Nude Tour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nude Tour

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Prince pendant un concert du Nude Tour

Tournée par Prince
Album promu Graffiti Bridge et Batman
Date de début 2 juin 1990 à Rotterdam, au Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Date de fin 23 août 1991 à Atlanta, Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 6 mois
Producteur Warner Bros.
Titres voir programme
Nb. de concerts 67 au total
51 en Europe
5 au Japon
11 en Amérique
Audience 1, 7 Millions
Pays visités 16

Tournées par Prince

Le Nude Tour est, la tournée de Prince qui a visité le plus de pays. Même si la précédente tournée Lovesexy Tour, a reçu des critiques élogieuses, le coût de financement a été une déception. C'est pourquoi Prince a supprimé une grande partie du matériel utilisé pour permettre moins de perte. Comme pour beaucoup d'autres tournées, Prince a choisi de ne pas faire tout le tour des États-Unis. Dans cette tournée seul quelques concerts d'échauffements se feront sur le continent et quelques autres rares dates seront ajoutées à la liste. Prince, ne vas plus faire de tour complet des États-Unis avant 1993 pendant l'Act I Tour.

Histoire[modifier | modifier le code]

Contrairement à la tournée précédente, Prince décide de revenir au concert de base en raison du coût trop élevé du matériel pour le Sign o' the Times Tour et le Lovesexy Tour. La liste des chansons sera limitée à ses grands succès des années 1980 et de quelques chansons de l'album Batman et Graffiti Bridge pour que chacune soit jouée dans son intégralité. Dans une volonté de promouvoir l'image des nouveaux arrivant dans le groupe, Prince a éliminé la section cuivre.

Avant le début de la tournée, de nombreuses rumeurs circulaient déclarant Paisley Park au bord de la faillite. Notamment à cause du peu de recette du Sign o' the Times Tour et du Lovesexy Tour en raison du coût important du matériel nécessaire, et du financement du nouveau film de Prince, Graffiti Bridge qui sera lui aussi un échec au final. Pour limiter au maximum le budget du film, il sera tourné essentiellement au studio de Paisley Park. Même si le spectacle sera à la hauteur des espérances de tous les fans, les médias ont déclaré que Prince ne remontait sur scène que par obligation financière.

Malgré cette critique et bien que de nombreux artistes fassent le tour de l'Europe et du Japon à cette même période, notamment les Rollings Stones, Prince s'en sera tiré à merveille avec 67 concert à travers le monde dont 80 % à guichet fermé. La partie Japonaise sera comme d'habitude celle qui fera le plus de bénéfice avec 5 dates chacune à guichet fermé.

Prince donnera ses premiers concerts sur le sol Brésiliens et en profite pour en donner un sur le sol de l'Argentine. La partie Amérique du sud est elle aussi un succès, Prince jouera devant 100 000 pour les deux dates à la Maracanã et 75 000 pour le Stade Antonio Vespucio Liberti. Il ne reviendra au Brésil que 21 ans plus-tard. La tournée finit sur 6 dates aux États-Unis dans un cadre très modeste, plutôt réservé à l’exception des concerts dans la ville natale de Prince.

Faits Divers[modifier | modifier le code]

  • Le concert de Tokyo a été filmé et diffusé par la télévision japonaise puis, il fut diffusé dans un grand nombre d'autres pays avant de faire l'objet d'une sortie en VHS du fait de fortes audiences.
  • C'est Doctor Fink lui-même qui s'est chargé d'organiser les répétitions car Prince était occupé la première moitié de l'année à tourner le film Graffiti Bridge.
  • Le 24 août, Prince remplit pour la 16e fois l'arène de Wembley, ce qui représente un total de 200 000 spectateurs. Ce fut un record pour cette salle.

