Nombre de Zeisel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un nombre de Zeisel est un nombre entier sans carré k avec au moins trois facteurs premiers qui ressemblent au motif p_x = ap_{x - 1} + b\,a et b sont fixés comme constantes et x est l'indice de chaque facteur premier dans la décomposition, trié en ordre croissant. Pour la détermination des nombres de Zeisel, p_0 = 1\,. Les plus petits nombres de Zeisel sont :

105, 1419, 1729, 1885, 4505, 5719, 15387, 24211, 25085, 27559, 31929, 54205, 59081, 114985, 207177, 208681, 233569, 287979, 294409, 336611, 353977, 448585, 507579, 982513, 1012121, 1073305, 1242709, 1485609, 2089257, 2263811, 2953711

Pour donner un exemple, 1729 est un nombre de Zeisel avec les constantes a = 1 et b = 6, ses facteurs étant 7, 13 et 19, ressemblant au motif

p_1 = 7, p_1 = 1p_0 + 6\,
p_2 = 13, p_2 = 1p_1 + 6\,
p_3 = 19, p_3 = 1p_2 + 6\,

Le nom nombres de Zeisel a été probablement introduit par Kevin Brown, qui examinait les nombres injectés dans l'équation 2^{k - 1} + k\, qui fournissaient des nombres premiers. Dans un message envoyé au newsgroup sci.math du , Helmut Zeisel indiqua que 1885 était l'un de ces nombres. Plus tard, il fut découvert (par Kevin Brown ?) que 1885 de manière additionnelle possédait les facteurs premiers avec la relation décrite ci-dessus, ainsi un nom comme nombre de Brown-Zeisel pourrait être plus approprié.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Les nombres de Chernick (voir article consacré aux nombres de Carmichael) sont une sous famille des nombres de Zeisel. Le théorème de Chernick[1] a été démontré en 1939.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) J. Chernick, « On Fermat's simple theorem », Bull. Amer. Math. Soc., vol. 45,‎ 1939, p. 269–274 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]


(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Zeisel number » (voir la liste des auteurs)