Nombre quantique secondaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En physique, en mécanique quantique, dans le modèle de Bohr, le nombre quantique secondaire, aussi appelé nombre quantique azimutal est le deuxième des quatre nombres qui définissent l'état quantique d'un électron. On peut considérer qu'il définit une sous-couche électronique, le nombre quantique principal n définissant la couche. Il est noté \ell et détermine la géométrie de l'orbitale atomique.

Pour un nombre quantique principal n donné, le nombre quantique secondaire peut prendre toutes les valeurs entières de 0 à (n-1)

\ell \in \{0,1,2,\ldots,n-1\} ou 0 \le \ell \le n-1 \

Nom et forme des orbitales[modifier | modifier le code]

Table d'orbitales atomiques
valeur de l lettre nom nb max e forme
0 s sharp 2 sphère
1 p principal 6 2 haltères
2 d diffuse 10 4 haltères
3 f fundamental 14 8 haltères
4 g 18
5 h 22
6 i 26

Moment angulaire de l'électron[modifier | modifier le code]

Le nombre quantique secondaire quantifie le moment angulaire L de l'électron auquel il est lié par la relation :

\mathbf{L^2\boldsymbol{\psi}} = \hbar^2{l(l+1)}\boldsymbol{\psi}

\mathbf{L^2} est l'opérateur de moment angulaire, \boldsymbol{\psi} la fonction d'onde et \hbar = h/2\pi la constante de Planck réduite.

Voir aussi[modifier | modifier le code]