Groupe[modifier | modifier le code]

Après la stabilité des deux tournées précédentes avec un groupe pratiquement inchangé, plusieurs départs ont forcé Prince à réorganisation de son groupe. Boni Boyer, Cat Glover, Sheila E. et la section de cuivres de Leeds Eric et Atlanta Bliss ont tous quitté le groupe. Le jeune Michael Bland a été ajouté à la batterie, Rosie Gaines a repris les claviers, orgue et co-voix, et un trio de danseurs connu sous le nom Games Boyz complètent le nouveau groupe. À l'exception de Fink et Miko, ce groupe est à l'origine de la New Power Generation.

L'ajout de The Boyz Game a bouleversé la position musicale de Prince. Le groupe était venu voir Prince pendant le tournage de Purple Rain en 1983 et c'est à partir de là que de nombreuses fois il s'est associé avec Prince. Prince a alors recruté le trio pour la tournée.

Beaucoup de monde s'est interrogé sur la raison qui a poussé Prince à se tourner vers le Hip Hop et le Rap. Quand on sait que Prince avait un avis négatif sur le rap, décrit dans certaines chansons comme Bob George et Dead on It de The Black Album.

En outre, Rosie Gaines se plaignait d'avoir été maltraité par le trio de danse. La tension s'est développée entre Gaines et Prince, car au lieu de sanctionner les danseurs, il a simplement changé Gaines de bus pour les voyages de la Tournée.

Après la tournée, les membres restants du groupe The Revolution le guitariste Miko Weaver et le clavier docteur Fink ont quitté le groupe. Le départ de Miko a été particulièrement dramatique. Prince serait devenu jaloux de Miko en raison de sa popularité grandissante auprès des femmes. Durant le début de la tournée, Miko aurait couché avec près de six femmes qui auraient chacune refusé d'aller avec Prince. Peu après une grande dispute a éclaté, Prince a crié sur Miko et l'a défié de sortir dehors afin qu'il lui casse la gueule, mais Miko a refusé et est finalement revenu finir la tournée.

Le groupe Mavis Staples fera l'ouverture des concerts.

Programme[modifier | modifier le code]

  1. DAT Intro
  2. The Future
  3. 1999
  4. Housequake
  5. Kiss
  6. Purple Rain
  7. Take Me with U
  8. Alphabet St.
  9. The Question of U
  10. Controversy
  11. Ain't No Way
  12. Nothing Compares 2 U
  13. Batdance
  14. Partyman
  15. Baby I'm a Star

En plus, Little Red Corvette, Do Me, Baby, Bambi, Smokey Wilson's Don't Make Me Pay for Your Mistakes, Z. Z. Hill's Down Home Blues, Joni Mitchell covers Blue Motel et A Song for U, Jerk Out, Fontella Bass' Rescue Me, Respect, Irresistible Bitch, When Doves Cry, Thieves in the Temple, Venus de Milo, Under The Cherry Moon et Digital Underground's The Humpty Dance ont été ajoutés à la liste de certains concerts.

Dates des concerts[modifier | modifier le code]

Avant le début de la tournée, Prince fit 4 concerts d'échauffement. Deux à Paisley Park, le 21 et 24 avril. Un le 30 avril à Minneapolis et un autre à Saint-Paul le 6 mai.

