Nouristani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jeune nouristanie

Les Nouristani sont une population originaire dans la province afghane du Nouristan au nord-est du pays. Ils parlent les langues nouristanies qui appartiennent au groupe indo-iranien.
Leurs origines sont obscures, mais certains avancent qu'ils descendraient de soldats issus des troupes d’Alexandre le Grand venus conquérir la région au IVe siècle av. J.-C.. Ce qui expliquerait leurs traits plus européanisés (peau, cheveux et yeux clairs) que les autres ethnies d’Afghanistan[1].
Leurs ancêtres pratiquaient un culte polythéiste avant leur conquête à la fin du XIXe siècle par l'émir Abdur Rahman Khan et leur conversion forcée consécutive à l'islam. De là découle leur nom en dari, leur région alors connue sous le nom de Kafiristan « terre des mécréants » ayant été renommée Nouristan (« terre de lumière »)[2].

Les Nouristani sont apparentés au Kalash vivant dans le Pakistan voisin qui ont pour certains conservé leurs pratiques polythéistes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nouristanis en Afghanistan sur janissaire.hautetfort.com;
  2. Max Klimberg, Nuristan, Columbia University (lire en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :