Ntozake Shange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ntozake Shange

Ntozake Shange (prononcé en-to-za-ké chan-gay) (née le 18 octobre 1948) est une artiste afro-américaine. Artiste de performance, dramaturge et poète, elle est reconnue aux États-Unis pour sa pièce For Colored Girls Who Have Considered Suicide When the Rainbow Is Enuf, récompensée par de nombreux prix.

Elle est aussi l'auteur de Betsey Brown, un roman sur la vie d'une jeune fille afro-américaine en fugue.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ntozake Shange est née Paulette Williams à Trenton dans le New Jersey dans une famille de la grande bourgeoisie. Son père, Paul T. Williams, est chirurgien dans l'armée de l'air ( U.S. Air Force) et sa mère Eloise Williams est psychiatre et éducatrice sociale. À l'âge de 8 ans, elle déménage avec sa famille pour Saint-Louis où la ségrégation raciale est forte[1]. Cette période de son enfance est aussi celle du Mouvement des droits civiques aux États-Unis et de l'application du Brown v. Board of Education contre la ségrégation raciale à l'école. Sa famille de Shane manifeste par ailleurs un fort intérêt pour les arts et favorise son éducation artistique. Plusieurs personnalités et artistes noirs fréquentent ses parents, dont Dizzy Gillespie, Miles Davis, Chuck Berry, W. E. B. Du Bois, ou encore Joséphine Baker[2],[3]. À 18 ans, en 1966, Shange s'inscrit au Barnard College, à New York. Elle y rencontre notamment Thulani Davis, qui collaborera ultérieurement avec elle. Elle poursuit ses études à l'Université de Californie du Sud, à Los Angeles. Elle se marie, mais ce mariage ne dure pas longtemps. Déprimé suite à sa séparation et habitée d'un sentiment d'amertume et d'aliénation, elle tente à plusieurs reprises de se suicider[3]. En 1971, elle décide de changer de nom et adopte les noms africains de Ntozake («celui qui vient avec ses propres choses» en zoulou) et de Shange («qui marche comme un lion»)[3],[4].

Elle devient ensuite écrivain, mais aussi, danseuse, actrice, et enseignante dans plusieurs universités. Son poème chorégraphié, For Colored Girls Who Have Considered Suicide When the Rainbow Is Enuf (Pour les filles de couleur qui ont pensé au suicide quand l'arc-en-ciel suffit), écrit en 1975, est joué à Berkeley, puis, en 1976, à Broadway. Il rencontre un grand succès et est récompensé de plusieurs prix. Un film en a été tiré, Les Couleurs du destin, réalisé par Tyler Perry[3].

Elle a écrit également des recueils de poésie, des romans, des nouvelles, des pièces de théâtre. Ses œuvres encouragent les femmes à prendre leur vie, à s'aimer et à répondre à l'adversité[3].

Publications[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Melissa & Smith (1976).
  • Natural Disasters and Other Festive Occasions (1977)
  • Nappy Edges (1978)
  • A Daughter's Geography (1983)
  • From Okra to Greens (1984)
  • Ridin' the Moon in Texas: Word Paintings (St. Martin's Press, 1987)
  • The Love Space Demands (a continuing saga) (St. Martin's Press, 1987)

Prose[modifier | modifier le code]

  • Sassafrass, Cypress & Indigo: A Novel (1982)
  • See No Evil: Prefaces, Essays & Accounts, 1976-1983 (1984)
  • The Black Book (1986, with Robert Mapplethorpe).
  • Liliane: A Novel (1995)
  • If I Can Cook You Know God Can (1998)

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Webographie[modifier | modifier le code]