Nomades du Nord (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nomades du Nord

Titre original Nikki, Wild Dog of the North
Réalisation Jack Couffer
Don Haldane
Scénario Ralph Wright
Winston Hibler
Sociétés de production Walt Disney Productions
Pays d’origine États-Unis
Sortie 1961
Durée 74 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Nomades du Nord (Nikki, Wild Dog of the North) est un film américain de Winston Hibler sorti en 1961. Ce film est basé sur l'histoire Nomads of the North de James Oliver Curwood.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film raconte les aventures d'un jeune chien malamute nommé Nikki et son gentil maître, Andre Dupas. Ils voyagent en canoë dans les Rocheuses canadiennes. Quand Nikki rencontre Neewa, un ourson ayant perdu sa mère, Andre attache les deux animaux ensemble, les jettent dans le canoë et fonce dans les rapides. Quand les deux animaux se retrouvent séparés d'Andre, l'improbable duo doit apprendre à survivre dans le monde sauvage. Ce qui est initialement une relation de haine et d'incompatibilité se transforme en une relation de compromis et d'amitié entre espèces. Les deux animaux toujours attachés rencontrent des loups, des lynx, des gloutons, des grizzly et beaucoup d'autres animaux sauvages, photographiées de façon brillante et donnent aux spectateurs un sens réel de vie dans la nature. Quand Neewa commence sa longue hibernation, Nikki entame une chasse désespérée pour la nourriture. Le parfum de l'Homme le mène non pas à l'amical Andre Dupas, mais à Jacques LeBeau un trappeur qui essaye d'abord de le prendre dans un piège puis de l'empoisonner. Mais voyant la vigueur de Nikki, et après l'avoir capturé il le forme comme un chien de combat.

Après son entrainement, LeBeau teste le résultat en tentant de faire attaquer par Nikki un facteur, qui n'est autre qu'Andre Dupas. Après une confrontation entre Nikki et Lebeau puis Dupas et LeBeau, ce dernier tombe sous le coup de son propre couteau.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, les informations proviennent des sources suivantes : Leonard Maltin[1], IMDb[2]

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Jean Coutu : Andre Dupas
  • Émile Genest : Jacques LeBeau
  • Uriel Luft : Makoki
  • Robert Rivard : Durante
  • Nikki
  • Neewa
  • Jacques Fauteux : Narrateur
  • Dwight Hauser : Narrateur additionnel

Sorties cinéma[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, les informations suivantes sont issues de l'Internet Movie Database[3].

Origine et production[modifier | modifier le code]

Après le succès de la série True-Life Adventures, le studio poursuit la production de films proche du documentaire mais avec des scénarios de fiction sur le principe des docu-fiction initiés avec Les Aventures de Perri (1957)[1]. L'histoire de Nomades du Nord est basée sur la nouvelle Nomads of the North (1919) de James Oliver Curwood[4]. Le studio a engagé deux équipes candiennes pour le tourange dont l'une dirigée par Jack Couffer ayant déjà travaillé sur les True-Life Adventures[4]. La plupart es scènes ont été tournées en extérieur et auraient impressionnées l'auteur par leur intensité, telles que le chien et l'ours dormant l'un contre l'autre[4]. Quelques scènes ont toutefois été tournées en studio comme le combat final, tourné caméra au point ou le magasin du poste frontière[4].

L'accueil du film a été assez favorable, Variety parle d'une « diversion paisante », le Time annonce qu'il « ravira tout le enfants de 10 ans qui ont toujours combattu leur oreillers prétendant que c'était un ours[4]. » Bosley Crowther du New York Times écrit [4] : « Ce n'est pas ce qu'on peut appeler un grand film et les humains ne rivalisent en aucune façon avec l'instinct naturel et le charme du chiot et de l'ourson. Mais les acteurs humains sont rarement les pairs des animaux dans le films Disney. »

Le film a été diffusé à la télévision dans l'émission Walt Disney's Wonderful World of Color sur NBC en deux épisodes, le 17 septembre et le 4 octobre 1964[5]. Suivant le même principe de docu-fiction, le studio Disney a produit La Légende de Lobo (1962)[6]

Analyse[modifier | modifier le code]

Pour Leonard Maltin, l'usage des techniques et de l'expérience des True-Life Adventures pour des films de fictions a pour résultat un divertissement de première qualité avec des décors époustouflants tournés au Canada[1]. Le film possède u_n rythme rapide combinant une histoire solide avec des paysages magnifique et de bonnes prise de vues animalières[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Leonard Maltin, The Disney Films : 3rd Edition, p. 190.
  2. (en) Nomades du Nord (film) sur l’Internet Movie Database
  3. (en) Nomades du Nord - Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  4. a, b, c, d, e, f et g (en) Leonard Maltin, The Disney Films : 3rd Edition, p. 192.
  5. (en) Leonard Maltin, The Disney Films : 3rd Edition, p. 361.
  6. (en) Leonard Maltin, The Disney Films : 3rd Edition, p. 203.

Liens externes[modifier | modifier le code]