Nombre de Péclet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le nombre de Péclet (Pe) est un nombre sans dimension utilisé en transfert thermique et en transfert massique. Il représente le rapport de deux temps caractéristiques : celui du transfert par convection et celui du transfert par conduction (ou par diffusion pour les transferts massiques). Il est équivalent au produit du nombre de Reynolds et du nombre de Prandtl dans le cas du transfert thermique et au produit du nombre de Reynolds avec le nombre de Schmidt en transfert massique.

Ce nombre porte le nom d'Eugène Péclet, physicien français.

Péclet thermique[modifier | modifier le code]

La version thermique du nombre de Péclet représente le rapport du transfert par convection sur le transfert par conduction.

On le définit de la manière suivante :

Pe_\text{ther} = \frac{L_c \,v}{\alpha} = \frac{L_c\,v\,c_p\,\rho}{\lambda} = \frac{{L_c}^2\,c_p\,\rho}{\lambda t} = Re \cdot Pr

avec :


Le nombre de Péclet est utilisé pour la convection forcée alors que pour la convection naturelle, le nombre de Rayleigh est utilisé.

Péclet massique[modifier | modifier le code]

La version massique du nombre de Péclet représente le rapport du transfert par convection sur le transfert par diffusion.

On le définit de la manière suivante :

Pe_\text{M} = \frac{L_c\,v} D = Re \cdot Sc

avec :

Il existe un cas particulier du nombre de Péclet massique qui fait appel à un coefficient de diffusion axial et qui est appelé nombre de Bodenstein. Ce nombre est utilisé en distribution de temps de séjour pour caractériser l'idéalité des réacteurs tubulaires.

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]