No pasarán (slogan)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir No pasarán

La phrase espagnole ¡No pasarán!, signifiant « Ils ne passeront pas ! », a été prononcée par les partisans de la Seconde République espagnole (1936-1939) en lutte contre les rebelles nationalistes commandés par le général Franco, dont le soulèvement le 18 juillet 1936 déclencha la guerre civile espagnole. Ce célèbre slogan politique reste associé à Dolores Ibárruri Gómez (1895 - 1989), par la vigueur avec laquelle celle-ci le proclama dès le premier jour de la lutte dans un discours radio-diffusé, puis dans Madrid assiégée quelques mois plus tard, période durant laquelle ce slogan politique devint le cri de ralliement des républicains espagnols[1].

Devenu le symbole de la résistance antifasciste, la phrase « ¡No pasarán! » est ensuite reprise dans de multiples contextes.

Madrid, 1937.

Étymologie[modifier | modifier le code]

La phrase serait une reprise du slogan politique lancé par le général Robert Nivelle pendant l'offensive allemande sur Verdun, en 1916 (« Ils ne passeront pas ! »)[2].

Des soldats franquistes, victorieux, entrant dans Madrid assiégée à la toute fin de la guerre d'Espagne, crièrent en réponse : « ¡Ya hemos pasado! » (« Nous sommes passés ! »).

Réutilisations[modifier | modifier le code]

En France, Le Réseau No Pasaran, organisation antifasciste libertaire, s'inspire de cette phrase.

En 2012, lors du procès du groupe de musique Pussy Riot en Russie, l'une des accusées portait le slogan sur son tee-shirt.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Madrid 1936-1939, un peuple en résistance ou l'épopée ambigüe, coll. « Autrement / Mémoires »,‎ 4 janvier 1991
  2. (en) Michael Mould, The Routledge Dictionary of Cultural References in Modern French, New York, Routledge,‎ 2011 (ISBN 978-0-415-59792-0, lire en ligne), p. 55

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]