Noguera (comarque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Noguera.
Noguera
Blason de Noguera
Héraldique
Drapeau de Noguera
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Catalogne Catalogne
Province Lérida
Chef lieu Balaguer
Communes 30
Démographie
Population 39 507 hab. (2008)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 54′ 12″ N 0° 56′ 00″ E / 41.9033, 0.933341° 54′ 12″ Nord 0° 56′ 00″ Est / 41.9033, 0.9333  
Superficie 178 406 ha = 1 784,06 km2
Localisation
Localisation de Noguera

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
Noguera

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
Noguera
Sources
voir : Comarque
Carte de Noguera

La Noguera est une comarque de Catalogne (Espagne) située dans la province de Lérida. En 2008, elle comptait 39.507 habitants. Le chef-lieu est Balaguer.

Préhistoire[modifier | modifier le code]

Les témoignages les plus précieux de la présence de l'homme dans cette comarque sont représentés par l'art rupestre préhistorique, recensé dans une quinzaine de grottes.

L'art levantino, expression de croyance des groupes de chasseurs-cueilleurs (10 000 à 6 500 ans avant J.-C.) est basé sur la représentation d'hommes et de femmes, ainsi que de certains animaux - grottes de Vilasos, de l'abri de Borrás Viu (Os de Balaguer) - qui en constituent les exemplaires les plus septentrionaux de ce style en Catalogne.

L'art schématique, expression de croyance des groupes de producteurs du Néolithique (6 500 à 3 200 ans avant J.-C.) trouve une forte implantation dans cette comarque. Basé sur l'abstraction (points, traits, tâches, etc.), on trouve les exemplaires les plus représentatifs dans les abris suivants :

En outre, on trouve à la grotte du Tabac (Camarasa), l'unique modèle pictural à l'intérieur d'une caverne.

Ces représentations constituent un échantillon inestimable et exceptionnel de la capacité intellectuelle de l'être humain qui leur valurent d'être inscrites au Patrimoine de l'Humanité par l'UNESCO en 1998.

Cependant, à l'exception de la grotte de Vilasos, ces œuvres se trouvent sans protection ce qui compromet leur bonne conservation. D'autres représentations sont visibles dans les comarques de Garrigues (Comarque), Cerdanya, Conca de Barberà, entre autres[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La comarque appartenait au Comté d'Urgel qui en avait conquis le territoire au XIe siècle.

Pendant la première moitié du XIIe siècle, ce territoire et la ville de Balaguer connurent une expansion démographique.

À partir de 1716, la comarque fût divisée en deux Corregimientos : celui de Lérida et celui de Camarasa. La division provinciale de 1834 la conservera au sein de la province de Lérida. Elle acquiert le statut de comarque en 1936, avec quelques modifications lors de la division territoriale de 1987.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Noguera Ribagorçana

La Noguera est la comarque la plus grande de Catalogne, occupant 5,56 % du territoire.

On peut distinguer deux zones clairement différenciées :

  • une partie montagneuse au nord, orientée d'est en ouest, formée par l'orogenèse alpine. La chaîne de Montsec en est l'élément le plus important, avec des sommets atteignant 1 600 m d'altitude. Ce massif sépare la Vallée de Tremp (ca) de celle d'Àger.
  • une partie plus plate, à une altitude moyenne de 300 m, formée par des terrains tertiaires qui constituent la dépression de Balaguer.

La comarque est arrosée par des rivières qui coulent du nord au sud : la Noguera Ribagorzana à l'ouest, la Noguera Pallaresa au centre et le Sègre à l'est. Les parties les plus étroites ont été mises à profit pour construire des barrages.

Le climat est de type méditerranéen de l'intérieur. Les températures oscillant entre 3º en janvier et 24º en août. Les pluies sont limitées et irrégulières, avec des maxima de 500 mm par an.

Économie[modifier | modifier le code]

Les ressources économiques de la comarque sont l'agriculture et l'élevage.

La principale culture est celle des céréales d'hiver, en particulier l'orge, puis le blé. Les oliviers et les arbres fruitiers occupent une bonne place également.

L'aviculture a connu une croissance. Mais la principale production animale est l'élevage porcin.

Enfin, une partie de l'économie repose sur la sylviculture pour l'exploitation du bois. Les espèces les plus communes sont le pin d'Alep, le hêtre et le chêne.

Communes et population[modifier | modifier le code]

Balaguer - Santa Maria de Balaguer
Os de Balaguer
Castello de Farfanya
Commune Population
Àger 557
Albesa 1546
Algerri 473
Alòs de Balaguer 153
Artesa de Segre 3 872
Les Avellanes i Santa Linya 470
Balaguer 16 341
La Baronia de Rialb 276
Bellcaire d'Urgell 1 269
Bellmunt d'Urgell 215
Cabanabona 101
Camarasa 948
Castelló de Farfanya 584
Cubells 397
Foradada 189
Ivars de Noguera 348
Menàrguens 843
Montgai 731
Oliola 262
Os de Balaguer 998
Penelles 551
Ponts 2 749
Preixens 505
La Sentiu de Sió 512
Térmens 1 521
Tiurana 78
Torrelameu 651
Vallfogona de Balaguer 1 735
Vilanova de l'Aguda 227
Vilanova de Meià 405

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1497 1515 1553 1717 1787 1857 1877 1887 1900
2 069 1 911 2 485 9 285 17 526 46 103 43 127 42 834 42 130
1910 1920 1930 1940 1950 1960 1970 1981 1990
41 314 43 451 42 444 39 229 39 820 39 239 38 425 35 589 35 738
1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 2006 -
34 852 35 128 34 390 34 482 34 727 35 225 36 394 38 394 -

Sources :

  • 1497-1553 : personnes imposées[2] ;
  • 1717-1981 : personnes recensées, y compris de passage[3] ;
  • Depuis 1990 : recensement officiel de la population[4].

Centres d'intérêt[modifier | modifier le code]

Santa Maria de Palau de Rialb

La comarque est globalement peu peuplée et conserve des éléments naturels et paysages dans la zone de montagne :

Notes et références[modifier | modifier le code]

(es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « Noguera » (voir la liste des auteurs)

(ca) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en catalan intitulé « Noguera » (voir la liste des auteurs)

  1. Asociación Catalana de Arte Prehistórico.
  2. (ca) Centre détudes Démographiques
  3. (ca) Municat
  4. (ca) Statistiques des communes et comarques

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anna ALONSO TEJADA i Alexandre GRIMAL (2001) : La pintura rupestre prehistòrica, La Noguera Antiga. Des dels primers pobladors fins als visigots, Barcelona, p. 97-115 (ISBN 84-393-5599-8).
  • Anna ALONSO TEJADA i Alexandre GRIMAL NAVARRO (2007): L´Art Rupestre del Cogul. Primeres imatges humanes a Catalunya, Pagès Editors, Lleida (ISBN 978-84-9779-593-7)

Liens externes[modifier | modifier le code]