Nyabinghi (instrument)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nyabinghi et Burrus.

Le nyabinghi ou burrus est un instrument de percussion d'origine africaine employé en Jamaïque dans le rituel rastafari où il accompagne les chants[1]. Il a été emprunté aux Marrons de Moore Town[2].

Facture[modifier | modifier le code]

Il y a trois percussions nyabinghi faites d'une grosse caisse et d'une peau : la basse, le funde et le repeater (keteh).

Jeu[modifier | modifier le code]

On le martelle avec ses mains (parfois avec un bâton) au rythme du cœur, en signe de cadence symbolique.

Le nyabinghi est utilisé rituellement lors du shabbat, jour de repos pour les Rastas pratiquants se déroulant du coucher du soleil le vendredi jusqu'au coucher du soleil le samedi soir. Seul un rasta peut le jouer.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bruno Blum : Le Reggae (2005)
  2. Get Up, Stand Up, l'Histoire du Reggae, disponible à l'adresse http://www.youtube.com/watch?v=BmedWLPJTC4