Norman Podhoretz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Norman Podhoretz, né le 16 janvier 1930, est l'un des plus connus des intellectuels néo-conservateurs des États-Unis. Marié à Midge Decter, il est le père de l'éditorialiste John Podhoretz.

Norman Podhoretz est surtout connu pour avoir été, de 1960 à 1995, le rédacteur en chef du mensuel Commentary.

En 2004, il a reçu la Médaille présidentielle de la liberté, la plus haute distinction que le gouvernement américain puisse décerner à un civil.

Éducation[modifier | modifier le code]

Norman Podhoretz a été élevé à Brownsville, quartier pauvre de Brooklyn, dans une famille de gauche — sa sœur aînée s'était même engagée dans un mouvement de jeunesses socialistes. Il est considéré comme l'un des pères fondateurs du néo-conservatisme[1].

Norman Podhoretz a reçu une licence de l'université Columbia où il avait étudié avec Lionel Trilling, ainsi que du Jewish Theological Seminary. Puis il a reçu une licence et une maîtrise de lettres avec mention de l'Université de Cambridge. En 1967, il s'est fait connaître par un essai intitulé My Negro Problem — And Ours.

Carrière[modifier | modifier le code]

De 1981 à 1987, Norman Podhoretz était conseiller de l'U.S. Information Agency, l'agence d'informations du Département d'État.

De 1960 à sa retraite en 1995, Norman Podhoretz a été rédacteur en chef du mensuel Commentary publié par l'American Jewish Committee.

De 1995 à 2003, il a été Senior Fellow du Hudson Institute. Il est aussi membre du Council on Foreign Relations et du Comité de Soutien de l'Institut Turgot[2], et entretient des liens avec le Project for the New American Century.

Ouvrages de Norman Podhoretz[modifier | modifier le code]

  • 1964: Doings and Undoings: The Fifties and After (essais sur la littérature américaine)
  • 1967: Making It (autobiographie) (ISBN 0394434498)
  • 1979: Breaking Ranks: A Political Memoir
  • 1980: The Present Danger: "Do We Have the Will to Reverse the Decline of American Power?" (ISBN 0671413953)
  • 1982: Why We Were in Vietnam (ISBN 0671445782)
  • 1986: The Bloody Crossroads: Where Literature and Politics Meet (Essais sur Camus, Kundera, Henry Adams, Kissinger, Soljénitsyne, Orwell et al.) (ISBN 0671618911)
  • 2000: Ex-Friends: Falling Out With Allen Ginsberg, Lionel & Diana Trilling, Lillian Hellman, Hannah Arendt, and Norman Mailer (Mémoires) (ISBN 1893554171)
  • 2001: My Love Affair With America: The Cautionary Tale of a Cheerful Conservative (autobiographie) (ISBN 1893554414)
  • 2002: The Prophets: Who They Were, What They Are (sur le prophétisme hébreu) (ISBN 0743219279)
  • 2003: The Norman Podhoretz Reader: A Selection of His Writings from the 1950s through the 1990s, textes rassemblés par Thomas L. Jeffers, avec une préface de l'historien Paul Johnson (ISBN 0743236610)
  • 2007: World War IV: The Long Struggle Against Islamofascism (ISBN 0385522215)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Interview de Norman Podhoretz, 14 mai 2008, leblogdrzz.over-blog.com/article-19638099.html
  2. Institut TURGOT - au service de la liberté