Norman Ferguson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ferguson.

Alfred Milotte

Nom de naissance Norman Ferguson
Naissance 2 septembre 1902
Brooklyn, New York
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 4 novembre 1957 (à 55 ans)
Los Angeles, Californie
Profession animateur, réalisateur

Norman Ferguson est un animateur et réalisateur américain né le 2 septembre 1902 à Brooklyn (New York) et mort le 4 novembre 1957 à Los Angeles, Californie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études publicitaires au Pratt Institute, il entre comme cameraman aux studios d'animation Paul Terry en 1920, avant d'en devenir un des principaux animateurs. Il est engagé aux studios Disney en 1929 et commence à travailler sur les courts métrages des Silly Symphonies[1] et de la série Mickey Mouse. Il anime entre autres le Grand méchant loup des Les Trois Petits Cochons (1933).

Très inspiré par les comiques du vaudeville américain, il compense des lacunes en tant que dessinateur par un sens du rythme et de l'observation qui confère aux personnages qu'il anime un réalisme et une psychologie novateurs[2]. Dans Mickey patine (1935), Ferguson anime la scène avec Pluto tentant de patiner[3]. Il fixe les caractéristiques et le jeu d'expressions du personnage, qui seront repris ultérieurerement par tous les autres animateurs. Son animation de la séquence de Pique-nique sur la plage (1939) dans laquelle Pluto est aux prises avec un papier tue-mouche est considérée encore aujourd'hui comme « un chef d'œuvre de l'animation »[4].

Il est ensuite intégré à l'équipe de production du premier long-métrage des studios, Blanche-Neige et les Sept Nains (1937), et est responsable du personnage de la sorcière[1] pour laquelle il s'inspire de l'acteur Lionel Barrymore[2]. Selon Frank Thomas et Ollie Johnston, il a été choisi pour superviser l'animation du film aux côtés de Hamilton Luske, Fred Moore et Vladimir Tytla en raison de sa « maîtrise de la mise en scène »[5]. Sur Pinocchio (1940), il anime les personnages de Grand Coquin et Gédéon[1].

Surnommé « Fergy » par ses collègues, il développe également plusieurs techniques d'animation dont le « chevauchement de l'action » (« overlaping action »), consistant à faire bouger les différentes parties du corps d'un personnage à différentes vitesses ce qui lui confère plus de fluidité, ou l'utilisation de brouillons (roughs) dans l'élaboration des scènes plutôt que de dessins finalisés, formant ainsi une nouvelle génération d'animateurs[6]. Parmi ses assistants, on compte John Lounsbery qui deviendra dans la décennie suivante l'un des Nine Old Men.

Au début des années 1940, Walt Disney décide de l'écarter de l'animation pure pour lui confier la supervision (ce qui correspond à la réalisation) de séquences sur des longs-métrages. Il est ainsi responsable de la Danse des heures dans Fantasia et la Marche des éléphants roses dans Dumbo. Superviseur de production sur Saludos Amigos (1942), il réalise Les Trois Caballeros (1945) puis supervise l'animation de Cendrillon, Alice au pays des merveilles et Peter Pan. Peter Pan est la dernière participation de Norman Ferguson à un film de Disney[7]. Il quitte les studios en 1953[1], se sentant dépassé par l'évolution des techniques d'animation, selon John Canemaker[6]. Jeff Lanburg indique qu'il prend sa retraite le 24 janvier 1954[7]. Il meurt en novembre 1957 des complications d'un diabète à l'âge de 53 ans[7].

Un court documentaire lui a été consacré, Fergie, le copain de Pluto (Pluto's Pal Fergy), présent comme bonus dans la compilation DVD Les Trésors de Walt Disney : Pluto, l'intégrale (1931-1947).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme animateur[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia p. 206
  2. a et b Témoignage d'Andreas Deja dans le documentaire Fergie, le copain de Pluto.
  3. (en) Michael Barrier, The Animated Man: A Life of Walt Disney, p. 150.
  4. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia p. 440.
  5. (en) Frank Thomas et Ollie Johnston, Disney Animation : The Illusion of Life, p. 93
  6. a et b Témoignage de John Canemaker dans le documentaire Fergie, le copain de Pluto.
  7. a, b et c (en) Jeff Lenburg, Who's who in Animated Cartoons, p. 82