# Date Ville Pays Salle Audience
Europe
1 2 juin 1990 Rotterdam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Stadion Feijenoord 41 000
2 3 juin 1990 39 920
3 5 juin 1990 Copenhague Drapeau du Danemark Danemark Gentofte Stadion 15 000
4 6 juin 1990 Kiel Drapeau de l'Allemagne Allemagne Ostseehalle 13 500
5 7 juin 1990 Hambourg Alsterdorfer Sporthalle 7 000
6 9 juin 1990 7 000
7 10 juin 1990 Hanovre AWD-Arena 37 000
8 12 juin 1990 Berlin Waldbühne 23 000
9 13 juin 1990 Dortmund Westfallenhalle 14 000
10 14 juin 1990 Munich Olympiastadion 58 000
11 16 juin 1990 Paris Drapeau de la France France Parc des Princes 60 000
12 17 juin 1990 Lille Foire de Lille 5 000
13 19 juin 1990 Londres Drapeau de l'Angleterre Angleterre Wembley Arena 11 195
14 20 juin 1990 11 195
15 22 juin 1990 11 195
16 23 juin 1990 11 195
17 25 juin 1990 11 195
18 26 juin 1990 11 195
19 27 juin 1990 11 195
20 29 juin 1990 Birmingham The NEC Arena 13 000
21 30 juin 1990 13 000
22 1er juillet 1990 13 000
23 3 juillet 1990 Londres Wembley Arena 11 195
24 4 juillet 1990 11 195
25 7 juillet 1990 Cork Drapeau de l'Irlande Irlande Páirc Uí Chaoimh 55 000
26 9 juillet 1990 Londres Drapeau de l'Angleterre Angleterre Wembley Arena 11 195
27 10 juillet 1990 11 195
28 11 juillet 1990 11 195
29 13 juillet 1990 Birmingham The NEC Arena 13 000
30 15 juillet 1990 Bâle Drapeau de la Suisse Suisse Füssballstadion St. Jakob 50 000
31 17 juillet 1990 Rome Drapeau de l'Italie Italie Stade Flaminio de Rome 13 000
32 18 juillet 1990 Cava de' Tirreni Stadio Simonetta Lamberti 5 100
33 22 juillet 1990 Madrid Drapeau de l'Espagne Espagne Stade Vicente Calderón 65 000
34 24 juillet 1990 Valence Estadio de Mestalla 50 000
35 25 juillet 1990 Barcelone Stade olympique Lluís-Companys 65 000
36 27 juillet 1990 Marbella Estadio Municipal 15 000
37 29 juillet 1990 La Corogne Stade du Riazor 32 000
38 4 août 1990 Werchter Drapeau de la Belgique Belgique Festivalterrein 21 000
39 5 août 1990 Heerenveen Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Ijsstadion Thialf 12 000
40 6 août 1990 Dortmund Drapeau de l'Allemagne Allemagne Westfallenhalle 14 000
41 8 août 1990 Mannheim Maimarkthalle 7 000
42 10 août 1990 Göteborg Drapeau de la Suède Suède Scandinavium 10 500
43 11 août 1990 Stockholm Globe Arena 14 500
44 12 août 1990 14 500
45 16 août 1990 Lausanne Drapeau de la Suisse Suisse Stade olympique de la Pontaise 30 000
46 18 août 1990 Nice Drapeau de la France France Stade Charles-Ehrmann 30 000
47 20 août 1990 Londres Drapeau de l'Angleterre Angleterre Wembley Arena 11 195
48 21 août 1990 Manchester Maine Road Football Ground 32 000
49 22 août 1990 Londres Wembley Arena 11 195
50 23 août 1990 11 195
51 24 août 1990 11 195
Asie
52 30 août 1990 Tōkyō Drapeau du Japon Japon Tokyo Dome 55 000
53 31 août 1990 55 000
54 2 septembre 1990 Hyōgo Koshien Stadium 35 000
55 6 septembre 1990 Sapporo Makomanai Open Stadium 20 000
56 10 septembre 1990 Yokohama Yokohama Stadium 45 000
Amérique
57 5 janvier 1991 Minneapolis Drapeau des États-Unis États-Unis Glam Slam 1 250
58 6 janvier 1991 1 250
59 18 janvier 1991 Rio de Janeiro Drapeau du Brésil Brésil Maracanã 100 000
60 21 janvier 1991 Buenos Aires Drapeau de l’Argentine Argentine Stade Monumental Antonio Vespucio Liberti 75 000
61 24 janvier 1991 Rio de Janeiro Drapeau du Brésil Brésil Maracanã 100 000
62 6 juin 1991 Burbank Drapeau des États-Unis États-Unis Warner Bros. Headquaters 600
63 19 juillet 1991 Minneapolis Hubert H. Humphrey Metrodome 50 000
64 20 juillet 1991 50 000
65 16 août 1991 Chicago Hyatt Regency 1 200
66 19 août 1991 New York Ritz 1 000
67 23 août 1991 Atlanta Hilton & Towers Ballroom 800

Box Office[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]