Nombre de Graetz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le nombre de Graetz (Gz) est un nombre sans dimension utilisé en transfert thermique. Il donne le rapport entre la capacité thermique d'un fluide et la chaleur transmise par conduction[1],[2].

Ce nombre porte le nom de Leo Graetz, physicien allemand.

Calcul[modifier | modifier le code]

On le définit de la manière suivante :

Gz = \frac {Q_m c_p}{\lambda L_c}

avec :

La longueur caractéristique est souvent définie comme étant le diamètre du tuyau ou le rayon hydraulique dans lequel circule le fluide.

Limites[modifier | modifier le code]

Pour les matériaux portés à haute température, ce nombre s'applique encore aux laves volcaniques, mais les modèles et expériences faites pour préparer la construction de récupérateurs de corium ont montré[3] qu'il ne vaut pas pour le cas du corium susceptible de se former dans le cœur de réacteur en cas de perte accidentelle des capacités de refroidissement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Carl W. Hall, Laws and Models: Science, Engineering and Technology, Boca Raton, CRC Press,‎ 2000, 524 p. (ISBN 8449320186)
  2. (en) Bernard Stanford Massey, Measures in science and engineering: their expression, relation and interpretation, Ellis Horwood Limited,‎ 1986, 216 p. (ISBN 0853126070)
  3. Christophe Journeau, ingénieur des arts et manufactures, expert-sénior au Commissariat à l'énergie atomique (2006), L'étalement du corium : Hydrodynamique, rhéologie et solidification d'un bain d'oxydes à haute température. Thèse de doctorat en mécanique et énergétique, soutenue le : 21 juin 2006 (Voir conclusion de la thèse p 167/172) - PubliCEA

Voir aussi[modifier | modifier le code]