Norman Granz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Norman Granz (6 août 1918, Los Angeles - 22 novembre 2001, Genève) est un imprésario et producteur de jazz américain, actif entre 1945 et 1960. Il est le fondateur des labels Clef, Norgran, Down Home, Verve et Pablo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Norman Granz, en novembre 1947 (Fonds photographique William P. Gottlieb.

Norman Granz fonda plusieurs labels, dont Clef Records en 1946, Verve Records en 1956 et Pablo Records[1] en 1973, et associa les plus grands jazzmen de son temps à ses concerts "Jazz at the Philharmonic". Il a été le maître d'œuvre de l'enregistrement de "Porgy and Bess" avec Ella Fitzgerald et Louis Armstrong en 1957-58, avec un grand orchestre, dirigé par Russel Garcia. Cet opéra de Gershwin a été reconnu comme opéra en 1980 par les USA.

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Norman Granz a pris position contre le raciste, à une époque où le public était blanc et bon nombre d’artistes étaient noirs. En 1955, à Houston au Texas, il a personnellement retiré les étiquettes "Blanc" et "noir", qui scindaient le public en deux groupes dans la salle de concert. Arrêté par la police entre deux représentations, il fut alors officiellement arrêté pour des cartes à jouer, trouvées dans le vestiaire de son groupe. Granz a été également parmi les premiers à payer les artistes blancs et noirs avec le même salaire.

Citation[modifier | modifier le code]

Je me souviens des concerts de Norman Granz, Jazz at the Philharmonic., Georges Perec, Je me souviens, 169.

Source[modifier | modifier le code]

  • Tad Hershorn: Norman Granz – The Man Who Used Jazz for Justice. 2011

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En hommage à Pablo Picasso