Normand Brathwaite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Normand Brathwaite en 2012

Normand Brathwaite (27 août 1958, Montréal - ) est un animateur de télévision, un animateur de radio, un comédien, un humoriste, un chanteur et un musicien québécois. Il est surtout connu pour les différentes émissions de variétés qu'il anime depuis des années à la télévision.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans le quartier Côte-des-Neiges, il a grandi au coin rue Saint-Hubert et boulevard Rosemont, dans le quartier La Petite-Patrie à Montréal. Il a 2 frères (jumeaux) plus âgés que lui[1],[2]. Il possède un D.E.C. du Cégep Lionel-Groulx, où il a étudié le théâtre.

En 1977, il joue dans la pièce de théâtre Zoo. Deux ans plus tard, il joue le Songe d'une nuit d'été et dans Bernadette et Juliette. En 1981, il joue dans la comédie musicale la Cage aux folles, au Théâtre Saint-Denis.

Pendant les années 1980, il fait partie d'un groupe musical et participe à la comédie musicale Pied de Poule, laquelle contribue à le faire connaître du public. Sa carrière de comédien prend de l'ampleur à la télévision avec la comédie Chez Denise.

Il participe à d'autres émissions : Pop citrouille, Peau de banane, Samedi de rire, tout comme il s'illustre au sein de la Ligue nationale d'improvisation. Sa grande polyvalence l'amène à être l'une des personnalités les mieux connues du petit écran en devenant l'animateur vedette de Beau et chaudRadio-Québec), Piment FortTVA) et Fun noir (sur TQS). Il participe aussi à la Fondation Québec-Afrique en chantant dans le projet collectif « Les Yeux de la faim » en 1985.

En 1988 et de 1990 à 2002, c'est-à-dire 14 fois, il a animé le gala des prix Gémeaux. Il a aussi animé à plusieurs reprises les spectacles de la Saint-Jean-Baptiste, tant à Montréal, qu'à Québec.

Il a été l'un des animateurs radiophoniques les plus écoutés de la province, sur CKOI-FM à Montréal (Yé trop d'bonne heure, depuis 1990). Son association avec la station s'est terminée officiellement le 16 mars 2006.

Pendant six ans, il fut le porte-parole québécois de l'Association canadienne de la dystrophie musculaire, pour laquelle il a animé un gala à quelques reprises. C'est aussi le porte-parole officiel pour l'entreprise Réno-Dépôt.

Il est le père d'une fille, la chanteuse/choriste Elizabeth Blouin Brathwaite, issue de son mariage avec la chanteuse Johanne Blouin, et d'un garçon, Edouard, issu de son mariage avec Marie-Claude Tétreault.

De 1994 à 1997, il est récipiendaire du prix MetroStar, décerné au meilleur animateur de jeux. Il a reçu trois prix Gémeaux (en 1988, 1989 et 1992) pour le meilleur animateur d’émissions de variétés. En 2003, pour les trois prix Gémeaux que lui ont valus Beau et chaud, l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision l’intronise en tant qu'immortel de la télévision.

En 2006, il reçoit un hommage aux Gémeaux pour l'ensemble de sa carrière.

Brathwaite eut, de 2005 à 2006, un sérieux différend avec Jean-René Dufort, son ancien collègue de CKOI-FM. En 2006, il quittait les commandes de son morning show. Ses patrons, Corus Québec, ont remplacé Brathwaite... par Jean-René Dufort[réf. nécessaire]. Brathwaite révéla par la suite qu'il souffrait d'une profonde dépression.

Émissions radiophoniques[modifier | modifier le code]

Émissions télévisées[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Pièces de théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Carole, « Ti-Bum au grand cœur », Journal de Rosemont - La Petite-Patrie,‎ 30 janvier 2008 (lire en ligne)
  2. « Normand Bratwhaite », sur Cabine C (consulté le 6 mai 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]