Nsibti Laaziza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nsibti Laaziza

Titre original نسيبتي العزيزة
Translittération Ma belle-mère chérie
Genre Sitcom
Création Younes Ferhi
Farhat Hnana
Slaheddine Essid
Acteurs principaux Sofiène Chaâri
Mouna Noureddine
Kawther El Bardi
Younes Ferhi
Farhat Hnana
Khaled Bouzid
Razika Farhan
Saoussen Maalej (2010)
Biyouna
Sameh Dachraoui
Musique Hedi Habbouba
Mounir Ghadhab
Pays d'origine Drapeau de la Tunisie Tunisie
Chaîne d'origine Nessma
Nb. de saisons 4
Nb. d'épisodes 60
Durée 40 minutes
Diff. originale 11 août 2010 – en production

Nsibti Laaziza (نسيبتي العزيزة - Ma belle-mère chérie) est une série télévisée humoristique tunisienne, en arabe, qui est diffusée sur Nessma en Tunisie, en Algérie et au Maroc, durant le mois de ramadan, et ce en 2010, 2011 et 2013.

La série a suscité beaucoup de polémiques, lors de sa première saison, autour de l'utilisation du dialecte sfaxien[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Saison 1[modifier | modifier le code]

Hassouna (Sofiène Chaâri), un agent immobilier vivant paisiblement avec sa femme Hayet (Kawther El Bardi) reçoit la visite inopinée de sa belle-mère Fatima (Mouna Noureddine). Accompagnée par son fils Monji, elle décide de prolonger son séjour chez sa fille, ce qui rend la vie de Hassouna insupportable. Pour reprendre sa vie paisible et en complicité avec son ami Babboucha, il utilise tous les moyens pour les faire repartir chez eux, dans leur ville d'origine. L'histoire se passe entre la maison de Hassouna, son bureau et la friperie de Babboucha, tous situés dans la rue des Andalous de la médina de Tunis.

Saison 2[modifier | modifier le code]

La série est marquée par Hayet qui est enceinte et Baboucha qui se prépare à se marier avec Khemisa venant s'installer avec eux. El Fahem tombe amoureux de Dorsaf, la nouvelle serveuse du café de Hassouna. Ce dernier embauche une secrétaire qui lui vole son argent et voit le retour de sa belle-mère et de son beau-frère.

Saison 3[modifier | modifier le code]

Dans ce troisième opus, Hayet, veuve de Hassouna, s'occupe de son fils Hassouna Jr. Babboucha subit quant à lui les bêtises d'El Fahem. Il reçoit par ailleurs la visite de Jamaa, la mère d'El Fahem. Khmissa est malade et hospitalisée alors qu'elle est enceinte.

Saison 4[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Les Sfaxiens se révoltent contre Nessma TV », Tunivisions, 14 août 2010
  2. Sameh Dachraoui décide de ne pas participer au tournage de la troisième saison de la série.

Liens externes[modifier | modifier le code]