Nom birman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Contrairement à l'usage occidental ou chinois, il n'existe pas de nom de famille birman se transmettant de parents à enfants. Chacun porte un nom personnel qui lui est propre et qui ne se décompose pas en patronyme et prénom.

Titre honorifique[modifier | modifier le code]

Quand on nomme quelqu'un qui n'est ni un proche ni un enfant, on fait précéder son nom d'un titre honorifique qui dépend du sexe (comme Monsieur, Madame), de l'âge ou du statut social et professionnel (comme Maître, Docteur, Mon Général). Une erreur fréquente faite en Occident consiste à prendre le titre pour une partie des noms. Cette confusion tient à ce que la romanisation des mots ou syllabes qui composent un nom birman (Le birman est une langue monosyllabique, où une syllabe correspond à un mot) les sépare, alors qu'ils sont accolés en Birman, comme le sont d'ailleurs tous les mots d'une phrase : ဒေါ်ခင်စု accole Daw et Khinsu, Madame et un nom propre, mais est transcrit Daw Khin Su, c'est-à-dire Madame Khinsu ; ဦးအောင်စိန် est transcrit U Aung Sein, c'est-à-dire Monsieur Aungsein. À cela s'ajoute le fait que les noms d'une syllabe (il en existe de moins en moins) sont toujours précédés d'un titre. Ainsi en est-il de U Nu ou de U Thant, dont les noms se limitent en fait à une seule syllabe.

Titres les plus usuels
Hommes Sens premier Femmes Sens premier
Personne plus âgée
ou respectée
ဦး       u oncle ဒေါ်     daw tante
Même âge ကို      ko frère aîné မမ     mama
ou ဒေါ်       daw
sœur aînée
tante
Personne plus jeune မောင်    maun(g) frère cadet      ma sœur aînée

On peut se passer de titre entre amis proches. Ainsi, un homme nommé Soe Win peut être appelé U Soe Win, Ko Soe Win ou même Ko Soe, Maun(g) Soe Win ou seulement Soe Win ; une femme nommée Khin Than peut être appelée Daw Khin Than, Ma Khin Than, mais Khin Than, Khin ou Than supposent une relation étroite et peuvent être considérés comme des dénominations familières et affectueuses.

Autres Titres
Titre Sens Emploi
ဆရာ   saya Professeur, maître Enseignant ou quiconque doté
d'une qualification professionnelle
ဆရာမ   sayama Féminin de saya Même emploi que saya
ဆရာတော်   sayadaw 1 Honorable maître Moine âgé ou de rang supérieur
အရှင်  ashin
ou ရှင်   shin
Seigneur Moine âgé ou
nobles (autrefois)
မိ  mi ou မိမိ   mimi Petite maman Jeune femme (valeur affectueuse)
သခင်  thakin Maître A été employé par les membres de
Dobama Asiayone
တက္ကသိုလ်   tek ka tho Université A été employé par des écrivains
comme Tekkatho Phone Naing (en)
သိပ္ပံ   theip pan Science A été employé par des écrivains
comme Theippan Maung Wa (en)

1- - တော်, -daw est un suffixe honorifique.

Absence de nom de famille[modifier | modifier le code]

L'usage d'un patronyme transmis de génération à génération n'existe pas chez les Birmans. Un nom propre renvoie toujours à une seule et même personne ; ainsi une femme mariée conserve son nom et celui des enfants peut n'avoir rien de commun avec ceux des parents  : Le fils de U Sein Tun peut s'appeler Maung Saw Tin et son épouse Daw Mya Aye .

Il arrive que soit repris dans le nom celui d'un ou de plusieurs parents, comme c'est le cas pour le Prix Nobel Aung San Suu Kyi, အောင်ဆန်းစုကြည်, composé de quatre mots, dont les deux premiers viennent de son père Aung San, အောင် ဆန်း , le troisième de sa grand-mère paternelle Suu, စု et le quatrième de sa mère Khin Kyi, ခင် ကြ ည်[1] (seul le second mot a été repris). Cette pratique devenue un peu plus fréquente de nos jours est critiquée par certains qui y voient une influence étrangère contraire aux traditions. Quoi qu'il en soit, elle est loin d'être systématique et ne tend pas à l'instauration d'un patronyme.

Caractéristiques du nom[modifier | modifier le code]

Souvent constitués autrefois d'un seul mot monosyllabique, les noms se sont allongés au cours des XIXe siècle et XXe siècle, peut-être sous l'influence occidentale ou pour éviter des homonymes trop nombreux. Ils sont composés aujourd'hui le plus souvent de trois, parfois de quatre ou même cinq mots. Ces mots appartiennent au lexique du birman ou et ne se distinguent en rien du vocabulaire commun, sinon par leur regroupement et parfois du pāli transposé en birman.

