Nuke (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nuke.

Nuke est un personnage de fiction, un super-vilain appartenant à l'univers de Marvel Comics. Créé par Frank Miller et David Mazzucchelli, il est apparu pour la première fois dans le comic book Daredevil #232.

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

Les origines de Nuke sont expliquées dans la série Wolverine Origins. Fils dérangé d'une riche alcoolique de l'Ohio, Frank Simpson développa une affection malsaine pour sa baby-sitter. La jeune femme, maîtresse de son père Charles et agent au service de Romulus, incita le jeune garçon à tuer sa mère.

À la même période, Wolverine, souffrant un lavage de cerveau et agent du programme Weapon Plus, avait pour mission d'enlever le garçon. Faisant croire à un drame passionnel, il tua le couple adultère puis kidnappa Frank.

Des années plus tard, Frank devint un agent secret et fut envoyé au Vietnam pendant la guerre. Il fut capturé par les Viets et torturé par Logan, déguisé en agent russe. Logan le soumit à un conditionnement mental destiné à le transformer en tueur fou, quand un code serait prononcé. Il le libéra ensuite et l'envoya dans un village où les habitants crièrent tous "No V.C." (signifiant qu'ils n'étaient pas vietcong). Frank massacra alors tous les habitants et incendia les maisons.

Vers la fin de la guerre, il fit partie du Programme Weapon VII qui le transforma en cyborg. Il disparut ensuite de la circulation.

On le revit ensuite (réellement pour la première fois), à la solde d'un général de Tierra Verde. Nuke fut employé par le Caïd qui voulait le voir tuer Daredevil. Finalement, après une bataille dans les rues de NYC, les Vengeurs le capturèrent. Il s'échappa mais fut cette fois-ci abattu par un hélicoptère. À l'insu de tous, il survécut et le Gouvernement le récupéra.

Après le M-Day[modifier | modifier le code]

À la suite du crossover House of M, Wolverine découvrit son passé caché. Le gouvernement, craignant pour la sécurité nationale, lâcha Nuke de son QG, sous l'ambassade américaine à Santago, au Chili. Ce dernier retourna attaquer le village vietnamien. Là-bas, Wolverine affronta Nuke mais ne le tua pas, suite à l'intervention de Captain America. Ce dernier le voyait en effet comme une expérience ratée, une victime. Wolverine l'emmena alors chez Emma Frost, lui demandant de "réparer" son esprit brisé.

Dark Reign[modifier | modifier le code]

On revit Nuke avec un nouveau masque et une nouvelle identité (celle de Scourge), employé par Norman Osborn au sein de ses Thunderbolts. Avec Mr. X, il reçut l'ordre d'abattre deux prisonnières (Songbird et la Veuve Noire), mais il en fut empêché par Headsman, le Paladin et le Fantôme.

Plus tard, après une mission en Louisiane contre la Fondation Atlas, il fut mentalement contrôlé par Marvel Boy, qui fit passer Osborn pour un traître. De retour au QG, il attaqua un hologramme d'Osborn, mais tua Headsman d'une balle en pleine tête.

Pouvoirs et capacités[modifier | modifier le code]

  • Nuke est un cyborg, conditionné grâce à des pilules placebos, qui, selon la couleur, change son état d'esprit (le rouge libère l'adrénaline et l'excite, le transformant en machine à tuer, le bleu le calme).
  • Les os de Nuke ont été remplacés par des prothèses cybernétiques lui confèrent une force incroyable. Ses muscles sont recouverts d'un tissu métallique et sa peau a été remplacée par un plastique résistant. Son bras gauche est entièrement cybernétique.
  • Un deuxième cœur a été implanté dans la poitrine de Nuke, pour lui donner une plus grande endurance.
  • Nuke est un très bon soldat, vétéran de la guerre du Vietnam. Il a été entrainé pour la guerre, et excelle au combat.
  • Les troubles de l'enfance, les horreurs de la guerre et le conditionnement mental ont fait basculé Frank Simpson dans la folie.

Versions alternatives[modifier | modifier le code]

Ultimate Comics[modifier | modifier le code]

Frank Simpson apparaît dans le Comics Ultimate: Captain America # 1 comme l'homme qui a reçu le Sérum Super Soldier donné pendant la guerre du Vietnam lorsque Steve Rogers a été MIA, après la Seconde Guerre mondiale, mais son origine est plus du Grand Director, un Captain America post-Seconde Guerre mondiale. Comme son homologue grand public, Simpson a le drapeau américain tatoué sur son visage.