Liste d'espèces d'oiseaux décrites entre 2001 et 2005

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

De nouvelles espèces vivantes sont régulièrement définies chaque année.

L'apparition d'une nouvelle espèce dans la nomenclature peut se faire de trois manières principales :

  • découverte dans la nature d'une espèce totalement différente de ce qui est connu jusqu'alors,
  • nouvelle interprétation d'une espèce connue qui s'avère en réalité être composée de plusieurs espèces proches mais cependant bien distinctes. Ce mode d'apparition d'espèce est en augmentation depuis qu'il est possible d'analyser très finement le génome par des méthodes d'étude et de comparaison des ADN, ces méthodes aboutissant par ailleurs à des remaniements de la classification par une meilleure compréhension de la parenté des taxons (phylogénie). Pour ce type de création de nouvelles espèces, deux circonstances sont possibles : soit une sous-espèce déjà définie est élevée au statut d'espèce, auquel cas le nom, l'auteur et la date sont conservés, soit il est nécessaire de donner un nouveau nom à une partie de la population de l'ancienne espèce,
  • découverte d'une nouvelle espèce par l'étude plus approfondie des spécimens conservés dans les musées et les collections.

Ces trois circonstances ont en commun d'être soumises au problème du nombre de spécialistes mondiaux compétents capables de reconnaître le caractère nouveau d'un spécimen. C'est une des raisons pour lesquelles le nombre d'espèces nouvelles chaque année, dans une catégorie taxinomique donnée, est à peu près constant.

Pour bien préciser le nom complet d'une espèce, le (ou les) auteur(s) de la description doivent être indiqués à la suite du nom scientifique, ainsi que l'année de parution dans la publication scientifique. Le nom donné dans la description initiale d'une espèce est appelé le basionyme. Ce nom peut être amené à changer par la suite pour différentes raisons.

Dans la mesure du possible, ce sont les noms actuellement valides qui sont indiqués, ainsi que les découvreurs, les pays d'origine et les publications dans lesquelles les descriptions ont été faites.

2001[modifier | modifier le code]

Espèces décrites en 2001[modifier | modifier le code]

Passéridé découvert das le bassin du Mékong (►Wikispecies)
Tyrannidé découvert dans las Andes péruviennes[1].
Tyrannidé découvert au Brésil et en Colombie[2].
Thamnophilidé découvert au Pérou[3].
Découvert au Vietnam[4].
Ictériné [5].
Cette nouvelle espèce de bécasse (Scolopacidés) a été découverte aux Philippines lors d'une visite ornithologique organisée dans l'île de Mindanao en 1993[6].
Cotingidé découvert en Colombie[7].
Tyrannidé découvert dans le nord-est de l'Amazonie péruvienne[8].
Procellariidé découvert aux Fidji[9].
Strigidé

Accession au statut d'espèce (2001)[modifier | modifier le code]

Sous-espèce de Ficedula hypoleuca élevée au rang d'espèce
Source : Saetre, Borge et Moum, 2001 (Ibis 143 : 494-497)
Sous-espèce de Scytalopus unicolor élevée au rang d'espèce sur des critères d'analyse vocale[10].
Sous-espèce d'Hemiphaga novaeseelandiae élevée au rang d'espèce. Endémique des îles Chatham, en Nouvelle-Zélande, parea en moriori[11].
Antérieurement sous-espèce de Cyanoramphus novaezelandiae, élevée au rang d'espèce. Endémique de Nouvelle-Calédonie (►Wikispecies).
Source : Emu, 101 : 1-9.
Antérieurement sous-espèce de Cyanoramphus novaezelandiae, élevée au rang d'espèce. Endémique de l'île Norfolk (►Wikispecies).
Source : Emu, 101 : 1-9.
Antérieurement sous-espèce de Sylvia sarda, élevée au rang d'espèce. Endémique des Baléares (sauf Minorque) (►Wikispecies).
Source : Shirihai, Gargallo et Helbig, Princeton University Press (2001).
Antérieurement sous-espèce de Sylvia minula, élevée au rang d'espèce (►Wikispecies).
Source : Shirihai, Gargallo et Helbig, Princeton University Press (2001).
Antérieurement sous-espèce de Gyps indicus, élevée au rang d'espèce (2001).
Source : Rasmussen et Parry.

