Noël en Espagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Noël se dit en espagnol Navidad, qui est la contraction du mot natividad signifiant nativité ou naissance [de Jésus]. Les personnages principaux de la fête de Noël en Espagne sont les rois mages, qui distribuent les cadeaux, car le Père Noël n'y occupe qu'une place mineure. C'est d'ailleurs le seul pays latin où ce personnage ne s'est pas encore imposé.

L'Espagne durant les festivités[modifier | modifier le code]

Noël en Espagne partage des traditions avec le reste des pays de religion catholique. Comme dans d'autres régions du monde, les familles se réunissent et la nourriture, la boisson, la musique et la danse sont semblables à bien des égards à ce que l'on peut voir ailleurs en Europe et en Amérique, mais certaines traditions et coutumes reflètent la culture de l'Espagne. Le sapin n'est pas décoré de la même façon. Il n'y a pas de guirlandes et les boules sont en verre.

Un symbole de Noël important dans ce pays est la crèche. Ces représentations de la naissance de Jésus peuvent être vues dans les municipalités grandes et petites, et à l'entrée des maisons. Dans beaucoup de petites villes, durant la nuit de Noël, on peut voir des crèches vivantes avec des acteurs, des actrices, et de vrais animaux associés à la naissance de Jésus : une vache, un âne et quelques agneaux.

Les 24 et 25 décembre, il est possible, particulièrement dans les petites villes, d'entendre des enfants chanter des villancicos dans les rues ; il s'agit d'une très vieille tradition qui s'appelle « demander le cadeau de Noël ». Il y a quelques années, il était encore possible d'entendre partout ces hymnes de louange traditionnels chantés par les enfants dans son voisinage, ou près des crèches. Certains voisins leurs donnaient de l'argent ou des sucreries.

Les fêtes associées à Noël[modifier | modifier le code]

Le 24 décembre, veille de Noël[modifier | modifier le code]

La nuit du 24 décembre ce dit: "nochebuena" en espagnol Certains des plats typiques des célébrations de navideñas en Espagne sont le porc et l'agneau (préparé dans beaucoup d'endroits de Castille), la dinde, et la dorade sur les côtes. Les desserts sont le touron, le mazapán et les polvorones. La boisson est le cava, un vin espagnol ressemblant au champagne. Après ce dîner, beaucoup se rendent à minuit à la « messe du coq », appelée ainsi parce que le coq est considéré comme le premier annonciateur de la naissance de Jésus.

Le 25 décembre, jour de Noël[modifier | modifier le code]

En Espagne, la coutume du père noël n'est pas aussi populaire que dans les autres pays d'Europe, les Espagnols attendant traditionnellement le jour des Rois pour les distributions de cadeaux.

En Catalogne (des deux côtés de la frontière) existe la tradition du Tió de Nadal à qui l'on commande de « chier » des petits cadeaux ou des friandises. Une tradition similaire existe en Aragon.

Le 28 décembre, le jour des saints innocents[modifier | modifier le code]

Le 28 décembre est un jour férié en Espagne, c'est le jour des Saints Innocents. Cette célébration commémore un épisode sanglant de la Bible, le massacre des jeunes enfants ordonné par le roi Hérode. Néanmoins, de nos jours, la coutume est de faire des plaisanteries et des farces aux amis ou aux parents à la façon du premier avril français, et les journaux publient de fausses nouvelles.

Le 31 décembre, la nuit de la saint Sylvestre[modifier | modifier le code]

Les célébrations de 31 décembre, ou Nochevieja, sont un spectacle impressionnant. Partout, les cloches marquent les 12 coups de minuit et tous les Espagnols mangent 12 raisins, un à chaque coup de cloche. Selon la tradition, cela leur assure 12 mois de prospérité. Cette tradition se célèbre en famille ou entre amis et la fête se poursuit en général jusqu'à l'aube.

Le 6 janvier, le jour des Rois Mages[modifier | modifier le code]

À la fin des vacances, le jour consacré aux enfants arrive. Le 6 janvier ou jour des Rois Mages est celui où les enfants reçoivent les cadeaux tant attendus. La veille, en soirée, ils peuvent voir la cavalcade des Rois Mages qui font un tour par les rues, les saluer et leur demander des cadeaux. Avant de se coucher, ils laissent leurs chaussures dans un endroit très évident de la maison ou sur le balcon, puis vont se coucher en rêvant de ce que vont leur laisser Melchior, Gaspar et Balthazar. Au petit déjeuner, on mange en famille la roscon de reyes, gâteau des Rois en forme d'anneau décoré de fruits confits représentant les rubis et les émeraudes qui ornent les manteaux des Rois Mages. Une petite fève se cache dans le gâteau et la personne qui la trouve est couronnée roi ou reine de la maison, une très bonne manière de commencer la nouvelle année.

Notes et références[modifier | modifier le code]