle-ci aura lieu finalement le vendredi 8 avril 2011, sous son nouveau nom « La Radio de la MER, programme OÜI FM ».

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Programmes[modifier | modifier le code]

Odyssée du rock[modifier | modifier le code]

L'Odyssée du rock, présentée par Gilles Verlant et Thomas Caussé, puis Josquin Wagner, de 2001 jusqu'en 2009, avait pour particularité de passer des classiques de groupes parfois peu connus, en racontant leurs histoires. Les animateurs essayaient également de monter une liste de la Discothèque parfaite (anciennement la Discothèque idéale), comprenant plus de deux cent cinquante disques.

Bring The Noise[modifier | modifier le code]

Bring the Noise (abrégé BTN par les auditeurs) est une émission qui depuis 2009 diffuse de la musique metal (et tous ses dérivés), du rock, punk, grand classique du rock, électro en fonction des événements du moment (festivals, concerts, sortis d'albums, etc. et du choix des auditeurs. Présentée par Pierre la semaine et par ce-dernier en compagnie de toute une équipe (Aurélie, Matthew, etc.) le dimanche, cette émission se revendique « La seule émission alternative rock de la bande FM ».

Bring The Noise succède sur ce créneau à « Guerilla Radio », référence à une musique de Rage Against the Machine. Le titre de l'émission actuelle est inspiré d'une collaboration du groupe de hip hop Public Enemy et du groupe de Thrash Metal Anthrax.

Animateurs[modifier | modifier le code]

Animateurs actuels[modifier | modifier le code]

Anciens animateurs[modifier | modifier le code]

Laurence Pierre, Élisabeth Quin, Vampirella, Kad et Olivier, Michèle Bouet, Justine, Yann Zitouni, Laurence Romance, Florence Denou, Bruno Labouré alias Sarazin, Stéphane Hervé, Emile, Johann, Johann Roques, Sandrine Vendel, Adrien Viot, Gibé, Christophe Crénel, Marie Lecoq, Marc-O, Mélanie Bauer, Frédéric Martin, Daniel Morin, Gilles Verlant, Princesse Jade, Linda Lorin, Maurice, Cyril Keller, David Leroy (animateur), Olivier Mauxion (animateur), Stéfan Caza, Albanne, Clément, Laurent Violet, Alexis Trégarot, Fabrice Brouwers, Julien alias Loeki, Bob, DJ Zebra.

Chroniqueurs - Saison 2009/2010[modifier | modifier le code]

Chroniqueurs de la saison 2010-2011[modifier | modifier le code]

  • Benjamin Gomez

Chroniques de la saison 2009-2010[modifier | modifier le code]

Podcast[modifier | modifier le code]

  • Les chroniques sont disponibles en podcast sous licence Creative Commons by-sa.
  • Les sessions live des groupes reçus sont disponibles en video.
  • Certaines émissions (Bring The Noise, DJ Zebra, OÜI Love Le Bus, ...) peuvent être réécoutées.

Fréquences[modifier | modifier le code]

En outre, OÜI FM diffuse ses programmes sur La Radio de la Mer depuis le 8 avril 2011 à

OÜI FM est aussi disponible

  • Par Internet
  • Sur smartphone via l'application « OÜI FM ».
  • Par le cable, le satellite et xDSL.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

C'est en 1991 sur cette radio que deux hommes se sont rencontrés : Kaddour Merrad et Olivier Baroux, en créant le Rock'n Roll Circus, le Ziggy Show et le groupe de rock Ziggy Buddy Band. On les connaît désormais sous le nom de Kad et Olivier.

En 2008, OÜI FM et l'agence de publicité Leg remportent le grand prix Stratégies de la publicité 2008 pour une campagne intitulée : « Le Rock est là pour changer votre vie. »

En 2008, la radio a créé sur le site communautaire Facebook une application permettant aux internautes de s'affronter sur leurs connaissances du rock et de son histoire à travers un concours. Cette application est inactive depuis début 2009 et la reprise de la radio par Arthur.

En 2009, le constructeur de voiture Mazda sort la Mazda 2 OUI FM en série spéciale suréquipée pour la région parisienne, cette voiture aux couleurs de la radio (noir et rouge) bénéficie de la signature OÜI FM sur les appuis-tête.

Depuis le 28 février 2014, le slogan "Plus libre, plus rock" laisse place au slogan "Le rock a sa radio", alors que le précédent slogan était une reprise du premier slogan sous l'ère Arthur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]