Nouvelles sous-espèces (2001)[modifier | modifier le code]

Scolopacidé découvert dans l'archipel de Nouvelle-Sibérie.
Source : Bull. B. O. C., 121 (4) : 257-263.
Strigidé.

Espèces fossiles et subfossiles (2001)[modifier | modifier le code]

Diomédéidé.
Rallidé découvert aux Bermudes.
Source : Proceedings of the Biological Society of Washington, 114 (2) : 511.
Colombidé découvert dans le Quaternaire de l'île Viti Levu aux Fidji.
Source : Journal of the Royal Society of New Zealand, 31 (4) : 763-794 (décembre 2001)
Colombidé géant découvert dans le Quaternaire de l'île Viti Levu aux Fidji.
Source : Journal of the Royal Society of New Zealand, 31 (4) : 763-794 (décembre 2001)
Gaviidé.
Procellariidé.
Découvert en Chine
Découvert en Chine
Découvert en Argentine
Découvert en Chine
Découvert dans le Wyoming (États-Unis).

2002[modifier | modifier le code]

Espèces décrites en 2002[modifier | modifier le code]

Passéridé [12].
Psittacidé découvert au Brésil. Décrit initialement sous le nom de Pionopsitta aurantiocephala [13].
Strigidé découvert à Sumba (Indonésie)
Falconidé découvert en Amazonie brésilienne
Strigidé découvert au Brésil en 2002
Psittacidé découvert en Bolivie et au Brésil
Psittacidé découvert en Amazonie péruvienne
Furnariidé (anciennement Dendrocolaptidé) découvert au Brésil

Accession au statut d'espèce (2002)[modifier | modifier le code]

Grimpereau décrit en 1995 comme sous-espèce de Certhia familiaris, puis considéré comme espèce (Martens, Eck et Sun, Journal Ornithology 143 : 440-456)
Antérieurement sous-espèce de Corvus corone, élevée au statut d'espèce (►Wikispecies).
Source : Knox et al., 2002

Nouvelles sous-espèces vivantes (2002)[modifier | modifier le code]

  • Vautour percnoptère des Canaries (Neophron percnopterus majorensis Donázar, Negro, Palacios, Gangoso Godoy, Caballos, Hiraldo et Capote, 2002)
La population canarienne du vautour est désormais considérée comme formant une sous-espèce particulière (nom vernaculaire en espagnol des Canaries : guirre) (►Wikispecies).
Source : Raptor Research 36 : 17-23.
  • Myrmeciza castanea centunculorum Isler (M.L.), Alvarez, Isler (P.R.), Valqui, Begazo & Whitney, 2002
Thamnophilidé [15].
  • Zoothera erythronota kabaena Robinson-Dean, Willmott, Catterall, Kelly, Whittington, Phalan, Marples et Boaedi, 2002
Turdidé découvert dans l'île Kabaena en Indonésie (►Wikispecies).
Source : Forktail, 18 : 1-10

Espèces fossiles et subfossiles (2002)[modifier | modifier le code]

Casuariidé découvert en Australie.
Presbyornithidé découvert dans le Crétacé de Mongolie[16].
Gruidé découvert dans le Pliocène des Baléares.
Laridé découvert dans l'île d'Huahine en Polynésie française[17].
Cimoloptérygidé.
Sulidé découvert en Europe.
Apodidé découvert dans l'Holocène de l'île de Mangaia (îles Cook). Décrit initialemenr sous le nom de Collocalia manuoi [18].
Découvert dans le Montana (États-Unis).

2003[modifier | modifier le code]

Espèces décrites en 2003[modifier | modifier le code]

Découvert au Venezuela
  • Troglodyte de Munchique (Henicorhina negreti Salaman, Coopman, Donegan, Mulligan, Cortés, Hilty et Ortega, 2003)
Certhiidé découvert en Colombie
Cet oiseau est apparemment la première espèce dont la description initiale officielle a été faite sur une publication électronique.
Ornitologia Colombiana 1 (2003) : 4-21
  • Kiwi d'Okarito (Apteryx rowi Tennyson, Palma, Robertson, Worthy et Gill, 2003)
Découvert dans l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande [19].

Nouvelles sous-espèces vivantes (2003)[modifier | modifier le code]

Phasianidé découvert dans la forêt de Rubeho, en Tanzanie.
Cette sous-espèce sera considérée en 2005 comme une espèce à part entière (Xenoperdix obscurata).
Chloropséidés.

