Northumbrien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le northumbrien était l’un des trois ou quatre dialectes du vieil anglais aujourd’hui reconnus, parlé dans le Royaume anglais de Northumbrie. Il est parfois regroupé avec le mercien sous le terme d’« anglien (en) »[1].

On a parlé le dialecte de Humber, maintenant en Angleterre, au Firth of Forth, maintenant en Écosse. Pendant l’invasion Viking du IXe siècle, le northumbrien a évolué sous l’influence des langues des envahisseurs Viking.

Les plus anciens textes en vieil anglais conservés[Quand ?] sont écrits en northumbrien : il s’agit de l’Hymne (en) de Cædmon, et de la chanson mortuaire[précision nécessaire] de Bède le Vénérable.

L’invasion Viking a forcé le dialecte à se diviser en deux. Le northumbrien du sud a lourdement été influencé par le vieux norrois. Le dialecte northumbrien septentrional a non seulement retenu beaucoup de mots du vieil anglais (remplacé au sud par des mots norrois), mais a aussi eu une forte influence sur le développement de la langue anglaise en Angleterre du Nord, surtout les dialectes de l’Angleterre du Nord-Est moderne et de l’Écosse.

Le northumbrien a influencé le scots.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les autres dialectes du vieil anglais sont le kentien et le saxon occidental, ce dernier étant le principal.

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Northumbrian dialect » (voir la liste des auteurs)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]