Nyoirin-ji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hon-dō du Nyoirin-ji

Le Nyoirin-ji (如意輪寺?) est un temple bouddhiste situé dans la ville de Mobara, préfecture de Chiba au Japon. C'est un temple de l'école Nichiren, renommé pour ses anciens ginkgo. Le temple se trouve près des restes du château de Tonoyatsu.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Nyoirin-ji est fondé il y a environ 1.000 ans par un prêtre Shingon. En 1470, le temple est transféré à la secte Kempon Hokke (en) du Bouddhisme Nichiren par Sakai Sadataka (1435 - 15220) du clan Sakai, seigneur du proche château de Kazusa. Le hon-dō du Nyoirin-ji est reconstruit en 1711 après que la structure précédente a été détruite lors d'un incendie.

Lien externe[modifier | modifier le code]

(ja) 如意輪寺 Site du Nyoirin-ji)

35° 26′ 41.02″ N 140° 15′ 00.33″ E / 35.4447278, 140.2500917

Référence[modifier | modifier le code]