Nocicepteur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Un nocicepteur (ou récepteur nociceptif) est un récepteur sensoriel de la douleur qui fait naître un message nerveux lorsqu’il est stimulé, ce message passe d'abord par le bulbe ou la moelle épinière, où se déclenche un réflexe de sauvegarde de l'intégrité physique (réflexe défensif, réflexe court), avant d'être relayé jusqu’au cerveau où il sera interprété (intégration, modulation, habituation).

Le nocicepteur peut être cutané. Dans ce cas, on distinguera 3 types de nocicepteurs :

  • Mécanorécepteurs, (fibre Aδ) sensibles à la déformation mécanique de la peau, à une pression intense (par exemple lorsqu'on tape violemment notre main contre un mur) ;
  • Thermorécepteurs, (fibre Aδ) sensibles aux températures extrêmes : supérieures à 45°C ou inférieures à 10°C;
  • Récepteur polymodal, (fibre C) sensibles à la fois à la douleur et à la température, ce sont les récepteurs les plus nombreux.

Le nocicepteur peut être également musculaire et articulaire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]