Les critères du choix[modifier | modifier le code]

L'influence du jour de la naissance[modifier | modifier le code]

Les Birmans font grand cas de l'astrologie[2],[3], plus particulièrement de la numéralogie. Il était ainsi de tradition que le choix du nom dépende du jour de naissance, car le calendrier astrologique birman associe à chaque jour de la semaine des lettres dont l'une d'entre elles constitue l'initiale du nom. Cet usage tend aujourd'hui à disparaître. Le tableau suivant indique ces correspondances[4] :

Jour Lettres
Lundi   ( တနင်္လာ ) က (ka), (hka), (ga), (ga), (nga)
Mardi   ( အင်္ဂါ ) (sa), (hsa), (za), (za), (nya)
Mercredi jusqu'à 18 heures   ( ဗုဒ္ဓဟူး ) (la), (wa)
Mercredi après 18 heures   ( ရာဟု ) (ya), (ya, ra)
Jeudi   ( ကြာသပတေး ) (pa), (hpa), (ba), (ba), (ma)
Vendredi   ( သောကြာ ) (tha), (ha)
Samedi   ( စနေ ) (ta), (hta), (da), (da), (na)
Dimanche   ( တနင်္ဂနွေ ) (a) (é) (i) (è) (o) (ô) (ou)

Les composants du nom[modifier | modifier le code]

Le choix des constituants du nom dépend avant tout de leur signification. Beaucoup de noms propres occidentaux sont issus aussi du lexique, mais dans la mentalité birmane, il importe que le nom attribué à l'enfant traduise le bien précieux qu'il représente pour ses parents. « Fils méritant, précieux joyau » dit un proverbe[5]. Aussi recourt-on volontiers aux métaphores des astres et des pierres précieuses pour dénommer un nouveau-né, ces gemmes qui sont une des richesses naturelles du pays. Si la croyance est que la destinée d'une personne est largement déterminée par son karma, on pense aussi qu'un terme évocateur de richesse a une valeur propitiatoire.

En voici quelques exemples :

Birman Transcription API1 Sens Exemples API1
လှိုင် hlaing être abondant Thakin San Hlaing
မြ mya myá émeraude မြသန်းတင့်   Mya Than Tint (en) myá θàɴ tíɴ
နေ ne soleil နေဝင်း Ne Win nè wɪ́ɴ
စန္ဒာ 2 sanda saNda lune
နီလာ nilar nila saphir နီလာဝင်း   Nilar Win nila wɪ́ɴ
သန္တာ 2 thanda θanda corail
စိန် sein sèiɴ diamant စိန်ဝင်း   Sein Win sèiɴ wɪ́ɴ
သိန်း thein θéiɴ dix-mille သိန်းစိန်   Thein Sein θéiɴ sèiɴ

1- Wikipedia:IPA for Burmese (en)
2-  Noms d'origine Pāli ( Prénom féminin ).

Pour les mêmes raisons les mots exprimant des qualités physiques, morales, le succès ou le bonheur sont aussi souvent choisis:

Birman Transcription API Sens Exemples API
အောင် aung àʊn réussite အောင်ဆန်း   Aung San àʊn sʰán
အေး aye  ?è serein မြအေး   Mya Aye (en) mya  ?è
ချစ် chit tɕʰɪʔ amour ခင်မျိုးချစ်   Khin Myo Chit (en) kʰɪ̀ɴ mjó tɕʰɪʔ
ခင် khin kʰɪ̀ɴ affectionné ခင်မောင်   Khin Maung kʰɪ̀ɴ màuɴ
မင်း min mɪ́ɴ roi မင်းကိုနိုင်   Min Ko Naing (en) mɪ́ɴ kò nàiɴ
လှ hla joli လူထုဦးလှ   Ludu U Hla (en) lùdṵ ʔú l̥á
ထင် htin tʰìɴ distingué ထင်အောင်   Htin Aung tʰìɴ àuɴ
ကျော် kyaw tɕɔ̀ réputé ကျော်သူ   Kyaw Thu tɕɔ̀ θù
လွင် lwin lwɪ̀ɴ exceptionnel စိန်လွင်   Sein Lwin sèiɴ lwɪ̀ɴ
မိုး moe တင်မိုး  Tin Moe (en) tìɴ mɔ
မြင့် mynt mjɪ̰ɴ élevé မြင့်မြင့်ခင်  Myint Myint Khin (en) mjɪ̰ɴ mjɪ̰ɴ kʰɪ̀ɴ
နိုင် naing nàiɴ capable ကျော်ကျော်နိုင်   Kyaw Kyaw Naing (en) tɕɔ̀ nàiɴ
နု nu nṵ juvénile ဦးနု   U Nu ú nṵ
ညွန့် nyunt ɲʊ̰ɴ floraison ခင်ညွန့်   Khin Nyunt kʰɪ̀ɴ ɲʊ̰
စည်သူ sithu sìθù စည်သူကျော်ထင်  Sithu Kyawhtin sìθù tɕɔ̀tʰìɴ
စန်း san sáɴ စန်းစန်းနွယ်,  San San Nweh sáɴ sáɴ nwɛ̀
စု su sṵ
သန့် thant θàN pur ဦးသန့်   U Thant ဦးသန့်
ဝင်း win wɪ́ɴ brillant ဝင်းတင်   Win Tin wɪ́ɴ tɪ̀ɴ
ဇော zaw zɔ́ exceptionnel ကျော်ဇော   Kyaw Zaw tɕɔ̀ zɔ́
ဇေယျာ 1 zeya zeya victoire ဇေယျာ   Zeya (Burmese actor) (en) zeja

1-   Nom d'origine pāli (Prénom masculin).

