Nové Veselí

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nové Veselí
Blason de Nové Veselí
Héraldique
Drapeau de Nové Veselí
Drapeau
Église Saint-Venceslas
Église Saint-Venceslas
Administration
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Municipalité Žďár nad Sázavou (CZ0635)
District (CZ0635 596256)
Région Vysočina (CZ063)
Maire Ivo Jonák
Code postal 592 14
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 1 238 hab. (28 août 2006)
Densité 130 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 31′ 12″ N 15° 54′ 27″ E / 49.5199448, 15.907441349° 31′ 12″ Nord 15° 54′ 27″ Est / 49.5199448, 15.9074413  
Altitude 555 m
Superficie 951 ha = 9,51 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte administrative de République tchèque
City locator 14.svg
Nové Veselí

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte topographique de République tchèque
City locator 14.svg
Nové Veselí
Liens
Site web www.noveveseli.cz

Nové Veselí (en allemand Neu Wessely, Neuwessely ou Neuwesseln) est un bourg (městys) de République tchèque.

Géographie[modifier | modifier le code]

Nové Veselí se trouve à six kilomètre au sud-ouest de Žďár nad Sázavou et fait partie de l'okres de Žďár nad Sázavou. Le bourg fait partie de la région historique de Moravie. Il se situe sur le cours supérieur de l'Oslava, sur les hauteurs tchéco-moraves, en limite de l'espace naturel protégé CHKO Žďárské vrchy. Il est implanté sur la rive du Veselský rybník (étang de Wessell), d'une superficie de 87 ha. Un étang plus grand, le Matějovský rybník se trouve au nord-ouest. Le Babin rybník est également proche.

Le městys de Nové Veselí ne comporte pas de subdivisions.

Les villes voisines sont Budeč et Radonín, au nord ; Vatín et Sazomín, à l'est ; Březí nad Oslavou et Kotlasy, au sud-est ; Pokojov et Bohdalov, au sud ; Újezd, au sud-ouest, et Matějov et Česká Mez, au nord-ouest. Jihlava est à 27 km au sud-ouest et Prague à 124 km au nord-est.

Histoire[modifier | modifier le code]

Nové Veselí apparaît vraisemblablement lors de la transition entre le XIIIe et le XIVe siècle, lors de la colonisation de la forêt-frontière morave, sur la route commerciale Libitzer Steig conduisant en Bohême. La première mention écrite du lieu est celle de 1377, dans la table nationale, du village Wessela villa, sous suzeraineté des Meziříčí. Elle indique que Jan von Meziříčí le Jeune a hérité de tous les biens de son cousin Jan von Meziříčí l'Ancien, en 1368, avant que celui-ci n'émigre en Italie. L'existence d'une paroisse à Wesele est attestée en 1393.

Depuis 1446, Wesele possède le droit de retour au propriétaire. L'année suivante, Georg von Krawarn, de Strážnice, vend ses droits sur Wesele à Jan von Lomnice l'Ancien. En 1515, Vilém Meziříčský, de Lomnice, hérite des droits et du bourg. Wesele devient un village en 1529. Neu Wessely lui succède en 1552. En 1562, Sigmund Held, de Kement, hérite du bien grâce à sa seconde épouse Alena Meziříčský. L'année suivante, le 16 mai 1563, il accorde le droit de brassage au village et édifie, pour ce faire, l'étang Kněžský rybník. La brasserie seigneuriale est construite simultanément. C'est également en 1563 que Ferdinand Ier du Saint-Empire étend les droits des villages. Neu Wessely reçoit un nouveau blason, avec des barres d'argent tenues par deux lions rouges, le pouvoir judiciaire, le droit de tenir marché et de posséder des corporations. En 1564, le donjon est agrandi en petit château. Durant la seconde moitié du XVIe siècle, les seigneurs de Pernstein construisent le Veselský rybník. En 1592, les seigneurs de Polná, en Bohême, interdisent, sous peine de punition, l'importation de bière de Neu Wessely par leurs sujets de Velká Losenice. En 1598, Alena Berka, de Lomnice, confirme les privilèges accordés par Sigmund Held.

