Amphipyra pyramidea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Noctuelle cuivrée)
Aller à : navigation, rechercher

La Noctuelle cuivrée ou la Pyramide, Amphipyra pyramidea, est une espèce de lépidoptères de la famille des Noctuidae et de la sous-famille des Amphipyrinae.

Description[modifier | modifier le code]


Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

  • Répartition : Europe, toute la France métropolitaine.
  • Habitat : Divers lieux boisés, y compris dans les villes.

Biologie[modifier | modifier le code]

Espèce univoltine, les œufs son pondus dans les arbres à feuilles caduques en automne. Ils éclosent au printemps. Les chenilles sont visibles en avril-mai, elles se nourrissent des chênes, du charme, des frênes... La nymphose se passe dans le sol en juin et l'émergence a lieu de juillet à septembre.

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce Amphipyra pyramidea a été décrite par l'entomologiste suédois Carl von Linné en 1758, sous le nom initial de Phalaena pyramidea.

Synonymie[modifier | modifier le code]

  • Phalaena pyramidea Linné, 1758 Protonyme
  • Phalaena navicularis Geoffroy, 1785
  • Amphipyra navicularis (Geoffroy, 1785)[1]
  • Amphipyra pyramidea obscura Oberthur, 1880[2]
  • Amphipyra pyramidea var. obliquilimbata Graeser, 1888[3]
  • Amphipyra yama Swinhoe 1918
  • Amphipyra apyra Bryk, 1942[4]
  • Amphipyra pyramidea cuprior Fleteche, 1968

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

  • Noctuelle cuivrée,
  • Noctuelle du noyer[5].
  • Noctuelle pyramide [6]
  • Pyramide

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Il existe un sous-genre :Amphipyra le nom complet est Amphipyra (Amphipyra) pyramidea

Depuis 1967, cette espèce a été séparée de Amphipyra berbera Rungs, 1949[7] ou Amphipyra (Amphipyra) berbera Echelons 1949 [8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fibiger & Hacker, 2007; Noctuidae Europaeae 9: 410pp; Amphipyrinae, Condicinae, Eriopinae, Xyleninae (Part)
  2. Entomologist's Gazette - Volume 19 - Page 100; E. W. Classey, 1968
  3. Kokuritsu Kagaku Hakubutsukan sempō 1995: Memoirs of the National Science Museum, Numéros 28 à 30; p.140
  4. Bryk, 1942, D. ent. Z. Iris 56:47
  5. Michael Chinery, Insectes de France et d'Europe occidentale, Paris, Flammarion,‎ août 2012, 320 p. (ISBN 978-2-0812-8823-2), p. 162-163
  6. Jean Guillaume Audinet Serville; Encyclopédie méthodique: Insectes; Panckoucke librairie, 181; p244
  7. Référence Lepinet : A. berbera comparée à A. pyramidea
  8. Référence Fauna Europaea : Amphipyra berbera (en)

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]