Nymphaea lotus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Lotier d'Égypte ou Lotus tigré, Nymphaea lotus L., 1753, est une espèce de plantes d'eau douce de la famille des Nymphaeaceae.

Description[modifier | modifier le code]

Des fleurs blanches sortant de l'eau sur une tige forte, au-dessus des feuilles flottantes vertes
Feuilles flottantes et fleurs.
En aquarium.

Sous l'eau les feuilles du Lotus tigré sont en fer de lance et peuvent avoir des nuances très variées, souvent striées de taches brunes, tandis que des feuilles flottantes sont plus rondes et moins colorées. Elles ont une couleur variant du vert tendre au marron rougeâtre[1].

Multiplication[modifier | modifier le code]

Le Lotus se multiplie surtout en formant des plantes filles accrochées à son bulbe[1].

Habitat[modifier | modifier le code]

À l'état naturel, cette plante se rencontre à l'Est de l'Afrique dont Madagascar et en Asie du Sud-Est dans des eaux stagnantes.

Maintenance en aquarium[modifier | modifier le code]

Le Lotus tigré est une plante solitaire demandant un éclairage intense et une eau douce et riche en substances nutritives. La température de l'eau doit être comprise entre 22 et 28 °C et une dureté comprise entre 6 et 20 °F avec un pH de 5,5 à 7,5.

Elle peut atteindre 40 cm de hauteur. Sous un éclairage intense, certaines variétés montrent sur leurs feuilles des marques pigmentées plus ou moins visibles.

Il est recommandé de couper les feuilles arrivant à la surface pour donner plus de force au pied. Cependant, si vous désirez la voir fleurir, il faut laisser flotter quelques feuilles.

Usages médico-traditionnels[modifier | modifier le code]

  • Gale: suc des feuilles, en application locale.
  • Affections oculaires (conjonctivite): infusé des tiges et des racines, per os.
  • Émollient, diurétique: infusé des tiges et des racines, per os.
  • Diarrhées, insomnie: extrait de fruit et d'inflorescence, per os.
  • Impuissance sexuelle: extrait des rhizomes, per os[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Nymphaea lotus, lotus tigré
  2. KAMBU,K, Element de phytothérapie comparée; Plantes médicinales africaines; U31 Centre de Recherches pédagogiques B.P 1.800 Kinshasa 1900

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :