Nyoro (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nyoro.

Les Nyoro sont un peuple bantou d'Afrique de l'Est établi au centre-ouest de l'Ouganda. Le Bunyoro était leur royaume.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources on observe plusieurs variantes : Bakitara, Banyoro, Bunyoro, Gungu, Kitara, Kyopi, Nyoros, Ouanyoro, Runyoro, Vouanyoro, Wanyoro [1].

Langue[modifier | modifier le code]

Leur langue est le nyoro (ou runyoro), une langue bantoue, dont le nombre de locuteurs était estimé à 667 000 en 2002[2].

Culture[modifier | modifier le code]

Vase[3]

Les Nyoros ont développé un savoir-faire sidérurgique original et élaboré. L'élaboration du métal, très ritualisée, est assimilée à une naissance ; les outils sont sexualisés et les étapes du travail sont fréquemment associées à la religion[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source RAMEAU, BnF [1]
  2. (en) Fiche langue, dans la base de données linguistique Ethnologue
  3. Brooklyn Museum
  4. (en) Eugenia W. Herbert, Iron, Gender, and Power: Rituals of Transformation in African Societies, Indiana University Press,‎ 1993 (ISBN 978-0-253-20833-0, lire en ligne), p. 102

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) David Kihumuro Apuuli, A thousand years of Bunyoro-Kitara Kingdom : the people and the rulers, Fountain Publishers, Kampala, 1994, 144 p.
  • (en) John Beattie, The Nyoro state, Clarendon Press, Oxford, 1971, 280 p. (ISBN 0-19-823171-7)
  • (en) A.B.T. Byaruhanga-Akiiki, Religion in Bunyoro, Kenya Literature Bureau, Nairobi, 1982, 256 p. (texte remanié d'une thèse soutenue à l'Université Makerere en 1971)
  • (en) Brian Kingzett Taylor, The Western Lacustrine Bantu (Nyoro, Toro, Nyankore, Kiga, Haya and Zinza, with sections on the Amba and Konjo), International African Institute, Londres, 1962, 159 p.
  • (en) John Roscoe, The Bakitara or Banyoro (Mackie ethnological expedition to Central Africa), Gregg, Farnborough, 1968, 370 p. (fac simile de l'éd. de 1923, Cambridge University Press)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Royal Court Music from Uganda (Ganda, Nyoro, Ankole), collecteur Hugh Tracey, Sharp Wood Productions, 1998 (enregistrement 1950-1952)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :