Norton Commando

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Norton Commando
1973 Norton 850.JPG
Norton Commando
Constructeur Norton
Années de production 1973
Moteur et transmission
Moteur(s) bicylindre en ligne, 4 temps refroidi par air
Cylindrée 828 cm³ (77 x 89 mm)
Puissance maximale 60 ch à 5 900 tr/min
Couple maximal à 5 000 tr/min
Alimentation 2 carburateurs Amal Ø 32 mm
Boîte de vitesses à 4 rapports
Transmission par chaîne
Cadre, suspensions et freinage
Suspension avant (débattement) fourche télescopique
Suspension arrière (débattement) 2 combinés
Frein avant 1 disque
Frein arrière 1 disque
Poids et dimensions
Hauteur de selle 787 mm
Poids à sec 174,6 kg
Réservoir (réserve) 11 litres

La Commando est un modèle de motocyclette du constructeur britannique Norton.

Historique[modifier | modifier le code]

Les premières Norton Commando de 850 cm³ ont été lancées en avril 1973. Les moteurs de ces motos ont la même puissance que ceux de la 750 cm³, mais avec moins de tensions (certains modèles de la 750 cm³ se sont révélées peu fiables avec des problèmes de portance et de tête de joint).

La 850 cm³ Commando MK3 a été lancé en mars 1975 et pour la première fois, a été équipé d'un démarreur électrique. Toutefois, ce fut une bonne idée de garder le démarreur à pied car le démarreur électrique n'était qu'un "assistant" et drainait rapidement la batterie. Le cahier des charges est resté inchangé jusqu'en octobre 1977, lorsque les dernières machines furent produites. Pendant 10 ans, la Norton Commando (750 cm³ et 850 cm³) a été en production et était populaire dans le monde entier. Au Royaume-Uni, elle a remporté la distinction de « Machine de l'année » pendant 5 années, de 1968 à 1972.

Renaissance[modifier | modifier le code]

Norton 961 Commando
Norton Commando 961 Sport.jpg
Constructeur Norton
Années de production 2010 -
Type Roadster
Moteur et transmission
Moteur(s) bicylindre en ligne 4 temps, refroidi par air et huile
Distribution culbuté, 2 soupapes par cylindre
Cylindrée 961 cm³
Puissance maximale 80 ch à 6 500 tr/min
Couple maximal 9 mkg à 5 200 tr/min
Alimentation injection électronique Ø 35 mm
Embrayage multidisque en bain d'huile
Boîte de vitesses à 5 rapports
Transmission par chaîne
Cadre, suspensions et freinage
Cadre double berceau
Suspension avant (débattement) fourche télescopique Ø 43 mm (115 mm)
Suspension arrière (débattement) 2 combinés (100 mm)
Frein avant 2 disques Ø 320 mm, étriers 4 piston
Frein arrière 1 disque Ø 220 mm, étrier 2 pistons
Poids et dimensions
Roue avant 120/70 x 17
Roue arrière 180/55 x 17
Empattement 1 420 mm
Hauteur de selle 815 mm
Poids à sec 188 kg
Réservoir (réserve) 17 litres

Kenny Dreer rachète Norton en 1999. Il développe la Norton 952 Commando.

Stuart Garner rachète la marque et les trois prototypes en octobre 2008 et poursuit le développement de la nouvelle Commando[1].

Commando 961 SE

La nouvelle Commando s'articule autour de trois modèle sur la même base, la 961 Commando SE (Special Edition), Cafe Racer ou Sport.

La SE se distingue des deux autres car c'est une série limitée de 200 exemplaires numéroté au coloris noir et or seulement, emportant un garde-boue avant, un carter de chaîne, des jantes BST, un support de plaque et un dosseret de selle en fibre de carbone, pour 15995 £[2].

La version Cafe Racer est pourvue de guidons bracelets et d'un saute-vent tandis que la Sport se contente d'un guidon normal. Elles peuvent s'habiller d'une peinture noire et or, rouge et or, jaune et noir ou argent, noir et rouge. Elles sont vendues respectivement 13995[3] et 12495 £[4].

L'ensemble des suspensions est confié à Öhlins. À l'arrière on trouve deux combinés. Pour l'avant, le modèle Sport conserve une fourche classique tandis que les deux autres modèles sont pourvus d'une fourche inversée.

Les étiers de frein avant sont à fixation radiale sur la SE et la Cafe Racer, classique sur la Sport.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alan Cathcart, « Le retour de la revanche », Moto Revue Classic, no 51,‎ juillet/août 2010, p. 54 à 61
  2. Fiche technique SE
  3. Fiche technique Cafe Racer
  4. Fiche technique Sport

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :