North Shore City

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir North Shore.
North Shore City
Vue de North Shore City, avec en arrière-plan le centre-ville d'Auckland
Vue de North Shore City, avec en arrière-plan le centre-ville d'Auckland
Administration
Pays Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Île Île du Nord
Région Auckland
Autorité territoriale North Shore City Council
Partis au pouvoir Parti national
Maire Andrew Williams
Démographie
Population 205 605 hab. (2006)
Densité 130 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 47′ 08″ S 174° 45′ 23″ E / -36.785504, 174.75634636° 47′ 08″ Sud 174° 45′ 23″ Est / -36.785504, 174.756346  
Superficie 158 389 ha = 1 583,89 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Zélande

Voir la carte administrative de Nouvelle-Zélande
City locator 14.svg
North Shore City

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Zélande

Voir la carte topographique de Nouvelle-Zélande
City locator 14.svg
North Shore City
Liens
Site web northshorecity.govt.nz

North Shore City (plus communément appelé North Shore ou tout simplement The Shore) est une ville de la région d'Auckland, sur l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande. Lors du recensement de juin 2006 on comptait 205 605 personnes habitant North Shore City[1], la faisant la quatrième ville la plus peuplée de Nouvelle-Zélande. C'est également la quatrième plus grande ville, avec une superficie totale de 129,81 km2. C'est l'une des quatre villes de la région métropolitaine d'Auckland. Elle est la plus densément peuplée des villes néo-zélandaises, la plus grande partie de sa superficie étant urbaine ou suburbaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation de North Shore City sur un plan simple de la région d'Auckland

North Shore City est entourée du district de Rodney au nord, du port de Waitemata au sud, et du détroit de Rangitoto du golfe de Hauraki à l'est. Au sud le Auckland Harbour Bridge relie la ville à celle d'Auckland, située sur la côte sud du port de Waitemata, et le Upper Harbour Bridge la relie à Waitakere à l'ouest.

Le Conseil municipal de North Shore City est situé à Takapuna. La ville est divisée en trois parties : Harbour, Northern et Central, chacune divisée en deux community boards. Parmi les banlieues intérieures on trouve Milford, Takapuna, Belmont, Devonport, Bayswater, Northcote, Birkenhead, Highbury, Hillcrest, Glenfield, Wairau Valley, Westlake et Forrest Hill. Parmi les banlieues extérieures on trouve Birkdale, Beach Haven, North Harbour, Albany, Greenhithe, Long Bay[2], Torbay[2], Waiake[2], Browns Bay[2], Rothesay Bay[2], Murrays Bay[2], Mairangi Bay, Campbells Bay[2] and Castor Bay.

Administration[modifier | modifier le code]

La ville est gérée par un conseil de 15 membres, le Conseil municipal de North Shore, et un maire, démocratiquement élu tous les trois ans avec la méthode de scrutin uninominal majoritaire à un tour. Le maire actuel est Andrew Williams.

Il y a trois circonscriptions : Northcote, North Shore et East Coast Bays. La circonscription de Helensville comprend quelques parties du nord-ouest de la ville.

La ville est plutôt de droite : tous les quatre membres du Parlement, élus dans les élections générales de 2005, sont du Parti national de Nouvelle-Zélande.

Économie[modifier | modifier le code]

Il y a plus de 22 000 entreprises basées à North Shore City, contribuant à 6 % du PIB du pays. La ville est première dans le classement national de croissance du nombre d'entreprises ; elle a vu une augmentation de 29,3 % entre 1998 et 2002[3]. Le centre commercial de North Shore City se situe dans le quartier d'Albany.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon le recensement de juin 2006, le revenu moyen de l'habitant de North Shore City de plus de 15 ans est de NZ$29 100, comparé à la moyenne nationale de NZ$24 400[1].

La population de la ville est 67,5 % d'origine européenne, 18,5 % asiatique, 6,3 % maori, 3,4 % du Pacifique, et 1,8 % du Moyen-Orient, de l'Afrique ou l'Amérique latine[1]. Un peu moins de 10 % se sont décrits en tant que « New Zealander » ; la plus grande partie de ce groupe s'est décrit en tant que d'origine européenne dans les recensements précédents[1].

Infrastructure[modifier | modifier le code]

La circulation dans North Shore City même est relativement facile, mais aller à Auckland pose problème, la congestion pouvant être sévère sur l'Auckland Harbour Bridge. La route alternative, passant par les banlieues ouest, est aussi assez lente aux heures de pointe. Il y a beaucoup de discussion concernant la construction de plus de ponts et/ou tunnels au port de Waitemata.

Le transport public a été amélioré dans un souci de réduire la dépendance des riverains sur leur automobiles. On a construit des parcs relais et inauguré des lignes d'autobus. Le développement de ces relais continue[4].

Trois banlieues ont des ferries faisant des aller-retour avec la ville Auckland : Devonport, Bayswater, et Birkenhead. D'autres ferries seront installés à Takapuna et Browns Bay.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « North Shore City » (voir la liste des auteurs)

  1. a, b, c et d (en)[PDF] QuickStats about North Shore City, Statistics New Zealand, 2006
  2. a, b, c, d, e, f et g Les East Coast Bays.
  3. (en)[PDF] Growth in number of businesses, Quality of Life
  4. (en) Northern Busway, Conseil municipal de North Shore