Norah Fry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Norah Fry

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Plaque en souvenir de Norah Fry, Brislington, Bristol.

Nom de naissance Norah Lillian Fry
Naissance 1871
Bristol
Décès 1960
Pays de résidence Angleterre
Conjoint
Joseph Cooke-Hurle
Famille
Fry

Norah Lillian Fry (née en 1871 à Bristol et morte en 1960[1]) est une militante anglaise défenseur du droit à l'éducation des enfants handicapés et des enfants sujets à des troubles des apprentissages.

Actions[modifier | modifier le code]

Issue de la famille Fry, famille de quaker fondatrice de J. S. Fry & Sons, elle milite pour des écoles adaptées aux besoins des enfants handicapés, et contre la réduction des lieux de vie et de prise en charge pour handicapés[1]. Pendant cinquante ans, elle participe activement au conseil de l'université de Bristol et fait un don pour la création du département de santé mentale[1].

En 1918, elle est la première femme élue au conseil du comté de Somerset (Somerset County Council), autorité locale, où elle coordonne les actions avec le Somerset Association for Mental Welfare (SAMW, créé en 1921) dont elle est un membre-clé, en vue de concilier actions bénévoles et prises en charge institutionnelles et leur financement[2].

Un département de recherche en enseignement de l'université de Bristol porte son nom.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en)Who was Norah Fry? Norah Fry Research Center - University of Bristol, www.bristol.ac.uk, relu le 28 avril 2013.
  2. (en) Chester Graham et Pamela Dale, « Institutional Care for the Mentally Defective, 1914–1948: Diversity as a Response to Individual Needs and an Indication of Lack of Policy Coherence », Med Hist., vol. 51, no 1,‎ 1er janvier 2007, p. 59–78 (PMID 17200697, PMCID 1712355)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]