No pasarán (slogan)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir No pasarán

La phrase espagnole ¡No pasarán!, signifiant « Ils ne passeront pas ! », a été prononcée par les partisans de la Seconde République espagnole (1936-1939) en lutte contre les rebelles nationalistes commandés par le général Franco, dont le soulèvement le 18 juillet 1936 déclencha la guerre civile espagnole. Ce célèbre slogan politique reste associé à Dolores Ibárruri Gómez (1895 - 1989), par la vigueur avec laquelle celle-ci le proclama dès le premier jour de la lutte dans un discours radio-diffusé, puis dans Madrid assiégée quelques mois plus tard, période durant laquelle ce slogan politique devint le cri de ralliement des républicains espagnols[1].

Devenu le symbole de la résistance antifasciste, la phrase « ¡No pasarán! » est ensuite reprise dans de multiples contextes.

Madrid, 1937.

Étymologie[modifier | modifier le code]

La phrase serait une reprise du slogan politique lancé par le général Robert Nivelle pendant l'offensive allemande sur Verdun, en 1916 (« Ils ne passeront pas ! »)[2].

Des soldats franquistes, victorieux, entrant dans Madrid assiégée à la toute fin de la guerre d'Espagne, crièrent en réponse : « ¡Ya hemos pasado! » (« Nous sommes passés ! »).

Réutilisations[modifier | modifier le code]

En France, Le Réseau No Pasaran, organisation antifasciste libertaire, s'inspire de cette phrase.

La chanson À l'envers, à l'endroit du groupe Noir Désir, extraite de l'album Des visages des figures sorti en 2001, contient ce slogan : « No pasarán sous les fourches caudines. »

En 2012, lors du procès du groupe de musique Pussy Riot en Russie, l'une des accusées portait le slogan sur son tee-shirt.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Madrid 1936-1939, un peuple en résistance ou l'épopée ambigüe, coll. « Autrement / Mémoires »,‎ 4 janvier 1991.
  2. (en) Michael Mould, The Routledge Dictionary of Cultural References in Modern French, New York, Routledge,‎ 2011 (ISBN 978-0-415-59792-0, lire en ligne), p. 55.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]