Espèces fossiles et subfossiles (2003)[modifier | modifier le code]

Falconidé découvert dans le Quaternaire de Cuba[20].
Manchot (Sphéniscidés) découvert dans le Pliocène du Chili.
Source : Proceedings of the Biological Society of Washington, 116 (2) : 308-316.
Ardéidé découvert à l'île de l'Ascension.
Quercymegapodiidé découvert dans le Quercy (France) [21].
Anhingidé.
Anhingidé.
Gruidé.
Columbidé découvert dans le Peistocène-Holocène de l'île Henderson (îles Pitcairn) [22].

2004[modifier | modifier le code]

Espèces vivantes décrites en 2004[modifier | modifier le code]

Découvert en février 1995 au Sri Lanka et décrit en 2004.
Rallidé découvert dans l'île de Calayan, dans les îles Babuyan (Philippines) et décrit en 2004. L'oiseau était déjà connu des habitants de l'île avant sa découverte scientifique sous le nom de piding [23].
Strigidé découvert dans les îles Togian au Sulawesi (Indonésie). Vu pour la première fois pendant la nuit de Nöël 1999. L'épithète spécifique honore un habitant de village de Benteng, Burhan.
Muscicapidé découvert en Tanzanie
The Auk 121 (2) : 23-24
Thamnophilidé découvert en 1996 au Brésil et décrit en 2004
Caprimulgidé découvert à Florès et Sumba (Indonésie)

Sous-espèces vivantes (2004)[modifier | modifier le code]

Phasianidé.
Phasianidé.

Accession au statut d'espèce (2004)[modifier | modifier le code]

Sous-espèce de Branta canadensis élevée au statut d'espèce [24].
Sous-espèce de Sitta pusilla, endémique de l'île de Grand Bahama aux Bahamas, élevée au rang d'espèce. Cette sittelle avait été décrite en 1931 par James Bond, ornithologue ayant inspiré Ian Fleming pour son célèbre personnage[25].
Endémique de la Barbade, considéré auparavant comme une sous-espèce de Loxigilla noctis (Loxigilla noctis barbadensis) [26].

Espèces fossiles (2004)[modifier | modifier le code]

Sulidé.
  • Vegavis iaai Clarke, Tambussi, Noriega, Erickson et Ketcham, 2004
Découvert dans le Maastrichtien de l'île Vega (Antarctique).
Vautour cathartidé découvert dans le Pleistocène du Brésil[27].

2005[modifier | modifier le code]

Espèces découvertes en 2005[modifier | modifier le code]

  • Nouvelle espèce de méliphagidé du genre Melipotes découverte en Nouvelle-Guinée indonésienne en décembre 2005. Cette espèce sera décrite en 2007 sous le nom de Melipotes carolae.

Espèces décrites en 2005[modifier | modifier le code]

Psittacidé découvert au Brésil
Rhinocryptidé découvert en Colombie.
Rhinocryptidé découvert au Brésil[28].
Pérou
Découvert dans les Andes colombiennes.
Découvert le 6 février 2004 au Myanmar[29].

Accession au statut d'espèce (2005)[modifier | modifier le code]

Sous-espèce de Xenoperdix udzungwensis élevée au rang d'espèce [30].
Sous-espèce de Cuculus saturatus élevée au statut d'espèce [31].
Sous-espèce de Sitta castanea élevée au rang d'espèce [32].
Sous-espèce d'Icterus dominicensis (endémique d'Andros et Abaco, Bahamas), élevée au statut d'espèce [33].
Sous-espèce d'Icterus dominicensis (Cuba et île des Pins), élevée au statut d'espèce [33].
Sous-espèce portoricaine d'Icterus dominicensis, élevée au statut d'espèce [33].

Espèces fossiles et subfossiles (2005)[modifier | modifier le code]

Manchot découvert dans l'Antarctique [34].
Prophaethontidé découvert dans le Pliocène du Maroc[35].
Frégatidé.
Ciconiidé découvert dans l'Oligocène et le Miocène d'Australie.
Rallidé découvert dans le Pleistocène et l'Holocène de l'île d'Ibiza, archipel des Baléares, Espagne[36].
Râle inapte au vol découvert dans l'île d'Eua aux Tonga[37].
Rallidé découvert en Australie (Queensland) [38].
Coliiforme.
Découvert dans les îles Hawaii[39].
Découvert dans les îles Hawaii.
  • Vegavis iaai Clarke, Tambussi, Noriega, Erickson & Ketcham, 2005
Ansériforme presbyornithidé découvert dans le Crétacé de l'île Vega (Antarctique).

