Noureddine Rifaï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Noureddine Rifaï est un militaire et homme politique libanais. Il fut Premier ministre et un ancien colonel de l'Armée libanaise.

Il fut nommé chef de gouvernement par le président Soleimane Frangié en mai 1975, quelques semaines après le déclenchement de la Guerre du Liban, à la suite de la démission du gouvernement de Rachid Solh. Soleimane Frangié avait créé la surprise en confiant le pays à un gouvernement de militaires, alors que le pays s'attendait à un gouvernement politique capable de mettre fin à la crise.

L'équipe de Noureddine Rifaï fut dissoute quelques semaines après sa nomination, avant de se soumettre au vote de confiance du Parlement, qu'elle était quasi-sûre de perdre.

Rachid Karamé fut alors convoqué pour mettre en place un gouvernement.