Numitor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Numitor est une figure légendaire de la fondation de Rome. Selon la tradition, il est le fils du roi Procas, roi de la cité d'Albe la Longue, sur laquelle il règne une première fois en 794 av. J.-C. et une seconde de 754 av. J.-C. à 735 av. J.-C.

Il est comme son père, bon et juste. Son frère Amulius est capricieux et violent. Les dernières volontés du roi Procas sont que le partage de l'héritage ne tourne pas en guerre civile. C'est pourquoi il décide qu'un de ses fils doit régner et que l'autre doit recevoir sa part en argent. Durant le partage, l'argent revient à Amulius, et le trône à Numitor.

Numitor a une fille, Rhéa Silvia et un fils, Lausus[1]. Amulius, devenu puissant grâce aux biens et à sa richesse, éclipse petit à petit le pouvoir de Numitor. S'étant emparé du pouvoir, il tue Lausus, la descendance masculine de son frère, et fait de Rhéa Silvia une prêtresse de Vesta (être vestale est un grand honneur pour les jeunes filles vierges, mais les condamne à une stricte chasteté, sous peine d'être enterrées vivantes).

Malgré ses espoirs, Rhéa Silvia eut des jumeaux, Romulus et Rémus, fruits de ses relations avec le dieu Mars, qui l'a violée. Rhéa fut tuée et les enfants furent jetés dans le Tibre par leur grand-oncle. Devenus adultes, ceux-ci tuèrent l'usurpateur et restaurèrent Numitor sur le trône d'Albe. En récompense, il leur permit de bâtir une ville nouvelle sur les bords du Tibre : Rome.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lausus n'apparaît pas chez Tite-Live ; chez Denys d'Halicarnasse (Antiquités romaines, I, 76), le fils de Numitor tué sur l'ordre d'Amulius s'appelle Égeste.

Sources anciennes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Grimal, Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, Paris, PUF, 3e éd., 1963, p. 319.