Nobuhiko Ōshima

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nobuhiko Ōshima
Image illustrative de l'article Nobuhiko Ōshima
Nobuhiko Ōshima en 2006.

Nom(s) de ring Shīma Nobunaga
CIMA
Taille 1 74 m
Poids 82 kg
Naissance 15 novembre 1977 (36 ans)
Sakai Osaka, Drapeau du Japon Japon
Entraîné par Ultimo Dragon
Débuts 11 mai 1997

Nobuhiko Ōshima (大島 伸彦, Ōshima Nobuhiko?), né le 15 novembre 1977 à Sakai, est un catcheur japonais de la Dragon Gate connu sous le nom de CIMA (prononcé shīma).

Carrière[modifier | modifier le code]

Ōshima a été entraîné par Ultimo Dragon. Ses premiers matchs ont été sous le nom Shīma Nobunaga (faisant une apparition à la WCW sous ce nom), en finissant sous le nom de CIMA. Il est l'un des fondateurs de l'écurie Crazy MAX, et s'est souvent battu contre Magnum TOKYO. En 2005, il crée la Blood Generation, jusqu'en 2007.

CIMA refait une apparition en Amérique du nord, à la Ring of Honor face à A.J. Styles, qui le bat en août 2005.

En septembre 2006 durant le Labor Day Weekend, CIMA participe à la Pro Wrestling Guerrilla Battle à Los Angeles super tournament. Il arrive en final mais perd face à Davey Richards.

Le 6 janvier 2007, CIMA part pour l'Australie et combat dans l'Australasian Wrestling Federation. Dans le main event, il catche contre AWF Champion Steve Ravenous & TNT (plus connu au Japon sous le nom de Aussie Ozbone) dans un Triple Threat Elimination Match, Cima remporte le match est devient AWF Champion. La nuit suivante à Newcastle, TNT bat CIMA pour le titre AWF. Le 1er juillet 2007, CIMA remporte le Dragon Gate's main title, il inaugure ainsi le titre de Dream Gate Champion, sur Jushin Liger à Kobe, Japon. Le 2 septembre 2007, CIMA gagne le Pro Wrestling Guerrilla's Battle of Los Angeles tournament, en battant Human Tornado, SHINGO et PAC sur sa route il élimine El Generico et Roderick Strong. Le 5 septembre 2007, CIMA fait ses débuts à Hawaii (avec Dragon Kid, Susumu Yokosuka et Shingo Takagi) pour Action Zone Wrestling et perd face au champion AZW Heavyweight Kris Kavanaugh.

En mai 2008, CIMA se blesse au cou. Il ne revient qu'en juin de cette même année, le 29 juin il rejette le titre seulement 8 jours après l'avoir gagné. Il revient sur les rings en décembre 2008, et fait équipe avec Jushin Liger en essayant de remporter l'Open the Twin Gate Championship. Lors de Freedom Fight, il bat Shingo. Lors de Dragon Gate USA United (1ere soirée), lui et Dragon Kid perdent contre PAC et Masato Yoshino et ne se qualifient pas pour le Open The United Gate Championship. Lors de Dragon Gate USA United (2e soirée), lui et Dragon Kid perdent contre Chuck Taylor et Johnny Gargano et ne se qualifient pas pour le Open The United Gate Championship.

Lors de Fearless, il bat Rich Swann dans un Gudge Match. Lors de Uprising, il bat YAMATO, Johnny Gargano et Masapt Yoshino.

Pro Wrestling Guerrila[modifier | modifier le code]

Lors de Eight, lui et Kevin Steen battent The Young Bucks.

Dragon Gate USA[modifier | modifier le code]

Lors de Untouchable, il perd contre YAMATO et ne remporte pas le DGUSA Open the Freedom Gate Championship. Lors de Freedom Fight, il perd contre Masato Yoshino. Lors de Enter the Dragon, AR Fox et lui battent Ricochet et Rich Swann et remportent les DGUSA Open The United Gate Championship. Lors de Uprising, AR Fox et lui battent Genki Horiguchi et Ryo Saito et conservent leurs titres. Lors de Open The Ultimate Gate 2013, AR Fox et lui perdent contre The Young Bucks (Matt Jackson et Nick Jackson) et perdent leurs titres. Lors de Mercury Rising 2013, Eita, Tomahawk TT et lui perdent contre Johnny Gargano, Rich Swann et Ricochet.

Dragon Gate[modifier | modifier le code]

Il a effectué ses débuts lors de Toryumon Japan King Of Dragon 1999 - Tag 1 avec Judo Suwa et Sumo Fuji perdant contre Dragon Kid, Magnum TOKYO et SAITO dans un Elimination Match.

Lors de Dead Or Alive, il bat Cyber Kong et conserve son Open The Dream Gate Championship. Lors de Rainbow Gate 2012 Nuit 1, il bat MAD BLANKEY dans un Handicap Mask vs Passport Falls Count Anywhere Match. Lors de Raimbow Gate 2012 Nuit 4, Super Shisa et lui perdent contre MAD BLANKEY. Lors du show du 22 juillet, il bat Akira Tozawa et conserve son titre. Lors de Primal Gate 2013 - Tag 7, il bat Ryo Jimmy Saito et conserve son titre. Lors de Memorial Gate 2013 In Wakayama, il bat Jimmy Kanda et conserve son titre. Lors de The Gate Of Passion 2013 - Tag 1, il bat K-ness et conserve son titre. Lors de Dead Or Alive 2013, il bat Akira Tozawa et conserve son titre

International Wrestling Revolution Group[modifier | modifier le code]

Lors de IWRG on TVC Deportes, Toscano, Trauma I et lui perdent contre Canis Lupus, Mascara Ano 2000 Jr. et X-Fly dans un Two Out Of Three Falls Match.

Prises[modifier | modifier le code]

CIMA exécutant sa prise de finition, Schwein, sur Jack Evans (2006).
CIMA exécutant sa prise de finition, Schwein, sur Jack Evans (2006).
  • Schwein
  • Crossfire
  • Egoist Schwein
  • Mad Splash (Frog splash)
  • Nagoya Castle
  • Goriconoclasm
  • Mona Lisa Overdrive / Tokarev
  • Neji to Hashi
  • Perfect Driver
  • Venus
  • Salmonella (Spike piledriver)
  • Superdrol (Double knee backbreaker)
  • Cerebro Lock (Skull vice avec bodyscissors)
  • Skayde Special (Inverted cloverleaf)
  • Sasorizagatame (Elevated grapvined Boston crab)
  • Iconoclasm
  • Superkick

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Dragon Gate USA
    • DGUSA Open The United Gate Championship (2 fois) avec AR Fox(1) Ricochet(1)
  • International Wrestling Revolution Group
    • IWRG Intercontinental Welterweight Championship (1 fois)
  • Michinoku Pro Wrestling
    • Futaritabi Tag Team League (1999) avec SUWA
  • Toryumon Japan
    • Último Dragón Gym Championship (2 fois)
    • NWA International Light Heavyweight Championship (1 fois)
    • UWA World Trios Championship (4 fois) avec SUWA (3 fois), Big/Don Fujii (4 fois), et Taru
    • El Numero Uno League winner (2003)
  • Wrestling Observer Newsletter
    • 5 Star Match (2006) avec Naruki Doi et Masato Yoshino vs. Dragon Kid, Genki Horiguchi et Ryo Saito (ROH Supercard of Honor, 31 mars)
    • Match de l'année (2006)[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Observer: Observer: Best Worked Match Of The Year », sur genickbruch.com (consulté le 13 octobre 2009)