Nový Jičín

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nový Jičín
Blason de Nový Jičín
Héraldique
Drapeau de Nový Jičín
Drapeau
Nový Jičín : la grand-place.
Nový Jičín : la grand-place.
Administration
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Région Flag of Moravian-Silesian Region.svg Moravie-Silésie
District Nový Jičín
Maire Ivan Týle
Code postal 741 01
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 23 676 hab. (2014)
Densité 529 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 35′ 43″ N 18° 00′ 36″ E / 49.5953794, 18.010137749° 35′ 43″ Nord 18° 00′ 36″ Est / 49.5953794, 18.0101377
Altitude 285 m
Superficie 4 475 ha = 44,75 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte administrative de République tchèque
City locator 14.svg
Nový Jičín

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte topographique de République tchèque
City locator 14.svg
Nový Jičín
Liens
Site web www.novy-jicin.cz

Sur les autres projets Wikimedia :

Nový Jičín (en allemand : Neutitschein) est une ville de la région de Moravie-Silésie, en République tchèque, et le chef-lieu du district de Nový Jičín. Sa population s'élevait à 23 676 habitants en 2014[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Nový Jičín est située sur la route qui relie Olomouc à Ostrava.

Histoire[modifier | modifier le code]

On date la fondation de la ville en 1313, quand le roi Jean Ier de Bohême accorda au bourg de Nový Jičín (appelé ainsi pour le distinguer du château fort de Starý Jičín, non loin) une charte civique qui lui permettait de percevoir l'octroi.

À la Renaissance, la ville enrichie par l'industrie textile développée par la bourgeoisie protestante, rachète aux seigneurs de Žerotín son indépendance féodale et devient ville franche. Elle est par la suite durement affectée par la guerre de Trente Ans (incendiée par les armées catholiques impériales en 1621) puis par une épidémie de peste en 1623. Elle perd alors son indépendance et, dans le cadre de la Contre-Réforme, passe sous l'administration de l'ordre des Jésuites d'Olomouc jusqu'à la dissolution de cet ordre en 1773.

En 1775, la reine de Bohême Marie-Thérèse Ire, lui accorde le statut de ville libre.

Au XIXe siècle, la ville accueille une importante manufacture de tabac qui emploie 2 500 ouvriers.

La population, en majorité allemande, est en faveur de l’irrédentisme avec l'Autriche au moment de la création de la Tchécoslovaquie en 1918. La ville est rattachée au Reich à la suite des Accords de Munich entre 1938 et 1945. Après-guerre, les Allemands sont expulsés par les décrets Beneš et la population réduite des deux-tiers.

En 1967, le centre ville est déclaré zone historique protégée.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

La ville de Nový Jičín est jumelée avec[2] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Population des communes de la République tchèque au 1er janvier 2014.
  2. Partnerská města