Église Notre-Dame de Guebwiller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Notre-Dame de Guebwiller)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Notre-Dame et Notre-Dame.
Église Notre-Dame
de Guebwiller
Image illustrative de l'article Église Notre-Dame de Guebwiller
Façade de Notre-Dame de Guebwiller
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Début de la construction XVIIIe siècle
Architecte Louis Beuque
Style dominant Néo-classique
Protection Logo monument historique Classé MH (1841, église)
Géographie
Pays France
Région Alsace
Département Haut-Rhin
Commune Guebwiller
Coordonnées 47° 54′ 21″ N 7° 12′ 53″ E / 47.905764, 7.21459747° 54′ 21″ Nord 7° 12′ 53″ Est / 47.905764, 7.214597  
Intérieur de Notre-Dame de Guebwiller

L'église Notre-Dame est une ancienne collégiale construite au XVIIIe siècle dans la commune de Guebwiller (Haut-Rhin). Il s'agit de l'une des plus imposantes constructions religieuses de style néo-classique dans le nord-est de la France. Elle est construite en grès rose, matériau typique de la région.

Cette église fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1841[1].

Construction[modifier | modifier le code]

En 1759, l'abbaye impériale de Murbach est officiellement transférée dans la ville de Guebwiller. Le prince-abbé Dom Léger de Rathsamhausen engage alors la construction d'une nouvelle église abbatiale.

Les plans définitifs, à la mesure de l'importance de l'abbaye, sont dressés par l'architecte Louis Beuque en 1761. Les travaux débutent l'année suivante. En 1768, Beuque est remplacé dans la direction des travaux par un architecte autrichien Gabriel-Ignace Ritter.

Le gros-œuvre est achevé en 1779. Les six années suivantes seront consacrées à l'ameublement et à la décoration de l'édifice, dans un style mariant l'art classique français et l'art baroque germanique.

L'église abbatiale, devenue église collégiale en 1764 lors de la sécularisation de l'abbaye, reçoit sa consécration solennelle en 1785.

En 1792, l'église collégiale devient église paroissiale de Guebwiller et en 1803, une partie du riche mobilier de la vieille église Saint-Léger y est déplacé.

De 1844 à 1846, la tour nord est achevée, la tour sud ne sera jamais terminée.

Décoration et ameublement[modifier | modifier le code]

L'église Notre-Dame impressionne par ses dimensions mais aussi par la richesse de sa décoration stuquée. Elle abrite également de remarquables boiseries, œuvres du sculpteur allemand Fidèle Sporer. On peut aussi y admirer de nombreux tableaux des XVIII et XIXe siècle.

L'édifice abrite par ailleurs un orgue grandiose, dont le buffet a été installé en 1785 par le facteur allemand Rabiny, et la partie instrumentale reconstruite en 1908 par le facteur parisien Charles Mutin. L'instrument, de très grande qualité, comprend 45 jeux[2].

La tour contient quant à elle cinq cloches dont la plus grande pèse plus de trois tonnes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

J. Davatz, Die Liebfrauenkirche zu Gebweiler, Berne 1974