Nosologie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La nosologie (du grec nosos = maladie) est une branche de la médecine qui étudie les critères de classification des maladies tandis que les classifications en elles-mêmes concernent la nosographie. La nosologie est apparue au XVIIIe siècle avec la classification des espèces animales et végétales. Les premiers "utilisateurs" de la nosologie sont les dermatologues, l'usage courant ne prend place qu'à la fin du XIXe siècle.

D'une façon plus générale la nosologie et la nosographie, sont, en médecine, deux champs de la pathologie.

  • Le premier champ (la nosologie) constituant un discours complet sur la maladie prenant en compte la sémiologie (les symptômes), l'étiologie (l'origine de la maladie), la pathogénie (ou pathogénèse : mécanisme selon lequel un agent provoque une maladie).
  • Le deuxième champ nosographie définissant à l'aide des informations précises de la nosologie une classification méthodique des maladies. Elle est souvent remise en cause du fait des nombreuses découvertes concernant un virus, une bactérie ou une maladie mentale par exemple.

De ce fait, les maladies sont classées en fonction de leur étiologie (cause), de la pathogénèse et des symptômes. Alternativement, les maladies peuvent être classées en fonction du système d'organes impliqué, mais cela est souvent compliqué car de nombreuses maladies touchent plusieurs organes.

Un des principaux problèmes de nosologie est que les maladies ne peuvent souvent être définies et classées de façon claire lorsque la pathogénèse ou la causalité est inconnue. Ainsi, les termes du diagnostic sont souvent limités à des symptômes ou à des jeux de symptômes (syndromes).

Références[modifier | modifier le code]

  • Nosographie philosophique, ou la méthode de l'analyse appliquée à la médecine, par Philippe Pinel. Richard, Caille and Ravier, Paris, 1798.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]