Le nom peut aussi inclure des termes de parenté, y compris les mots signifiant famille. Ils sont parfois associés ou répétés. Ainsi rencontre-t-on, outre ceux utilisés dans les titres honorifiques cités plus haut, les termes pho (Grand-père), pwa (Grand-mère), ba / phe (Père), me (Mère), myo (famille), hswe (Proches). Certains de ces termes peuvent être répétés, donnant au nom une tonalité affectueuse. Ainsi un homme peut s'appeler Maung Maung U qui devient U Maung Maung U, si on ajoute un titre honorifique. De même une femme peut s'appeler Khin Ma Ma ou, précédé d'un titre Ma Khin Ma Ma[6].

Un grand nombre de noms sont indifféremment masculins ou féminins, sauf s'ils comportent un des termes cités précédemment qui les rattache par définition à un sexe. Toutefois la duplication, quand elle ne répète pas un terme de parenté masculin comme Maung Maung, est très souvent une marque féminine. Aye Mynt, Than Htwe sont unisexes, Tint Lwin est le plus souvent masculin ; en revanche Aye Aye Mynt, Than Than Htwe, Tint Tint Lwin sont des noms féminins.

Usage occidental[modifier | modifier le code]

En occident, ceux qui doivent se référer à des noms birmans (presse écrite ou parlée, encyclopédies, catalogues, etc.) ont eu l'obligation de traiter ou d'adapter au cas par cas les noms birmans comme s'ils étaient composés d'un prénom et d'un nom, et de n'utiliser que la partie "nom". Cet usage est courant, par exemple :

  • Le général Bogyoke Aung San (ဗိုလ်ချုပ် အောင်ဆန်း) est appelé général Aung San ou simplement Aung San, comme si Bogyoke était son prénom et si Aung San était son nom de famille. Un système de classement occidental le rangera sous "Aung San, Bogyoke".
  • Sa fille Aung San Suu Kyi est appelée Suu Kyi, ou Madame Suu Kyi, ou Daw Suu Kyi, comme un nom de famille ; c'est la partie de son nom birman qui la distingue de son père. Un système de classement occidental le rangera sous "Suu Kyi, Aung San".

À l'inverse, certains noms birmans sont tellement courts que les documents occidentaux ont standardisé l'usage d'intégrer leur honorifique au nom comme s'il s'agissait d'un prénom. Par exemple :

  • Nu (c'est son unique nom) est toujours désigné comme U Nu (Monsieur Nu) bien que "U" ne soit ni un prénom ni même partie de son nom. Il a aussi porté un temps le nom de Thakin Nu (Maître Nu). Un système de classement occidental le rangera sous "Nu, U" ou parfois "Nu (U)" (pour distinguer un honorifique d'un prénom, selon le format "Newton, Isaac (Sir)").
  • Thant (c'est son unique nom) est toujours désigné comme U Thant (Monsieur Thant). Un système de classement occidental le rangera sous "Thant, U" ou parfois "Thant (U)".

Ces adaptations sont nécessaires, aussi bien pour les besoins de la presse (on évoque simplement "Suu Kyi" ou "Madame Suu Kyi") que ceux des dictionnaires, encyclopédies, librairies et autres catalogues ou bases de données (on retrouve U Nu à la lettre "N" et U Thant à la lettre "T", au lieu d'avoir tous les hommes birmans massés à "U").

Il convient simplement de garder à l'esprit qu'il s'agit d'adaptations. En présence de personnes birmanes le nom entier est l'usage normal, et il est préférable de se renseigner avant de chercher à le raccourcir ou l'adapter soi-même : ce serait un faux-pas que d'appeler Bogyoke Aung San "Monsieur San", ou d'appeler Aung San Suu Kyi "Madame Kyi".

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie », sur Nobelprize.org (consulté le 30 novembre 2011)
  2. [1]. Consulté le 6-12-10.
  3. Le calendrier astrologique hebdomadaire (en) [2], consulté le 6-12-10.
  4. Marie-Hélène Cardinaud et Yin Yin Mynt, Parlons Birman, L'Harmattan, Paris, 1993, p.102
  5. Cité par Monique Skidmore qui donne des témoignages de mères expliquant leurs raisons dans le choix du nom de leurs enfants. (The Future of Burma dans Burma at the turn of the 21st Century, University of Hawai'i Press, 2005, pages 257-260
  6. (en) MYANMAR FAMILY ROLES AND SOCIAL RELATIONSHIPS