Numéros de téléphone français en 08

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Numéro audiotel
Numéro azur
Numéro cristal
Numéro indigo
Numéro vert

Cet article liste les numéros de téléphone en France commençant par 08AB (par exemple 08 92 ### ###) ainsi que les tarifs associés.

Ces numéros sont appelés numéros « non-géographiques ». On les utilise pour accéder à des numéros à tarif spécial comme les "numéros verts" (N° Libre Appel) et les numéros indigo (selon l'appellation d'origine d'Orange/France Télécom, tombée en désuétude)) - plus généralement "numéros spéciaux".

De même, les numéros commençant par "09" correspondent certes à des abonnés physiques ayant une ligne de téléphone fournie par leur prestataire généralement d'internet, mais aussi à une ligne dite "numéro cristal" (en général un service clients, automate d’ascenseur, etc.) dont la tarification est identique à un appel local "normal" dont le numéro commencerait par 01 à 05.

La tarification des "appels vers les 08" est particulière. Par exemple, les numéros facturés au « prix d’un appel local » peuvent se révéler plus coûteux qu’un appel national : à partir d’un téléphone mobile ou à partir d’un téléphone fixe avec appels illimités, ces appels peuvent être facturés distinctement du forfait.

Chaque numéro commençant par 08 correspond en réalité à un numéro classique, c’est-à-dire commençant par 01 à 05 voire 09. Mais les numéros "en 08" ne sont pas tous dirigés vers une ligne physique : ils peuvent être dirigés vers des numéros qui ne correspondent pas à des services où répondrait une personne : service vocal interactif, fax virtuel, traitement de données...

Les numéros géographiques correspondant à un numéro en 08 sont très rarement connus du grand public. Ayant choisi d'encaisser une partie du coût de l'appel facturé au client, des entreprises concernées rechignent à les divulguer, voire bloquent leur accès.

Cependant, un assuré qui veut joindre sa compagnie d'assurance, sa banque, sa compagnie de voyage... depuis l'étranger peut demander ce numéro car les numéros surtaxés sont rarement accessibles en dehors du territoire national. Certains sites diffusent les équivalents gratuits des numéros surtaxés[1].

Répartition par tarif[modifier | modifier le code]

Prix approximatifs depuis un poste fixe :

  • 0800, 00800, 0804, 0805, 0809, 10## : appel gratuit (numéros "verts", "libre appel"...)
  • 0810, 0811, 0819 : prix d'un appel local (numéros azur (appellation de l'ex-France Télécom devenu Orange, tombée en désuétude, souvent appelé "coût appel local"))
  • 0860 : 0,10 € la 1re minute puis 0,02 € les minutes suivantes (accès à l'internet via le réseau commuté)
  • 0820, 0821, 083664, 089064 : 0,12 € TTC/min maxi (7,20 € par heure, numéros indigo (appellation de l'ex-France Télécom devenu Orange, tombée en désuétude, dont le tarif n'est guère notifié que par une étoile dans les annonces papier, ou un bandeau défilant en télévision))
  • 0825, 0826, 0884, 0890, 089071 : 0,20 € TTC/min maxi (numéros indigo (appellation de l'ex-France Télécom devenu Orange, tombée en désuétude, dont le tarif n'est guère notifié que par une étoile dans les annonces papier, ou un bandeau défilant en télévision))
  • 0870, 0871, 0873, 0874, 0875 (abandonnés) : tarification selon opérateur (voix sur réseau IP)
  • 0836 : 0,56 € TTC/min maxi
  • 0856 : 1,50 € TTC par appel + 0,45 € la minute (27 € par heure)
  • 0891 : 0,30 € TTC/min maxi
  • 0892 : 0,34 € TTC/min maxi
  • 0893 : 0,75 € TTC/min maxi
  • 0897 : 1,35 € TTC par appel maxi
  • 0898 : 1,20 € TTC/par appel maxi
  • 0899 : 1,35 € TTC par appel + 0,34 € la minute (20,40 € par heure)

Ces tarifs dépendent de l’opérateur utilisé et sont plus ou moins majorés par l'opérateur en cas d’appel depuis un mobile.

Les rares numéros 08 de "box" ont migré vers 09 ou vers les préfixes géographiques 01 à 05 afin d’éviter la confusion sur les prix. L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) a pris cette décision en décembre 2005[2].

Les escroqueries[modifier | modifier le code]

Les numéros en 08 sont pour la plupart payants. C'est pourquoi depuis quelques années, des individus mal intentionnés piochent dans l'annuaire des numéros et, présentant numéro surtaxé, exécutent un bref appel pour simplement faire sonner le téléphone d'une victime - ou lui laissent un message vocal ou écrit automatisé - pour lui demander de rappeler ce numéro surtaxé. La fraude se déroule généralement de trois façons :

  • Ils envoient un SMS du type « Rappelez-moi au 0899XXXXXX, 0897XXXXXX ou 0892xxxxxx je suis une de vos vieilles connaissances… ». La victime, pensant alors que la personne lui est familière, rappelle. Généralement, elle tombe sur une ligne vide, ou alors la communication est coupée au bout de quelques secondes.
  • Ils appellent un numéro (de portable généralement) pendant un instant et raccrochent (technique surnommée "ping call"). La victime pense qu'on a voulu la contacter et rappelle.

Ces numéros à rappeler sont tous fortement surtaxés. Votre opérateur fixe ou mobile est tenu de reverser à l'opérateur du numéro spécial la surtaxe.

Variante par appel vocal[modifier | modifier le code]

  • Une personne appelle, dit qu'elle ne vous entend pas mais qu'elle a un message très important à vous communiquer ; à ce moment-là, la communication est coupée. En réalité, vous venez d'entendre un message enregistré, et le numéro affiché est un numéro surtaxé. L'escroc espère que vous rappellerez le numéro sans vérifier.

Mise en place d'un service de lutte contre le spam[modifier | modifier le code]

L'usager victime d'un SMS ou d'un appel vocal non sollicité aura la possibilité de transférer par SMS le message texte ou le n° litigieux au numéro spécial 33700. Le message ainsi envoyé fera l'objet d'un accusé de réception de la part de la plate-forme de traitement. Dans le cas d'un spam ou d'une escroquerie avérée, les opérateurs de téléphonie mobile seront avertis. Les spammeurs risquent de se voir fermer leurs numéros surtaxés ; pour les cas de nuisance grave, les autorités pourront transmettre les informations recueillies aux services de la police nationale ou de la gendarmerie nationale.

  1. L'utilisateur transfère le spam par simple SMS au 33700; dans le cas d'un appel non sollicité, envoyer spamvocal '08********' (remplacez les * par le numéro) au 33700
  2. Le 33700 le remercie de cette alerte et l'invite à compléter son signalement (numéro de l'émetteur du spam…) ;
  3. La plate-forme de signalement établit la liste des messages indésirables et des numéros surtaxés à rappeler, puis la transmet aux opérateurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

http://www.33700-spam-sms.fr/

Articles connexes[modifier | modifier le code]