Nomascus gabriellae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gibbon à joues jaunes

Nomascus gabriellae, parfois appelé Gibbon à joues jaunes[1], est une espèce de primates de la famille des hylobatidés. Il fait partie des gibbons dits « à crête » et il est en danger de disparition.

L'espèce a été décrite pour la première fois par le mammalogiste anglais Michael Rogers Oldfield Thomas (1858-1929).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christophe Boesch, Emmanuelle Grundmann et Blaise Mulhauser, Manifeste pour les grands singes, Lausanne, Presses polytechniques et universitaires romandes,‎ 2011 (ISBN 978-2-88074-914-9, lire en ligne), p. 11