Nurol Ejder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nurol Ejder
Un Ejder de l'armée géorgienne.
Un Ejder de l'armée géorgienne.
Caractéristiques de service
Service 2008 - auj.
Utilisateurs Drapeau de la Géorgie Géorgie
Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
Drapeau de la Libye Libye
Drapeau du Turkménistan Turkménistan
Drapeau du Zimbabwe Zimbabwe
Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan
Production
Concepteur Drapeau de la Turquie Nurol Makina
Année de conception 2006
Constructeur Drapeau de la Turquie Nurol Makina
Production à partir de 2007
Caractéristiques générales
Équipage 12 soldats
(2 soldats + 10 passagers)
Longueur 7,05 m
Largeur 2,69 m
Hauteur 2,4 m
Masse au combat 18 000 kg
Armement
Armement principal
Armement secondaire divers jusqu'à 90 mm
Mobilité
Moteur Cummins ISLe3-400
6 cylindres en ligne turbo-diesel
Puissance 402 ch (295,6 kW)
Transmission 6x6, intégrale (6 roues motrices)
Suspension ressorts hélicoïdaux et amortisseurs hydrauliques
Vitesse sur route sur route : 110 km/h
amphibie : 9 km/h
Puissance massique 22,33 ch/tonne
Autonomie environ 600 km

L'Ejder (« Dragon ») est un véhicule de transport de troupes à 6 roues motrices (6x6) conçu en Turquie. Tout a commencé sur la base d'une initiative privée en 2006, mais elle sera rapidement suivie d'une commande de 27 unités, livrées en Géorgie en 2007[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le transport de troupes blindé Ejder fut développé par Nurol Makina, une compagnie de la Défense turque, sur une initiative privée de l'entreprise. À ce même moment, un autre véhicule blindé à six roues était également en développement en partenariat avec la compagnie roumaine Romarm, le RN-94, qui ne sera jamais admis au service actif.

Malgré cet échec, la firme Nurol Makina profita de l'expérience acquise au-cours de son développement pour concevoir son propre véhicule de transport de troupes (VTT). La Géorgie en a commandé quelques-uns en 2008.

D'une forme et d'un gabarit proches à ceux du VBCI français, il peut être équipé d'un canon de 25 mm de marque Fiat[2].

Protection[modifier | modifier le code]

Le blindage de l'Ejder est capable de protéger les occupants du véhicule contre des impacts de munitions de calibre 7,62 mm perforantes, tandis-que la face avant peut encaisser des impacts de munitions de calibre 14,5 mm.

Le véhicule possède aussi un plancher « en V », lui offrant un niveau de protection élevé contre les mines et les IED (Engins explosifs improvisés). Il peut supporter le souffle d'une mine de 8 kg, caractéristique qui peut encore être améliorée, au-besoin, par l'emport de modules de blindage supplémentaires.

Il est équipé d'un système de tir de suppression automatique très évolué, même si, étrangement, le système de protection NBC n'existe qu'en option.

Armement[modifier | modifier le code]

Ce transport de troupes peut être équipé d'une importante variété de systèmes d'armements télécommandés et en tourelle.

Généralement, il est associé à une mitrailleuse télécommandée de 7,62 mm, jumelée à un lance-grenades automatique de 40 mm CIS 40 AGL. Il peut cependant accepter d'emporter des systèmes d'arme d'un calibre pouvant atteindre 90 mm.

Versions[modifier | modifier le code]

Voici la liste des différentes versions recensées à ce jour:

  • Transport de personnel
  • Reconnaissance
  • Environnement Nucléaire, Bactériologique et Chimique (« NBC »)
  • Soutien des troupes
  • Support mobile pour lance-missiles antichar
  • Véhicule de Combat d'Infanterie (VCI)
  • Mortier
  • Poste de commandement avancé
  • Véhicule de réparation (dépanneuse)
  • Évacuation médicale (EVASAN)
  • Génie

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Nurol Ejder Armoured Wheeled Vehicle (AWV) (Turkey), Armoured personnel carriers (wheeled) »,‎ 2010-03-25 (consulté le 2010-11-01)In 2011, The Nurol Ejder went trough evaluation test in kuwait and performed very well in the harsh desert.
  2. (ru) БРОНЕТРАНСПОРТЕР EJDER 6X6 AWV Военный Информатор. Основы военной доктрины www.military-informer.narod.ru

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]