Un incendie, en 1654, détruit quatorze habitations. La première école est attestée en 1662 à Neu Wessely. 1667 voit une inspection des établissements par le capitaine Hertlin, de Datschitz, à la suite de plaintes concernant la qualité de la bière. Neu Wessely est reçue en succession, en 1678, par Georg Christoph von Globitz. Lui succèdent les comtes Kinsky, qui louent le bien en 1707 au cloître cistercien de Saar, avant de leur en vendre la suzeraineté deux ans plus tard.

En 1745, le fief de Neu Wessely est supprimé de la table nationale et le castelet est abandonné. En 1760, à l'achèvement de l'église Saint-Venceslas, l'ancienne église est démolie. Finalement, le château déserté est vendu pour 116 florins au meunier Růžička.

Un grand incendie, en 1831, détruit 70 bâtiments, parmi lesquels l'école, le presbytère et l'église. Lors de la reconstruction de cette dernière, en 1860, la hauteur du clocher est diminuée d'un tiers. Après l'abolition de la féodalité, Nové Veselí/Neu Wessely constitue, à partir de 1850, une place de foire dans le district politique de Neustadtl.

En 1926, une distillerie commence sa production. Le statut de mestys de Nové Veselí n'est pas confirmé en 1948. À partir de 1949, la communauté est rattachée à l'okres de Žďár nad Sázavou. En 1977, une cidrerie est construite. L'année 1998 voit la confirmation par le Parlement des armes et de la bannière de Nové Veselí. En 1999, un nouveau cimetière est édifié, consacré en 2000.

Depuis le 10 octobre 2006, Nové Veselí a de nouveau le statut de městys[1].

Démographie[modifier | modifier le code]

Au 1e janvier 2006, la population de Nové Veselí s'élevait à 1 224 habitants, dont 614 hommes (50,2 %) et 610 femmes (49,8 %).

Évolution démographique
1869 1880 1890 1900 1910 1921 1930 1950 1961
838 983 878 985 878 832 774 791 932
1970 1980 1991 2001 2006 - - - -
945 1 091 1 170 1 223 1 238 - - - -
(Source : [2])


Transports[modifier | modifier le code]

Nové Veselí est sur la route allant de Žďár nad Sázavou à Bohdalov.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Venceslas est un bâtiment baroque à une seule nef, édifié en 1752 par l'abbé Bernhard von Hennet. Elle est consacrée en 1757. Elle abrite des fonts baptismaux en étain de 1609, portant une inscription en tchèque ancien. On put également y voir deux statues, l'une de saint Jean-Népomucène, l'autre de saint Florian avec la Vierge Marie. La chapelle baroque Saint-Roch a été édifiée en 1680, à titre de protection contre la peste. Le presbytère date de 1784. Il est voisin du vieux cimetière. L'église de 1860 contient un autel datant de 1800. Sa croix monolithique, de sept mètres de haut, est en granit.

Le castelet Renaissance de Nové Veselí est construit en 1564, pour la comtesse Berka de Lomnice. Il comporte un portail et une arcade Renaissance. C'est une propriété privée appartenant depuis 1989 à Miloš Zeman.

Nové Veselí possède également un ancien moulin avec un enduit décoré en sgraffito. L'ancienne école date de 1822.

Sport[modifier | modifier le code]

Nové Veselí possède une équipe de handball[3].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. Vladimír Balcar, Radek Havel, Josef Křídlo, Marie Pavlíková, Jiřina Růžková, Robert Šanda, Josef Škrabal, Historický lexikon obcí České republiky 1869–2005, tome 1, p.600-601, Office tchèque des statistiques, Prague, 2006. (ISBN 80-250-1311-1)
  3. [2]

Liens externes[modifier | modifier le code]