Nom verbal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En linguistique, un nom verbal est un type de nom exprimant sémantiquement le procès d'un radical verbal dont il dérive par des procédés plus ou moins systématiques selon les langues.

Le nom verbal se rapproche sémantiquement et fonctionnellement des formes nominales du verbes, tels l'infinitif, le gérondif ou le supin (bien que les notions recouvertes par ces catégories soient variables d'une langue à l'autre) ; mais il s'en distingue par sa syntaxe qui est purement nominale, alors que les formes nominales d'un verbe conservent des propriétés verbales.

Par exemple, l'infinitif d'un verbe transitif est susceptible de s'adjoindre un complément d'objet direct, ce qui est impossible pour un nom verbal, pour lequel le rôle sémantique correspondant à l'objet d'un infinitif sera rendu par un complément du nom. Comparer en français les deux phrases suivantes, de même sens mais de construction différente :

  • infinitif + complément d'objet direct : Écrire un livre est le plus souvent une entreprise de longue haleine.
  • nom verbal + complément du nom : L'écriture d'un livre est le plus souvent une entreprise de longue haleine.

Certaines langues ne possèdent pas d'infinitif et recourent à la place à des constructions fondées sur le nom verbal. C'est par exemple le cas de l'arabe et des langues celtiques.

Formation des noms verbaux[modifier | modifier le code]

En français, il existe un grand nombre de moyens de former des noms verbaux. Beaucoup dérivent du radical verbal par suffixation :

  • -age : lavage, passage, sciage, gaspillage ...
  • -aison, -ison, -oison : crevaison, comparaison, guérison, pâmoison...
  • -tion, -sion et leurs variantes : contestation, apparition, construction, exclusion...
  • -ment : durcissement, couronnement, traitement, échauffement...
  • -ure : soudure, peinture, gravure, morsure...

Certains sont des déverbaux, obtenus en employant le radical verbal seul : ex. marche, fin, mue, pêche...

Certains sont issus de la substantivation d'un participe passé : ex. prise, traite, pensée, venue...

Un même radical forme parfois plusieurs noms verbaux, avec généralement une différence de sens : ex. fin / finition, avancée / avancement, lavage / lavement, balayage / balayure...

Dans d'autres langues, la dérivation des noms verbaux est plus systématique et peut s'intégrer à la flexion verbale.

Voir aussi[modifier | modifier le code]