Sous-espèces vivantes décrites en 2005[modifier | modifier le code]

Furnariidé.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Auk 118 p.334-341.
  2. Auk 118 p.56-78.
  3. A new species of Percnostola antbird (Passeriformes) from Amazonian Peru, and an analysis of species limits within Percnostola rufifrons, Wilson Bulletin 113 : 164-176).
  4. BBOC 121 p.10-21.
  5. Bull. Brit. Orn. Cl. 121 p.280-281.
  6. Forktail 17 p.3.
  7. Ibis p.353-368.
  8. Wilson Bulletin, 113 (1) p.1-9.
  9. Emu 101, 2 : 123-127.
  10. Vocal evidence of species rank for nominate Unicolored Tapaculo Scytalopus unicolor, Bull. B.O.C., 121 : 208-213 (2001).
  11. Millener et Powlesland, The Chatham Islands pigeon (Parea) deserves full species status: Hemiphaga chathamensis (Rothschild, 1891): Aves: Columbidae, Journal of the Royal Society of New Zealand, 31 (2) : 365-383 (juin 2001).
  12. Bull. Brit. Orn. Cl. 122 : 93-109.
  13. The Auk 119 (3) : 815–819.
  14. Emu 102, 223-231.
  15. Auk 119 : 377.
  16. A new Presbyornithid Bird (Aves, Anseriformes) from the Late Cretaceous of Southern Mongolia, American Museum Novitates 3386 (27 décembre 2002).
  17. Proceedings of the Biological Society of Washington, 115 : 1-17.
  18. A new species of swiftlet (Aves: Apodidae) from the Late Quaternary of Mangaia, Cook Islands, Oceania, Journal of Vertebrate Paleontology.
  19. A new species of kiwi (Aves, Apterygiformes) from Okarito, New Zealand, Records of the Aukland Museum 40 : 55-64.
  20. A new species of caracara (Milvago) from Quaternary asphalt deposits in Cuba, with notes on new material of Caracara creightoni Brodkorp (Aves : Falconidae), Proceedings of the Biological Society of Washington, 116 (2) : 301-307.
  21. Palaeontology 43 (3) : 481-493.
  22. Anew species of Gallicolumba: Columbidae from Henderson Island, Pitcairn Group, Journal of the Royal Society of New Zealand 33 (4) : 769-793 (décembre 2003).
  23. Forktail (20 : 1-7).
  24. Banks et al., The Auk 121 (3) : 985-995.
  25. Hayes, Barry (R.), McKenzie et Barry (P.), Bahamas Journal of Science 12 (1) : 21-28 (2004).
  26. Buckley & Buckley, Bulletin of the British Ornithologists' Club, 124 : 108-123 (2004).
  27. Proceedings of the Biological Society of Washington, 117 (1) : 1-9.
  28. Aranjuba 13 : 7-28.
  29. The Auk 122 : 1064-1069 (octobre 2005).
  30. Bowie et Fjeldså, Nature Kenya 94 (1) (2005).
  31. King, Bull. B.O.C. 125 (1) : 48-55 (2005).
  32. Rasmussen & Anderton.
  33. a, b et c Garrido, Wiley et Kirkonnell, Ornitologia Neotropical, 16 : 449-470 (2005).
  34. Geobios 38 (5) : 667-675.
  35. Journal of Vertebrate Paleontology 25 (1) : 157-170.
  36. Ibis, 147 (4) : 706-716.
  37. Proceedings of the Biological Society of Washington, 118 (2) : 465-477 (juin 2005).
  38. A new flightless Gallinule (Aves: Rallidae: Gallinula) from the Oligo-Miocene of Riversleigh, Northeastern Queensland, Australia, Records of the Australian Museum 57 : 179-190 (2005).
  39. The diversity and biogeography of koa-finches (Drepanidini: Rhodacanthis), with descriptions of two new species, Zoological Journal of the Linnean Society, 144 (4) : 527-541.

Voir aussi[modifier | modifier le code]